Le blog de Jean-François Fiorina

Enseignement à distance, comment prendre la bonne distance ?

Enseignement à distance, comment prendre la bonne distance ?

« La » Covid — je dis bien « la » car je me suis fait reprendre par un étudiant alors que j’utilisais le masculin ! — a transformé le monde de l’éducation en obligeant tous les établissements d’enseignement et de formation à basculer, du jour au lendemain, du face à face au distanciel selon le principe du « remote emergency learning » en impliquant également les parents.

L’avantage est que cela a permis de montrer que — contrairement à ce que pense beaucoup de monde — il n’est pas si facile de s’improviser prof (comme dans le foot, tout le monde n’est pas capable de remplacer Didier Deschamps ¡) et surtout de mettre à nu tous les problèmes du système éducatif français :

  • Professeurs et élèves non préparés à enseigner et apprendre à distance
  • Mauvaise maîtrise de la technologie
  • Amplification des inégalités scolaires
  • Inégalité d’accès à internet
  • Rigidité d’un système articulé autour de l’Education Nationale
  • Difficulté des Edtechs à exister

 

Un défi relevé avec succès par la communauté éducative

Ces problèmes ne doivent pas faire oublier l’immense mobilisation d’un grand nombre qui a su relever en si peu de temps (et avec peu de moyens), avec dynamisme et créativité, le défi d’assurer la continuité pédagogique et de permettre ainsi aux élèves de continuer leurs apprentissages.

Cela a aussi permis — comme je l’ai constaté dans mon entourage — à des professeurs « timides » devant une salle de classe « difficile » de prendre confiance et de se révéler, tout comme à des élèves de s’apercevoir qu’il était finalement facile d’intervenir et de poser des questions.

 

Enseignement à distance : faire fructifier l’expérience acquise

Alors que tous les établissements d’enseignement supérieur sont en train de préparer leur rentrée, je constate un nombre important d’articles en ce moment vilipendant l’enseignement à distance et rappelant les bienfaits de la salle de classe. Cet angélisme sur le monde d’avant prête à sourire à l’aune des critiques d’amphis surchargés, d’étudiants scotchés devant leur écran ou se plaignant de profs lisant leur power point… Côté des profs, le manque d’engagement et de participation des élèves revenait souvent dans leur propos.

La triche fait également l’objet de nombreux articles mais comme je l’ai twitté, si cela se trouve, c’est le numérique qui a mis en évidence un phénomène beaucoup plus répandu que l’on ne pourrait l’imaginer (à notre grand regret !).

Je ne sais pas si ce n’est qu’en France que l’on retrouve cette approche manichéenne des choses et d’être obligé forcément de prendre position/contre. Sur mes profils sociaux, je l’avais d’ailleurs indiqué en soulignant qu’au lieu d’opposer les deux (on-line et face à face), on ferait mieux de s’interroger sur leur complémentarité avec un seul objectif, permettre à l’élève de mieux apprendre et au prof de sentir encore plus à l’aise. Bien évidemment, certaines matières se prêtent plus à l’enseignement « on-line » que d’autres mais encore une fois, il faut penser à l’élève et à sa progression pédagogique

 

Sortir de la Covid en réussissant l’année qui arrive

Enfin, il faut tenir compte de la situation actuelle et des protocoles à respecter. Je souhaite, de tout cœur, revoir mes étudiants, les voir s’épanouir dans un grand nombre d’activités et me réjouir de leur joie de vivre et de leur enthousiasme. Il faut cependant être responsable et ne pas leur proposer une année bâclée en fractionnant à outrance les période présentielles. Il leur faut — et c’est l’hypothèse que j’ai choisie pour GEM — une année complète mais organisée de manière différente leur permettant d’acquérir les connaissances et compétences prévues à l’issue de leur scolarité

Pour le reste, au-delà de tout débat idéologique, prenons le temps d’étudier ce qui a fonctionné ou pas pendant cette période inédite pour avancer. J’avais identifié au mois de mai les 8 défis de l’enseignement à distance. Je vais en ajouter un 9ème : préparons également nos élèves à apprendre à distance !

 


 

POUR RAPPEL : INFOS CORONAVIRUS OFFICIELLES

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.