Le blog de Jean-François Fiorina

Enseignement supérieur et stratégie (2) : défis et enjeux

business school Strategie

À la suite de mon premier post bilan de l’année académique, cette semaine, « Enjeux et défis » que doit relever le monde de l’Enseignement supérieur, dès la rentrée de septembre et pour les prochaines années.

Formation professionnelle, apprentissage et mécénat

 

  • Réforme de la formation professionnelle et création de France compétences

S’il y a bien sûr matière à réformer, nous devons garder l’objectif de simplifier les processus et de donner à l’apprenant quel que soit son statut ou son âge, un service utile et performant. Nous aurons besoin à un moment donné de poser la question du financement.

  • Réforme de l’apprentissage

Beaucoup d’incertitudes mais aussi beaucoup d’opportunités. En tout cas, point positif, nous n’avons plus à nous battre pour justifier de la pertinence de l’apprentissage dans l’Enseignement supérieur. Avec un bémol, le « coût contrat » qui ne sera pas facile à déterminer/imposer au vu des exigences à la fois du marché du travail, des stagiaires et des entreprises. Faudra-t-il créer ses propres CFA, mutualiser la démarche ?

  • Taxe d’apprentissage. Coup de rabot potentiel sur le mécénat ?

Point d’actualité, le mécénat (cf l’article récent des Echos sur le possible coup de rabot fiscal). Nous avons beaucoup misé et investi sur le mécénat pour développer nos offres et se rapprocher encore plus intimement à la fois des entreprises et des sujets sociétaux tels que la Paix économique. Ce sont de longues approches et des efforts qui se construisent dans la durée. Si nous arrivons aujourd’hui à jeter de nouveaux ponts entre les écoles et les entreprises, à trouver nombre de points communs, que deviendront-ils s’il n’y a plus d’intérêt à poursuivre ? Et quelle alternative ?

Le financement de la formation, de la compétence et du savoir, ont un coût sans cesse croissant. Comment construire dans la qualité et l’excellence dans un environnement réglementaire, fiscal et budgétaire incertain ? Comment construire toujours mieux dans un environnement international hyper compétitif avec moins ou tout juste le même budget ? Certains pays ont bien compris l’enjeu compétitif et d’influence de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement tout court. Nous devons disposer des mêmes armes que nos concurrents sous peine de marginalisation.

Chantier de la réforme du BAC et conséquences pour les CPGE

J’avais abordé en début d’année dans l’un de mes posts, la question de la réforme du bac et ses conséquences pour les écoles de management et les classes préparatoires. Vous pouvez donc relire ce que j’en pense et comment nous anticipons ce qui peut l’être ! Rappel des impacts (collatéraux) de la réforme du bac :

    • Orientation (trop) précoce,
    • Retour des mathématiques comme juge de paix,
    • Inégalités géographiques.

Pour les Classes préparatoires, la pérennité de la filière est posée. Autre point les concernant, la fusion des filières ES et EC. Il faut cependant être optimiste. Le sujet avance de manière positive et dans une plus grande sérénité.

Concours et sélection

À l’aune de la suppression du concours (écrit) d’intégration à Sciences-Po Paris, la réflexion sur le mode de sélection des étudiants (et des élites en général) se pose à nouveau. Avons-nous atteint les limites de la pertinence du « mode » concours pour sélectionner des talents surtout pour des populations radicalement différentes ? Comment modifier ce principe du concours auquel l’opinion publique est très attachée ? Comment trouver d’autres moyens de sélectionner avec équité dans la diversité ?

« Enseigner » et mobiliser pour le climat, développer l’impact sociétal

Comment aller en profondeur sur la question du climat, aller au-delà de la dimension « Campus responsable ». Les étudiants en parlent, leur demande « appelle une réponse académique profonde » comme le précise l’étude de mars 2019 proposée par The Shift Project. GEM a d’ailleurs été la première école de management à signer l’Appel pour former tous les étudiants du Supérieur aux enjeux climatiques et écologiques. Notons que les écoles de management et d’ingénieur proposent le plus de formations énergie-climat, respectivement 54% et 48%. Alors que dans les universités, le chiffre tombe à 8% selon la même étude Shift  Project.

La dimension climatique dans toute sa diversité, économique, sociale, environnementale, migratoire, va structurer l’évolution de nos établissements. Nous devons être capable de « parler » climat, de le définir dans un langage non anxiogène, de réfléchir à toutes ses conséquences pour s’orienter vers d’autres types de production/consommation, vers d’autres produits & services, vers d’autres formes de marketing. Nous entrons sur des territoires nouveaux où il faudra trouver des solutions que notre monde n’imagine pas encore. Intégrer dans notre démarche la recherche, la formation, l’industrie, l’entreprenariat et la réflexion/impact sociétaux. Tout est lié. La difficulté suppose également une réflexion sur l’individu et ses habitudes, ses usages et sa consommation. C’est une des missions d’une grande école et Grenoble École de Management en a pris pleinement sa part depuis plusieurs années.

Je suis très fier également que notre école ait été récompensée aux Green Gown Awards à New-York, le 10 juillet 2019. Ce programme soutenu par l’ONU récompense les initiatives durables les plus novatrices au monde. L’école a reçu les félicitations du jury pour GEM Refugee Grant Program qui vise à offrir jusqu’à 10 places par dans tous ses programmes de formation pour des étudiants qualifiés ayant le statut de réfugié. Nous sommes dans notre mission.


Tout change mais rien de change ! Et toujours cette joie d’exercer mon métier !

Cette belle année se termine, et pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre la réflexion pendant l’été, je vous invite à consulter mon blog et ses invités ainsi que mes Notes clés de géopolitique.

Rendez-vous début septembre, et bel été à vous, chères lectrices et lecteurs !  

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.