Le blog de Jean-François Fiorina

La relation « école/entreprise » et l’école du futur

recrutement digital

« Quand je vois nos dépenses en cabinet de recrutement… et qu’au final le candidat était accessible sur les réseaux… », ce tweet de Frédéric Mischler (@Fred_M) a attiré mon attention la semaine dernière. Si l’école du futur, c’est imaginer de nouvelles relations entre les écoles, les étudiants et les entreprises, le recrutement et la marque employeur n’échapperont pas au tsunami numérique ! On estime que six recrutements sur dix s’appuient désormais sur les réseaux sociaux.

LA finalité d’une école, comme vous le savez, c’est de tenir sa promesse ultime : offrir l’entrée dans le monde du travail, le plus rapidement possible, au plus près des souhaits des étudiants diplômés.

Jusqu’à présent les entreprises ont investi  des sommes considérables pour « chasser » les talents sur un marché en tension devenu international. Stands faramineux, sites internet alléchants, happenings… et si toute cette stratégie devenait obsolète ? Les entreprises (et les écoles) n’ont pas le don d’ubiquité pour recruter ! Elles doivent optimiser leurs ressources économiques, limiter leur impact sur l’environnement, etc. Il devient également très difficile de faire un tri pertinent parmi les centaines voire les milliers de CV reçus à chaque recrutement.

Qui recrute qui ?

La relation candidats/employeurs va s’inverser. Ce ne sont plus les étudiants qui vont solliciter les entreprises mais ces dernières qui vont “pré-identifier” les profils qui les intéressent soit à l’entrée, soit à la fin de leurs études.

Par l’intermédiaire des réseaux sociaux, ils seront intégrés dans le fichier du recruteur grâce aux algorithmes (via la gestion des data laissées par les étudiants sur la toile et les réseaux) et aux critères de recherche de type : “Étudiant Grenoble, double diplôme, stage Etats-Unis, parle l’italien”.

Les étudiants pré sélectionnés prendront un premier contact via Skype. Cette première impression donnera lieu, ou non, à un rendez-vous en présentiel avec le recruteur.

Les étudiants doivent désormais apprendre les codes et les règles numériques pour bien gérer leur propre marque  et être identifiés facilement ! C’est un élément extrêmement important. Au-delà de tout ce que nous faisons en terme d’employabilité, de choix des entreprises, de CV et lettre de motivation… nous allons développer un axe très fort, celui de leur apprendre à développer une marque et un profil uniques, spécifiques sur les réseaux, ciblés sur leurs compétences (savoir, savoir faire et savoir être).

Cultiver son réseau

école du futur, école low costLes étudiants devront devenir de véritables « cultivateurs » de réseaux – tant virtuels que « physiques » – en les intégrant, au fil de leur cursus, dans une perspective d’apprentissage et de partage d’informations. Un étudiant qui souhaiterait se spécialiser dans la gestion, par exemple, devra impérativement participer à des forums, s’intégrer à des communautés professionnelles… Il sera évalué sur son apport de valeur en termes de contributions, de réflexions, de curation et de veille stratégique. Avec un principe en tête, le « qui donne reçoit », sésame de visibilité et d’identité numériques fortes sur le long terme.

C’est un énorme changement. Cette identité est multi dimensionnelle, multi plateformes (texte, vidéos, mobile…).

Elle nécessite pour les étudiants la maîtrise des méthodes de recherche des entreprises cibles, les rudiments de la vidéo – pour répondre, par exemple, à une offre vidéo d’un recruteur  par une vidéo personnelle ! L’objectif étant de construire et d’entretenir son identité de manière récurrente et multimédia.

Cette stratégie de gestion de leur propre marque nécessite une spécialisation par types d’outils numériques. Attention à ne pas générer son prope bad buzz sur son Facebook ou autre Snapchat. Ils doivent rester purement personnels. Les étudiants vont ainsi gérer différentes communautés et notre rôle d’école, c’est de les préparer au mieux. Ils devront savoir, par exemple, quels métiers recrutent le plus sur Linkedin ?

Autres éléments importants, les jeux concours, les bourses et autres programmes graduate. C’est un bon moyen pour les employeurs de sélectionner les talents dans une cour devenue mondiale. La logique « CV + entretien = embauche » évolue. Le travail en amont devient donc essentiel.

Accompagner ces nouveaux liens

C’est un travail personnel extrêmement conséquent. Toute cette activité, j’en suis l’acteur et le témoin, nécessite du temps. Nos étudiants seront coachés, accompagnés par des professionnels qui ont déjà cette expertise. C’est beaucoup plus de travail que de savoir rédiger un CV ou de répondre à un entretien !

Bien évidemment la relation des entreprises avec l’école va également se transformer. Elles n’auront plus nécessairement besoin de passer par nous. Le lien se fera directement entre les individus, en « one to one ». Avec toujours ce même dilemme pour les DRH, dans les années à venir, « Qui dois-je choisir entre un diplômé d’une grande école et un titulaire de MOOCs dont l’identité numérique sort du lot ? ». À lire sur ce thème l’article sur le site Thot Cursus, « Que vaut un MOOC sur votre CV ? ».

Nous sommes en tant qu’école, une marque, un label de qualité. Ceci constitue un critère important de distinction, de sélection pour les employeurs. Nous devrons donc développer notre propre marque pour nous assurer qu’automatiquement, dans les critères d’identification des entreprises, la marque Grenoble Ecole de Management, par exemple, reste un critère qui renforce celle de l’étudiant et le distingue. Coursera, l’une de start-up américaines, leader des cours gratuits et certificats en ligne, propose déjà directement aux entreprises high tech (Instagram, Google…), les profils de ses étudiants les plus pointus et demandés !

Notre responsabilité est donc essentielle. Imaginez un instant que la « marque école » puisse desservir la « marque étudiant » (et vice et versa) ! Notre responsabilité sera de faire grandir nos marques respectives, d’enseigner aux étudiants les bonnes pratiques, d’optimiser leur réflexion, avec un service complet qui les aideront à identifier leurs atouts et à les valoriser. C’est ici que notre valeur ajoutée sera la plus efficience au service de leur réussite et de celle de l’école.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.