Le blog de Jean-François Fiorina

J32 – Que seront devenues les entreprises post Covid-19 ? / Changement d’ère (2)

Que seront devenues les entreprises post covid-19 ? Changement d’ère (2). La fin de l'openspace.

J32 – Changement d’ère (2) / Que seront devenues les entreprises post Covid-19 ? 

Je les espère se reconstruire sur les bases d’un nouveau contrat social d’entreprise basé sur le CARE, la confiance, la solidarité et l’équité, avec leurs collaborateurs. Utopie ou réalité ? Je mise sur le principe de réalité éclairée par l’utopie d’un monde meilleur construit collectivement, et ce, dans tous les domaines de la Cité, de l’entreprise au politique, en passant par le social et l’environnemental. Chiche !

Comment se Réorganiser selon les conditions de la reprise ?

 

Dans tous les articles que je lis sur cette question, ce sont les aspects protection et sécurité sanitaires qui figurent comme des préalables obligatoires. Cela suppose de se repenser, en termes d’organisation, de flux, de présence, de distanciation sociale ou de collaborateurs présents. C’est plutôt facile pour certaines activités, beaucoup moins pour d’autres. Cela va supposer également de repenser l’aménagement des espaces et ce d’autant plus que le télétravail risque de se généraliser. Il y aura forcément un impact sur la productivité et donc in fine sur les coûts.

Comment Repenser la relation avec ses collaborateurs ou bâtir de nouvelles expériences de travail ?

 

Au-delà de l’aspect sécurité sanitaire, il faut aussi capitaliser sur l’expérience du télétravail. Je lisais la semaine dernière un article indiquant qu’une grande majorité de Français souhaitait continuer du télétravail dans le monde d’après. C’est bien, mais là aussi cela suppose de repenser le pacte social entre l’entreprise et ses collaborateurs, le lien ne sera plus le même. Il faut à la fois l’adapter, ce qui suppose des discussions sociales et un cadre juridique plus clair et plus précis.

N’oublions pas que tous les métiers ne sont pas tous transformables. Il faudra ensuite prendre en compte tous ceux dont l’activité ne peut s’exercer à distance. Et il est important de rappeler l’importance des métiers qui ont été en première ligne face à la crise et qui nous ont permis de continuer à vivre ou à se soigner. Ils devront être intégrés et faire partie de ce nouveau pacte social.

Cela supposera et rejoint un point évoqué dans le paragraphe précédant d’avoir une réflexion globale sur le rôle des locaux et des bâtiments, de leur organisation. Certaines entreprises telles que Microsoft ou des cabinets de conseil étaient en avance dans ce domaine mais comme l’évoque le JDD du 26 avril, le coronavirus va tuer l’openspace.

Les business schools, appui au changement

 

Pour nous, B-school, nous avons l’opportunité de travailler sur de nouvelles versions des « soft skills » actualisées par ce que nous venons de vivre comme le « travailler à distance », le « manager à distance », la « gestion des conflits à distance ». Nous devrons aussi réfléchir et aider les entreprises à déterminer quels sont les métiers qui peuvent basculer en télétravail et dans quelles conditions ? Se posera aussi le cas des fonctionnaires ou des emplois dans la fonction publique. Avec aussi comme conséquence, la réflexion sur les espaces de travail et de nouveaux possibles.

À demain !


POUR RAPPEL : INFOS CORONAVIRUS OFFICIELLES

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.