Le blog de Jean-François Fiorina

Grenoble École de Management : nos 5 facteurs clé de réussite

Grenoble école de management

Dans une logique de partage d’expérience, je profite du 30ème anniversaire de notre école pour lister les points essentiels qui ont fait de GEM ce qu’elle est devenue. Nous occupons la 6ème place dans le classement des écoles de management de France, nous appartenons au Top 20 des écoles européennes, et au Top 50 des mondiales. En complément du discours de Loïck Roche, directeur général de GEM, prononcé le 22 mai lors des journées anniversaire, je vous propose de décrire ces 5 points clé.

  • Un positionnement local cohérent. Grenoble, la technologique, l’innovante, la pionnière, l’internationale, ce sont des adjectifs que nous retrouvons souvent dans la presse. J’entends la ville et son agglomération, où se sont mis en place au fil des années voire des siècles ! – de la houille blanche au 19ème siècle à GIANT, campus de l’innovation du 21ème siècle) -, des liens étroits et vertueux entre l’Enseignement supérieur, la recherche et l’industrie. Vivre l’innovation au quotidien, nous a permis d’être en pointe, d’abord dans la gestion automatisée de la production puis dans l’internet et maintenant dans le numérique global.Grenoble École de Management participe de cet élan depuis sa création, en complète symbiose avec cet écosystème de proximité. Cette adéquation avec son territoire, ses valeurs et son identité fait de l’école, un élément fort d’attractivité. Nous en sommes naturellement fiers.
  • Une tradition de coopération.Plus que dans d’autres villes, la coopération entre établissements s’est imposée. C’est également notre méthode de développement, par des alliances qui respectent les identités et l’autonomie des partenaires, tout en construisant des parcours originaux où l’étudiant est placé au cœur des dispositifs. Gage de sa réussite et d’une coopération au long cours. Je citerais l’une de nos plus emblématiques au plan local, le double cursus « Lettres et Management » construit avec l’Université Stendhal de Grenoble. Une dynamique intellectuelle très riche qui offre à notre territoire de nouvelles formes d’attractivité puisqu’aucun des partenaires n’aurait réussi à « recruter », seul, ces étudiants aux profils originaux.Des dynamiques que nous retrouvons en matière de recherche, d’entrepreneuriat, de doubles-diplômes, de doubles-cursus, de diversité. Sur ce dernier point, nous offrons 50 perspectives d’études en matière de handicap et de diversité. Ces coopérations emblématiques attirent et fonctionnent de manière efficace sur le plan pédagogique.
  • Les accréditations, de très bons choix stratégiques initiaux. Je n’étais pas encore arrivé à GEM quand la politique des accréditations a été engagée. Mais ce fut une décision structurante, courageuse et pionnière. Les premiers établissements à s’être lancés dans cette voie exigeante bénéficient, aujourd’hui, d’un « bonus » qualitatif. Ces outils nous aident à construire notre projet d’entreprise même si le travail demandé est ardu. Les accréditations sont arrivées au bon moment. Elles nous permettent de « jouer dans la cour des grands », de fixer des objectifs ambitieux, de mesurer nos marges progression.
  • S’appliquer à nous mêmes ce que nous recommandons. Par la force de l’exemple – principe cardinal d’une entreprise -, nous sommes les premiers à tester sur nous-mêmes ce que nous préconisons ! J’en veux pour preuve la dynamique que nous avons engagée en matière de doubles-diplômes ingénieurs ou designers.
  • « Dire ce que l’on fait, faire ce que l’on dit ». Grenoble École de Management cultive une véritable tradition de mobilité et de créativité en matière de ressources humaines. Toutes les personnes actuellement aux postes de direction, ont été recrutées dans d’autres services parce qu’elles avaient donné satisfaction.  Toutes ont évolué. Cette mobilité interne suscite un attachement et un engagement forts pour l’école. Nous travaillons en mode entrepreneurial, nous avons une vraie tolérance dans ce domaine. Ce qui renforce aussi l’engagement. Avec le recul, je constate qu’un cercle vertueux s’est installé. Même en gagnant des matches, même fatigués, nous ne nous prenons pas au sérieux tout en travaillant (très) sérieusement !

Pour moi, ce sont les principaux éléments qui ont participé à notre succès depuis 30 ans. Le modèle n’est pas forcément à dupliquer, ailleurs, dans d’autres villes, d’autres cultures. Chacun vit sa propre identité, ses valeurs, sa ville de manière particulière même si notre capacité de remise en cause reste essentielle pour avancer. Avoir une identité forte, la cultiver, en être fier, pour mieux la partager, c’est aussi important que de garantir l’excellence académique et professionnelle à nos étudiants et partenaires.

Vive nos 30 ans prochaines années !

 

Be Sociable, Share!

Commentaires (2)

  1. Pingback: Grenoble École de Management : nos 5 fac...

  2. Pingback: Grenoble École de Management : nos 5 fac...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.