Le blog de Jean-François Fiorina

Lettre ouverte aux étudiants : le monde ne vous attend pas… ou trop ?

320.lettre_ouverte_etudiants

La rentrée pour un directeur de grande école est l’occasion de diffuser en direction de ses étudiants beaucoup d’informations importantes : pédagogiques, institutionnelles, pratiques… Cette année, il s’agit AUSSI pour moi d’envoyer un message quant à la vision de leur école et de ses valeurs, vision et valeurs qu’il est essentiel de partager et d’accepter pour réussir ensemble.

Jeunes gens !

 

Après avoir passé le cap difficile du concours d’entrée – et je vous en félicite – s’ouvre à vous un avenir radieux, en tout cas a priori. Vous le méritez. Le monde vous appartient. (Comme je vous envie ! En effet, la multitude des choix de parcours est fabuleuse, cela donne envie de reprendre les études).

Prenez du plaisir, soyez créatifs et enthousiastes, découvrez ! Utilisez au mieux tous les possibles : stages en France et à l’étranger, diversité des parcours, pédagogies innovantes, rencontres, activités associatives, participations aux événements (à Grenoble, le Festival de géopolitique, bien sûr !). A chaque fois que vous passerez en mode « action », il se passera quelque chose qui vous fera progresser.

« Restez stupides – sauf avec moi bien évidemment ! – et affamés ! » comme l’a dit Steve Jobs, fondateur d’Apple, lors de son discours historique, en 2005, devant les jeunes diplômés de Stanford. Restez avides de savoirs, d’expériences et de projets !

Chaque école a son histoire, ses valeurs, sa vision du monde. Où que vous soyez, chassez les amertumes, ne soyez pas fatalistes ou blasés – (c’est l’un des défauts qui m’est insupportable chez les étudiants et chez tout individu). C’est en synergie avec votre école que vous deviendrez ce que vous rêvez d’être. Il faut donc adhérer à son projet pour en tirer le meilleur parti sinon ce ne sera que frustration tant pour vous et que pour votre établissement. Je le dis avec encore plus de conviction pour Grenoble Ecole de Management : nous souhaitons que nos étudiants soient heureux d’être parmi nous, qu’ils comprennent, partagent et acceptent l’identité et l’histoire de l’école pour que nous puissions grandir ensemble. C’est la première responsabilité d’un étudiant sinon, je le dis sans arrogance, il vaut mieux chercher ailleurs.

Ma volonté – et ce pourquoi toutes les équipes de l’école travaillent -, c’est que chacun de vous porte son propre projet.

Le monde ne vous attend pas… ou peut-être trop

 

Soyez résilients ! On attend beaucoup de vous : de réparer les erreurs accumulées par les générations précédentes alors que de nouveaux enjeux inédits et disruptifs se présentent (mondialisation, digital, développement durable), de savoir gérer un passif plutôt qu’un actif…

Ne vous mettez pas une pression extrême. Apprenez, écoutez, agissez et surtout tentez de ne pas reproduire les schémas traditionnels. L’actualité est lourde d’informations négatives. Ne tombez pas dans le panneau ! (mais n’oubliez – tout de même pas – de vous abonner à mes Notes de Géopolitique !) Conservez votre enthousiasme pour créer de nouveaux modèles, c’est le bon moment. L’impertinence de la jeunesse a du bon !

Nous n’avons pas de recette miracle. Votre réussite dépend de vous et de vous seuls ! Et comme l’a dit Jean-François Pépin, délégué général du CIGREF, lors d’un entretien sur mon blog en 2015 « en tant que dirigeants, nous sommes tous responsables de ce que nous choisissons d’ignorer ».

En tant que futur décideur, manager, entrepreneur, soyez acteurs de vos vies, créateurs de votre histoire et de votre propre réalité. C’est possible !

 

Bonne rentrée à toutes et tous !

Bien entendu, en France, tout se termine par une citation :

« Le plaisir ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. » 

À méditer.

 

 

Be Sociable, Share!

Commentaire (1)

  1. Christian laval

    Hello
    J’aime bien ce que ru a écris !
    À bientôt
    Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.