Le blog de Jean-François Fiorina

J3 – Nouvelle époque, Nouvelle école : rituels d’organisation

gestion de crise coronavirus

Ça y est, nous sommes en phase de confinement (même si le terme n’est pas précisé par le président de la République !). Au-delà de sa dimension sanitaire, c’est une bonne décision. Elle permet d’éviter de vivre – comme nous le sommes depuis 15 jours – dans l’urgence permanente et les ajustements constants. Nous pouvons prendre le recul nécessaire et gagner en visibilité.

Des rituels pour structurer et organiser son temps

De mon côté, Il faut maintenant s’organiser dans la durée et j’ai prévu de garder quelques rituels. Ils me permettent de conserver un cadre pour la journée.

gestion de crise coronavirus

Photo by AbsolutVision

  • Parmi ces rituels, ma lecture de la presse et son commentaire sur les réseaux sociaux, puis la veille sur mes thématiques de prédilection.

Beaucoup de contenus. À la fois dans les dimensions « géopolitique », « école du futur » et les conséquences sur la vie d’un établissement d’enseignement supérieur qui sont vous le savez certainement les thèmes que j’ai l’habitude de partager sur mes profils sociaux.

  • Deuxième rituel, le contact constant avec mon équipe pour des points réguliers.
  • Troisième rituel qui s’installe : les réunions à heure fixe des 2 cellules de crise auxquelles je participe : celle de GEM et celle de Passerelle

J’ai également d’autres réunions par Teams thématiques.

Cette discipline d’organisation revient souvent dans les commentaires de la presse écrite, radio et tv comme facteur clé de réussite du télétravail.

Une impression à confirmer mais j’observe que tout le monde joue le jeu et que les réunions sont de plus en plus « intenses ». La visio-conférence oblige à aller à l’essentiel, à avoir un ordre du jour précis et partagé, à réguler le temps de parole, à écouter les autres. Pendant réunion visio, difficile de consulter en même temps son ordinateur… Et nous avons obligation de faire la synthèse en fin de réunion.

À demain.

 

Pourquoi cette série  » Nouvelle Époque, Nouvelle École » ? 

J’ai décidé de partager avec vous ces moments d’exception et historiques. Nous vivons à la fois dans l’urgence et dans un temps suspendu où, petit à petit, l’activité diminue ou plutôt change de nature. Nous sommes face à des défis attendus et totalement inattendus, comment se préparer à une crise sanitaire sans précédent ? Comment poursuivre la vie de nos établissements pour toutes nos parties prenantes, étudiants, collaborateurs, entreprises, partenaires… » Nouvelle Époque, Nouvelle École », cette série explique, au jour le jour, ce quotidien, mon quotidien, comment cela se déroule ? comment l’activité de GEM doit continuer, les décisions, les ambiances, les émotions… J’en ressens le besoin et je le dois à toutes celles et ceux qui nous font confiance.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.