Le blog de Jean-François Fiorina

COVID-19 : c’est parti pour durer, préparons-nous et anticipons

L’impact de la COVID-19 et les conséquences de sa circulation vont s’échelonner sur toute cette année scolaire. C’est maintenant une certitude, n’ayons plus peur de le dire. Je l’ai accepté et je livre dans ce post les éléments clé de mes orientations et consignes de pilotage. D’abord à court terme, tout en ne perdant pas de vue que nous devons nous extraire du quotidien pour se projeter dans l’avenir. Il aura une forme différente de ce que nous avons vécu et nous devons réussir en quelques mois ce que nous aurions dû faire en 5 ans !

COVID-19 à GEM  : quel pilotage ?  

Nous avons décidé de rythmer l’année en s’adaptant par tranches de deux mois. Nous poursuivrons dans cette logique jusqu’à la fin de l’année académique. L’objectif est de donner des jalons, de la certitude dans cette incertitude permanente avec une cohérence pédagogique. Je l’ai exprimé à différentes reprises, je ne souhaite pas des allers retours pédagogiques en permanence. Cela ne conduit pas à de la qualité pédagogique. Les professeurs, comme les étudiants, ont besoin de visibilité pour pouvoir s’organiser. N’oublions pas qu’un cours se prépare et que l’on n’enseigne pas de la même manière « en ligne », qu’en « présentiel » ou en « hybride ». Il faut également que les professeurs puissent se former.

Les retours que j’ai du cycle 1 sont positifs et montrent que nous avions pris la bonne décision ! Pour la suite de l’année scolaire, les règles définies s’appliqueront dans ces séquences de 6/8 semaines tout en s’adaptant aux nouvelles exigences règlementaires s’il y en a et des spécificités de nos différents publics étudiants (internationaux, en alternance, les primo-entrants ….).

Notre communication sera limitée au strict nécessaire pour éviter les allers retours incessants et les injonctions contradictoires qui ne feraient qu’ajouter de la confusion. Je suis également conscient des questionnements de nos étudiants : dois-je prendre un logement ? Pour quelle durée ? Vais-je pouvoir partir à l’étranger ? Passer mon diplôme ? Nous devrons faire preuve de beaucoup d’écoute et de pédagogie pour que chacun accepte cette réalité. L’essentiel est de garder le cap sur la garantie d’apporter malgré ces bouleversements le même niveau de compétences et de connaissance à tous nos étudiants à la fin de cette année.

Nous devons prendre aussi en compte le fait qu’une forte partie de la vie associative et sociale des étudiants est impactée par les dernières mesures. Vivre avec un couvre-feu à 20 ans n’est pas la panacée et nous nous devons de ramener – quand c’est possible – les étudiants sur le campus pour qu’ils « sortent » de leur logement.

Et nous adapter, toujours nous adapter à la circulation du virus à toutes les échelles, internationale, nationale, locale. Nous devons intégrer et prendre en compte la diversité des situations et règlementations pour chaque pays avec lequel nous avons des relations. Prenons le cas de l’Allemagne, il faut intégrer les consignes de l’Etat allemand pour les personnes qui vivent ou qui entrent sur son territoire en provenance de l’étranger, les consignes des Länder et des villes, et celles de nos partenaires…

GEM : quelle vision post COVID ?

La sortie de ces vagues successives n’impliquera pas le retour à la situation ante. Tout ne va pas se remettre en place naturellement. Nous devrons continuer à gérer les conséquences sur le recrutement, les stages, l’alternance, l’internationalisation, la relation avec les entreprises, la recherche… mais également imaginer et/ou conforter de nouveaux contenus, cursus et modules produits ou coproduits par les écoles.

Nos étudiants et nous tous, avons également acquis de nouvelles compétences à distance sans forcément s’en apercevoir et qu’il faudra prendre en compte : la gestion de conflits et le management à distance, l’organisation et la gestion de projet à distance.

Ces nouvelles connaissances et compétences nous ouvrent de nouveaux horizons, saisissons-les pour apporter encore plus de valeur à nos activités professionnelles et personnelles, aux autres et à la planète. C’est le défi que nous devons tous nous lancer, la sortie par le haut, personnelle et collective. C’est le bon moment pour définir de nouveaux modèles !

Pour l’heure, chacun peut s’interroger et avoir son avis personnel sur les décisions prises par les autorités et l’Etat. Mais elles doivent être respectées et nous devons nous organiser même si controverses et polémiques traversent le débat public et nos esprits. C’est notre garantie pour sortir au plus vite de cet épisode sans équivalent et limiter ses conséquences les plus néfastes.

#covid #crise #pilotage #vision #GEM #Grenoble

—————————————————————–

POUR RAPPEL : INFOS CORONAVIRUS OFFICIELLES

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.