Le blog de Jean-François Fiorina

J5 – Le télétravail par les télétravailleurs, pratiques et conseils de bon sens

Nouvelle École, nouvelle Époque / J5 – Le télétravail par les télétravailleurs, pratiques et conseils de bon sens

J5, fin de cette 1ère semaine (mais pas la dernière !) de confinement. La routine s’installe, chacun a maintenant son organisation et ses réflexes. Le retour des équipes de GEM quant au confinement et au télétravail est qu’elles ne se sont jamais autant parlé. Certains collaborateurs m’ont même dit que cela leur avait permis de rencontrer et d’échanger avec des collègues qu’ils n’avaient pas l’habitude de côtoyer.

J’ai posé la question sur mes profils sociaux de savoir qu’elles étaient les bonnes pratiques de télétravail. Avant ce tour d’horizon de pratiques et de règles de bon sens, j’ai été surpris par le nombre non négligeable de personnes m’indiquant faire du télétravail depuis quelques années. Plusieurs mentions aussi sur les grèves de décembre qui ont commencé à changer les mentalités.

Les bonnes pratiques du télétravail par les télétravailleurs

  • Le café (ou Apéro) Skype pour ritualiser les rencontres entre équipes avec un mot d’ordre : parler de tout sauf du travail et du … Covid-19,
  • Se lever aux même horaires et se préparer comme si vous partiez travailler,
  • Veiller aux autres collègues en télétravail : habituellement une assistante n’est pas à son poste de travail à 21h -> je ne cherche pas à la joindre à 21h … en tant que manager, je me dois de respecter aussi sa vie privée,
  • Commencer la journée avec les tâches les plus importantes,
  • Eviter de répondre à tous les appels pour ne pas perdre le bénéfice de la “non-intrusion physique”,
  • Imposer les échanges et contacts programmés, et refuser les demandes instantanées sauf urgence et importance : le pire est la rupture continue par sollicitations,
  • Le télétravail se passe bien sauf quand le management envoie des emails en perturbant la routine des mails 🙂
  • Pour les 11 salariés de Digitanie (permanents et salariés en insertion) c’est : 2 écrans par personne mini (certains ont même embarqué leur fauteuil pour être confortablement installé). Des outils opensource, dont : un desk pour gérer les tâches, un chat pour échanger facilement, un outil macro de suivi des projets, des conférences par groupes de travail tous les jours et des points individuels, des téléphones perso… Des encadrants très bien organisés.

Reste que toutes les activités ne sont pas possibles en télétravail et qu’en ce moment, la difficulté est de gérer les enfants (personne n’a mentionné son conjoint !), surtout en bas âge. Un conseil d’une membre de mon réseau : Je pense que la clé est de revoir ses exigences et de savoir bien identifier ses priorités.

J’actualiserai ces pratiques régulièrement, surtout si elles sont de bon sens. Mon conseil à ce stade : ce soir, c’est WE, on coupe !

À lundi.

 #Onvasensortir #prenezsoindevous #gardonslesourire

POUR RAPPEL : INFOS CORONAVIRUS OFFICIELLES 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.