Le blog de Jean-François FIORINA

Bilan d’une année de crise sanitaire dans l’enseignement supérieur

Bilan de l'année 2020

Il y a un an le monde se confinait, situation inédite pour l’ensemble de l’humanité. J’ai beaucoup écrit et réfléchi, partageant mes réflexions, craintes et espoirs. Eternel optimiste, j’ai également fait part de ma vision de ce fameux « monde d’après », insistant sur le fait que le virus n’avait fait qu’accélérer les transformations que nous étions en train d’imaginer. Un an, c’est l’heure du bilan et j’ai décidé pour ce post de partager ceux qui me semblent encore plus pertinents.

Coronavirus, le virus qui fait aussi tousser l’enseignement supérieur

Post que j’ai publié juste avant le confinement. A cette époque, on parlait encore de Coronavirus avant que son nom scientifique l’emporte. Je fais part de mes préoccupations concernant les conséquences du virus sur l’enseignement, notamment sur le recrutement d’étudiants étrangers. Hélas, je ne m’étais pas trompé et doublement hélas car ce post pourrait très bien être publié aujourd’hui. Nous b-schools devons réfléchir à de nouveaux modèles d’internationalisation.

Coronavirus, le virus qui fait aussi tousser l’Enseignement supérieur

 

On entre dans le dur, le rôle essentiel du manager

J’ai décidé le 1er jour du 1er confinement de publier chaque jour un post. Celui-ci l’est une semaine après et porte sur le rôle du manager en cette période de crise. Les conseils peuvent également s’appliquer aux hommes politiques (encore plus vrais aujourd’hui !). J’insiste sur deux dimensions : tenir sur la durée (quelle anticipation !) et être en 1ère ligne. « Ils doivent incarner l’identité de leur entreprise, indiquer le cap, communiquer, imaginer les scénarii et garder leur sang-froid pour rassurer l’ensemble de leurs parties prenantes. Ce sont eux qui doivent prendre les décisions (pas toujours facilement d’ailleurs et les assumer. Bref, il s’agit d’être exemplaire, tel le capitaine à la proue de son navire ». Des conseils encore plus pertinents en ce moment.

J8 – On entre dans le dur, le rôle essentiel du manager

Lien vers l’article complet : http://blog.educpros.fr/fiorina/2020/03/23/j8-on-entre-dans-le-dur-le-role-essentiel-du-manager/

Suppression des oraux de concours, à situation exceptionnelle décision exceptionnelle

Une décision que je ne regrette pas. C’était la bonne. Elle a permis de donner de la visibilité aux candidats et aux écoles en allégeant un peu la pression. La déception des candidats et de ceux qui les préparent était légitime mais le maintien de ces oraux n’aurait pas permis, de toute façon, la bonne tenue de ces concours. Une décision partagée par l’ensemble de mes collègues. Nous avons montré que nous étions capables de nous mobiliser et d’agir ensemble.

J11 – Suppression des oraux de concours : À situation exceptionnelle, décision exceptionnelle

 

tp://blog.educpros.fr/fiorina/2020/03/26/j11-suppression-des-oraux-de-concours-a-situation-exceptionnelle-decision-exceptionnelle/

Business-school, la page blanche de l’après, c’est maintenant

Malgré la crise et le temps consacré à la gérer, entre réunions, conseils de crise et de nombreuses décisions inédites à prendre, il faut trouver un peu de temps pour prendre du recul et commencer à réfléchir à l’après, entre ruptures et continuités. J’en suis convaincu, les écoles de management auront un rôle à jouer en montrant quels ont un impact positif sur la société. Une conviction pour aller vers l’entreprise à mission ? Cette réflexion a muri avec les semaines et j’ai pu aller plus loin dans cette vision avec cet article publié en janvier 21 sur le site AACSB Insights, « Time for business-school to start a new ».

J14 – Business schools : la page blanche de l’« après », c’est maintenant !

http://blog.educpros.fr/fiorina/2020/03/31/business-schools-la-page-blanche-de-l-apres-cest-maintenant/

Une nouvelle ère pour les entreprises

Ma réflexion ne s’est pas uniquement limitée aux écoles de management mais également aux entreprises. Cela me parait normal puisqu’elles sont l’alpha et l’oméga de notre activité. Dans cet article, j’expose ce que sera l’entreprise de ce monde d’après avec ma théorie des 3R : Se Réorganiser, Repenser la relation avec ses parties prenantes (dont ses salariés), Réenchanter le management. Je parle également de « raison d’être », concept de base de l’entreprise à mission ! C’est l’article qui m’a valu le plus de commentaires en retour et dont j’ai diffusé une version en anglais sur le site du blog de l’EFMD.

Lien de l’article LinkedIn : https://www.linkedin.com/pulse/une-nouvelle-%C3%A8re-pour-les-entreprises-jean-fran%C3%A7ois-fiorina-1c/

8 challenges facing distance learning

Avec le confinement, les établissements d’enseignement sont passés en mode « emergency remote teaching » déployant avec plus ou moins de succès un enseignement à distance. Ce fut (et reste encore pour une grande part) une expérience grandeur nature. Certains opposants sont même devenus des fans. Comme l’écrivait récemment un journal économique français, « enseignement à distance, l’impossible retour en arrière ». Je suis d’accord mais il va falloir capitaliser sur ce qui s’est fait et surtout ne pas tenter d’opposer le  » face à face  » au distanciel. Les deux sont complémentaires.

Eight challenges facing distance-learning

Pour finir deux posts qui concernent plus spécifiquement GEM

  • Le premier, c’est la fierté d’avoir pu assurer la continuité pédagogique et notre mission. Le 2ème porte sur la rentrée scolaire 2020/21. Nous avons fait un pari qui s’est avéré pertinent surtout quand on connait l’évolution de la situation. Je montre que l’enseignement à distance se prépare et que l’on n’enseigne pas de la même manière. L’occasion aussi pour moi de montrer tout ce qui se passe en amont de la salle de classe et qui est (hélas) méconnu des étudiants, voire de notre environnement. Le souhait aussi pour moi de montrer / démontrer que l’on s’intéresse à la pédagogie pour mieux enseigner à nos élèves.

J41 – 16 000 heures de cours assurées, des équipes et des étudiants mobilisés : Merci et bravo !

http://blog.educpros.fr/fiorina/2020/05/13/j41-16-000-heures-de-cours-assurees-des-equipes-et-des-etudiants-mobilises-merci-et-bravo/

Enseignement à distance : GEM fin prêt pour cette rentrée inédite

Au-delà de cette situation inédite, je m’aperçois en fait que l’on peut segmenter cette crise en différentes phases, chacune ayant nécessité une réponse différente et donc une réactivité de tous les instants. Je ne sais pas comment cette situation va évoluer mais nous avons encore quelques mois de complexité à gérer…

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.