Le blog de Jean-François Fiorina

École du futur : 25 tweets à lire avant qu’il ne soit trop tard ?

école du futur, l'essentiel de l'innovation éducative

Trois ou quatre fois par an, je partage ma revue de tweets – et de presse – sur les questions de l’école et de la pédagogie du futur (voir ma dernière synthèse en mai 2016). Je constate actuellement quatre tendances.

  • L’importance de l’approche systémique et culturelle de ces mutations, leurs conséquences globales sur les établissements et leur stratégie. Un impact qui va bien au-delà des seuls aspects pédagogiques. Quel périmètre, quels acteurs, quels modèles ? Aujourd’hui, sans vision et sans réflexion systémique pas de stratégie efficace.

 

  • L’accélération continue de l’innovation technologique – en particulier dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la réalité augmentée et des objets connectés. Elle questionne notre capacité d’adaptation, d’investissement et d’exécution. Et renforce ma vision : rien ne pourra se faire sans l’adhésion de toutes les parties prenantes en interne, sans mutualisations et alliances entre établissements. Et bien évidemment sans pédagogie.

 

  • L’avance des entreprises prise sur les établissements du supérieur. Elles ont des logiques différentes de celles de l’enseignement supérieur : court-terme et efficacité opérationnelle. Mais sur le fond, nos problématiques se rejoignent :
    • individualisation de l’apprentissage et des savoirs,
    • industrialisation des processus,
    • montée en gamme et en compétences (outils, apprenants – salariés ou étudiants, etc).

 

L’exemple de la direction juridique de Total est très éclairant (Les Echos, 17/10/2016). Ses membres disposent d’une panoplie d’outils de travail coopératifs, de veille et de formation extrêmement réactifs. Tout est basé sur une stratégie bottom up pour permettre aux 450 juristes répartis dans le monde entier d’être à la pointe de leur art. En 2017, le e-learning va se déployer à travers des COOC (Corporate Online Open Course), SPOC (Small Private Online Course) et webinars.

 

  • L’influence croissante de Linkedin dans l’enseignement supérieur. Je l’ai déjà abordé à plusieurs reprises : son positionnement se confirme même le réseau a abandonné l’idée d’un classement mondial des établissements. Il est au cœur de la problématique de la marque employeur et d’un renversement du paradigme traditionnel de l’établissement qui sélectionne ses étudiants. N’est-ce pas plutôt l’inverse qui se profile ? Les étudiants choisissent leur établissement via les médias sociaux et surtout Linkedin et demain peut-être via son appli dédiée aux étudiants qui remplace le projet initial Decision Board (aide à la décision sur le choix de son établissement).

 

Sans compter le lancement, au mois de septembre, de leur plateforme de e-learning, Linkedin Learning, composée d’un bouquet de 9 000 cours sous forme de MOOCS (accessible aux membres Premium). 

Dernier point : le paysage mondial et la géopolitique de l’enseignement supérieur évoluent très rapidement et nous n’en sommes qu’au début… En témoignent le rachat de l’ESC Brest par un fonds de pension chinois et les perspectives de repli sur le continent de certains établissements britanniques à la suite du Brexit. Je rédigerai un post spécifique sur ces questions d’ici la fin de l’année.

 

MA TWEET SELECTION

guide innovation pédagogique

Apports pédagogiques de l’intelligence artificielle / réalité virtuelle / robots

 

Original Tweet: https://twitter.com/PatriceHoudayer/status/784340150738378752 

Original Tweet: https://twitter.com/jmjtwit/status/786079105817124865

  • Big data, réalité virtuelle : quelles applications pour l’enseignement supérieur ? (échos de Futur en Seine) AEF

Par Cyril Duchamp – 16 juin 2016 – dépêche n°540182

« La réalité virtuelle a été au cœur du monde de la science-fiction pendant 40 ans,mais ce qu’on croyait relever du fantasme devient à la portée des pédagogues »,constate Bruno Masi, responsable de filières de formation à l’ INA, le 10 juin 2016à l’occasion de Futur en Seine… Les pratiques, émergentes, ouvrent des horizons sur la manière de faire cours comme sur la conception de nouveaux services pour l’orientation des étudiants. Antoine Guo et Hector Balas, co-fondateurs de la start-up Impala, s’apprêtent ainsi à proposer une solution explorant à avec une approche big data les bases de données de l’Onisep, susceptible de « transformer le métier de conseiller d’orientation ».

Original Tweet: https://twitter.com/news4robot/status/78377499682924544

 

Aménagement de l’école du futur

 

Original Tweet: https://twitter.com/EdSurge/status/788300885147418624

 

Outils pédagogiques (technos, applis, devices)

 

Original Tweet: https://twitter.com/TeachThought/status/789338192851918848

 

Original Tweet: https://twitter.com/E_Larranaga/status/783257211942367232

 

Original Tweet: https://twitter.com/proflabbe/status/743901316439773184

 

Original Tweet: https://twitter.com/AdvocateforEd/status/787915362528407553

 

Marchés / Business model / Usages en entreprises

 

Original Tweet: https://twitter.com/ftherin/status/743729947148058624

 

  • Moocs : « beaucoup d’évolutions depuis deux ans sur la compréhension de ce que sont ces formations en ligne (C. Mongenet)

Par Cyril Duchamp – AEF – 13 juin 2016 – dépêche n°540016

« Tout le monde se rend compte que fabriquer un Mooc représente beaucoup de temps et d’énergie, il faut donc s’interroger sur les manières de le réutiliser une fois le cours construit », constate Catherine Mongenet, chargée de mission FUN , le 10 juin 2016 sur Futur en Seine,manifestation organisée par Cap Digital à Paris. Elle note « beaucoup d’évolutions depuis deux ans sur la compréhension de ce que sont ces formations en ligne », avec une volonté de « réappropriation de ces cours en changeant les pratiques pédagogiques des enseignants ».La tendance est aussi à la co-construction de Moocs par plusieurs établissements d’enseignement, avec des projets portés parfois par trois institutions, « voire plus ». Pour Clément Lhommeau, responsable marketing de la société 360learning, les entreprises s’y intéressent beaucoup, parfois pour « opérer leur transformation numérique ».

 

Original Tweet: https://twitter.com/CrossKnowFR/status/781026952232759296

 

Tweet original de : https://twitter.com/faubet/status/783702967128031232?refsrc=email&s=11

Tweet original : https://twitter.com/ibmacademic/status/780995810372808704?refsrc=email&s=11

Original Tweet : https://twitter.com/GMPBordeaux/status/783717835252043776

  • Juristes d’entreprise et elearning. L’exemple de la direction juridique de Total : e-learning – COOC (Corporate Online Open Course), SPOC (Small Private Online Course) et webinars et stratégie bottom-up. Les Echos, 17/10/2016 

 

EdTechs / startups / stratégie et prospective

 

« TECH TOUR REPORT« . « Les établissements d’enseignement supérieur sont la clef de la révolution technologique », affirme au Monde Benjamin Blandin, consultant en innovation pour le groupe Altran, qui a achevé son troisième tour du monde de l’innovation […] Il salue les établissements qui « passent, petit à petit, d’une gestion des ressources à une gestion des talents de leurs élèves, notamment grâce à une pédagogie et à une méthodologie renouvelée » avec « de plus en plus de cours hors les murs, des learning expedition et des partenariats forts avec les entreprises – notamment à travers des études de cas réels rémunérées ».

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.