Le blog de Jean-François Fiorina

J4 – Trop d’info tue l’info !

communication et coronavirus
Nouvelle École, nouvelle Époque / J4 – Trop d’info tue l’info ! 
Je suis impressionné par la réactivité des collaborateurs GEMTous les services se sont mis en ordre de marche et se réunissent désormais régulièrement pour assurer la continuité de service et la reprise des cours début avril. Nous avons eu raison de suspendre les cours et de laisser le laps de temps nécessaire à la mise en place des cours en ligneCela permet d’éviter de travailler dans l’urgence, d’avoir le recul pour analyser toutes les situations et leurs conséquences. Qu’aurions-nous fait si cette épidémie s’était déclarée avant le développement d’Internet, de toutes ces solutions de visioconférence et télétravail ?

Communiquer dans la transparence 

La problématique à laquelle nous sommes maintenant confrontés est celle de la communication, à la fois en termes de contenu d’information et de moyen de communication. Bien évidemment, nous devons être transparents dans notre communication et montrer la réalité telle qu’elle est. L’exercice est délicat entre une tendance à la sur-communication, à la répétition d’infos, à la banalisation voire aux contradictions. Toujours dans cette complexité de communiquer sans disposer de la totalité des éléments nécessaires, dans un flux permanent de nouvelles informations qui ne permettent pas d’avoir une position définitive. Par expérience, je sais que l’usage trop fréquent du conditionnel alimente plutôt l’inquiétude qu’il ne rassure. Cette communication est à la fois externe et interne, en respectant la gouvernance et la structure de l’entreprise.

Communiquer ciblé et synchrone

Une école comme GEM a une multitude de cibles, tant internes qu’externes, ce qui ajoute à la complexité de la stratégie de communication. Il faut aussi veiller à ce qu’il n’y ait pas d’asymétrie de cette information, ce qui peut brouiller tous les messages et arriver à un résultat inverse à celui recherché. N’oublions pas que les réseaux sociaux permettent à nos différentes parties prenantes de communiquer entre elles. Il faut donc qu’elles aient l’information au même moment.
 

Créer des rituels simples de communication

Il y a à l’heure actuelle une multitude de canaux de communication possibles mais n’oublions pas la maxime : « Trop d’info ne tue-t-il pas l’info ?  » 😉
Il y a les partisans de l’utilisation d’une multitude ces canaux sur le mode, «  puisque l’info est partout, elle sera forcément vue »  et, à l’inverse, ceux qui privilégient quelques canaux ciblés cette fois sur le mode, « si je veux l’info, je suis obligé de passer par là ». À GEM, nous sommes plutôt pour cette dernière approche en créant, par exemple, le « rituel » d’un communiqué quotidien et systématique à l’issue de la réunion de notre cellule de crise également quotidienne.
À demain.
 #Onvasensortir #prenezsoindevous #gardonslesourire

POUR RAPPEL : INFOS CORONAVIRUS OFFICIELLES 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.