Le blog de Jean-François Fiorina

10 idées pour l’Enseignement supérieur de demain

Game of deans Cette semaine, cap sur l’école du futur ! Une école imaginée par les étudiants.

Pendant que j’assiste au WISE (World Innovation Summit for Education) au Qatar  pour voir ce qui se trame dans l’école du futur et découvrir le hub Education City, place aux élèves ! Nos étudiants de première année ont imaginé 100 idées innovantes et futuristes pour les établissements du supérieur. Ce fut le thème des GEM Innodays 2014. Voici ma sélection (pas facile !).

Qu’arrive-t-il quand plusieurs centaines de cerveaux étudiants phosphorent ensemble sur l’avenir des établissements de l’Enseignement supérieur ? Une vague d’idées nouvelles qui se propage à la vitesse du numérique ! De nouveaux services, de nouveaux métiers, de nouvelles façons d’apprendre, de se rencontrer, de créer…

Comme mise en bouche, cette année, ils ont d’abord testé leur sagacité sur la version du nouveau « Game of deans » (voir photo) créé par notre « serious game fab » et Hélène Michel qui revient d’ailleurs de la Learning Expedition Educpros dans la Silicon Valley avec, certainement, une moisson de bonnes idées !

Mais revenons à notre exercice de créativité étudiante. Au total, 98 concepts et projets ont émergé, tous originaux et innovants. Ce fut très difficile mais j’en ai identifié 10 emblématiques que je vous livre dans ce post.

Ils touchent à quatre grands domaines :

  • entrepreneuriat/innovation,
  • mise en relation/communauté,
  • politique de services,
  • développement durable.

Les mettrons nous en place ?!

  1. Une appli d’échanges de compétences

Le principe ? Mettre les compétences en commun pour s’entraider. Un site de rencontres pour étudiants en détresse ! « Je comprends rien aux maths mais je suis un cador du marketing… Tiens, pour toi, c’est l’inverse. On a des choses à se dire. » Un service idéal pour élever le niveau de compétences de tous et créer de la cohésion dans/entre les promotions.

  1. Des enchères pour financer son projet d’entreprise

Vous connaissiez la salle des ventes pour acheter des œuvres d’art ou tout autre bien. Aujourd’hui, les enchères s’invitent dans le monde de l’entrepreneuriat : venez financer les projets des étudiants créateurs d’entreprise le temps d’un soirée networking d’un nouveau type.

  1. «  Lunch drone delivery »

Eh oui, l’image d’Épinal du livreur de lait à l’anglo-saxonne ou du colporteur a vécu. Celle du snack étudiant ou du distributeur de sandwiches aussi. Vive la cuisine livrée par drone ! Commande à la borne dans l’école et livraison du menu souhaité par ce mode de transport en plein essor.

  1. L’empreinte sésame : l’école à portée de doigt

Avoir accès à tous les services de votre établissement en appuyant son index sur un lecteur digital n’est plus de la science fiction : accès à l’établissement, dossier administratif, emploi du temps et salles, portefeuille électronique, carte de bibliothèque, agenda… Toute votre vie d’étudiant concentrée au bout du doigt. Fini les cartes et autres documents administratifs à présenter ! La sécurité en plus.

  1. « Live connection » : how to get in touch with the right person…

Pas facile pour un étudiant péruvien en mobilité de choisir son établissement d’accueil via un site internet… « Live connection », système de mise en relation et de chat, est là pour l’aider. Comment ? Par une prise de contact directe avec un étudiant « pilote » de l’Institution d’accueil. Après un rapide entretien d’orientation, notre Péruvien est mis en relation avec une Équatorienne actuellement étudiante dans l’établissement en question, elle-même issue d’un cursus similaire. La discussion s’engage… Ils iront skier ensemble dès son installation terminée, c’est promis…

  1. Échanges de services pratiques entre étudiants.

Vous avez découvert plus haut, l’appli d’échanges de services « académiques », découvrez celle de partage de services quotidiens et ludiques. Elle vous aidera à manger plus varié en découvrant la cuisine indienne chez une étudiante que vous initierez à la cuisson optimale des pâtes… Moyennant quelques unités de monnaie virtuelle.

  1. Label entreprise – pour choisir de bonnes conditions de travail

Entrer dans la vie active sans passer par la case « burn out », c’est ce que propose ce label créé par des étudiants. Objectif : certifier des entreprises qui s’engagent à offrir de bonnes conditions de travail à leurs salariés, et en particulier, aux nouveaux entrants.

  1. Hologramme Révolution 

Comment rester en contact permanent quelles que soient la distance et l’heure avec étudiants, amis, professeurs et professionnels que vous souhaitez conserver auprès de vous toute votre vie ? La solution hologramme permet de créer votre avatar au plus proche de ce que vous êtes. Une solution qui offre également la capacité de rencontrer dans un monde virtuel d’autres hologrammes enseignants ou professionnels pour suivre des cours ou prendre contact. Un nouveau monde parallèle est en train de naître pour conserver des liens ou en tisser de nouveaux.

  1. Potagers étudiants

Manger équilibré, se vider la tête, renouer avec dame nature, rien de tel qu’une bonne matinée de jardinage pour regonfler ses batteries ! L’idée serait de permettre aux étudiants de cultiver leur jardin sur des parcelles louées à leur établissement. Quand la pratique des circuits courts se vit à l’école.

     10 Projets projetés

Comment se faire connaître du plus grand nombre sans engager des frais prohibitifs. Faites le mur ! L’idée est de projeter sur les murs de l’établissement les projets que développent les étudiants. Une belle manière de démultiplier son pitch et de trouver le partenaire qui fera décoller le projet.

Bravo aux étudiants pour leur créativité ! À suivre…

 


 

Nos prochains rendez-vous :

« Les 15 jours qataris » avec un retour vécu sur le WISE 2014 ! 

  • La semaine prochaine, je ferai le point sur ce que j’ai appris, retenu, compris de l’événement (« Imagine-Create-Learn : Creativity at the Heart of Education »).

  • Et dans 15 jours, vous visiterez avec moi, Education City,le hub de l’enseignement supérieur qatari.

 

 Une illustration supplémentaire que l’éducation est bien un enjeu international, avec la nécessité de collaborer mais aussi de faire face à une concurrence multiforme – La France l’a-t-elle compris ?

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.