Le blog de Jean-François Fiorina

Actualité de l’Enseignement supérieur

Enseignement supérieur et stratégie (2) : défis et enjeux

business school Strategie

À la suite de mon premier post bilan de l’année académique, cette semaine, « Enjeux et défis » que doit relever le monde de l’Enseignement supérieur, dès la rentrée de septembre et pour les prochaines années.

Enseignement supérieur et stratégie (1) : mes confirmations

Avant de parcourir — dans ce post — les confirmations que j’ai pu observer au cours de cette année académique riche d’événements et avant — la semaine prochaine —, d’en révéler les enjeux, je partage avec vous cette passion de faire de belles choses en équipes pour des projets portés avec les collaborateurs de GEM. Passion de continuer à faire PLUS qu’une business school pour un impact positif et global sur la société. Nous sommes fiers d’être des précurseurs en matière de paix économique avec la remise des premiers Trophées décernés en mai dernier, précurseurs en matière de « formation pour tous » pour les profils… Savoir plus >

« Une grande école de management ? C’est pas pour moi ! »

Titre un peu provocateur pour ce sujet crucial : diversité sociale et accès à l’enseignement supérieur. Je souhaitais le traiter depuis quelques temps. L’actualité me fournit l’opportunité de l’évoquer. Tout d’abord, l’annonce par Sciences-Po Paris de la suppression de son concours d’admission qui favoriserait une certaine reproduction sociale. Mon actualité avec mon intervention sur le thème « Une Grande Ecole de Management, quels profils ? quels parcours et quels métiers ? » auprès des lauréats de l’Institut de l’Engagement (IE) réunis – dans le Vercors, tout un symbole ! – dans le cadre de leur campus de l’engagement — pour rappel, (re)lire mon interview de Martin Hirsch…. Savoir plus >

Faut-il (encore) un diplôme pour réussir ?

performance grandes ecoles

À l’heure où les étudiants passent le BAC, les oraux pour décrocher leur diplôme ou entrer dans l’école de leurs rêves, une question se pose : doivent-ils encore en obtenir un pour réussir ? Cette interrogation fait d’ailleurs le buzz ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Voici mes réflexions, ouvertes et sans tabou, sur la valeur du diplôme. N’est-il pas préférable de se tourner vers les certificats qui attestent de compétences particulières ? Faut-il s’appuyer sur une marque puissante et son diplôme pour garantir potentiel et crédibilité ? Panacher les deux ? Avec qui et quelles garanties ?

Mondialisation du Supérieur : ça s’accélère ! Ma revue de tweets

école du futur, l'essentiel de l'innovation éducative

Plus aucun doute, l’enseignement supérieur est devenu mondial en termes de stratégie, d’impact, d’influence, de marchés, d’évaluation, de classements, de flux d’étudiants… La conquête de l’intelligence et des talents constitue le moteur de la réussite des États dans ce contexte d’accélération des cycles et d’adaptation à un monde changeant, toujours plus exigeant. Chaque pays adopte/adapte sa propre stratégie à ses réalités (cf tweets Pays-Bas). L’Éducation et l’innovation sont la solution. Revue de tweets entre constats, espoirs et désillusions en évitant d’entrer dans une rhétorique guerrière alors que nos premiers Trophées de la Paix économique (initiées par la Chaire Mindfulness de… Savoir plus >

L’Enseignement supérieur agricole : un écosystème au cœur des transitions d’avenir

L’enseignement supérieur agricole en France est à la fois privé et public, historiquement sous la tutelle du ministère de l’Agriculture (MAA) même si aujourd’hui nombre de formations sont aussi délivrées par des universités et grandes écoles sous tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation  (MESRI). Pour la part pilotée par le MAA, il compte 16000 étudiants et regroupe de nombreux diplômes et secteurs. Il fait face à des changements dans la sociologie de ses étudiants et doit relever de nombreux défis sociétaux (environnementaux, climatiques, énergétiques, numériques…) qu’un croisement disciplinaire devrait favoriser y compris avec les… Savoir plus >

Demain, quelles business schools ?

 Rapide retour sur la conférence annuelle AACSB qui s’est tenue en début de semaine à Édimbourg. J’ai l’impression que nous avons franchi un cap et que toute notre communauté est consciente des défis à venir. Ceux-ci ne concernent plus (uniquement) le digital mais notre « raison d’être », au service de la prospérité globale.

FIPA : l’apprentissage en mode innovation

alternance, apprentissage, nouvelle loi

Yann Bouvier est Chargé de mission pour la « FIPA », Fondation Innovations pour les Apprentissages. Cette institution réunit 13 grands groupes internationaux. Son but est de promouvoir et de développer l’alternance et l’apprentissage de demain. Les propositions d’actions que la fondation porte émanent des entreprises participantes. Elles sont développées ou non selon leur faisabilité et leur pertinence. La FIPA doit maintenant imaginer de nouvelles voies pour l’apprentissage à l’aune de la nouvelle loi. Si l’innovation est l’un de ses objectifs cardinaux, elle impliquera plus de rigueur et de vigilance pour les entreprises et les CFA qui naîtront de cette ouverture.

L’Europe naît-elle par l’enseignement supérieur ?

Cette semaine, je vous propose la vidéo de mon intervention sur le thème de la construction européenne par l’enseignement supérieur, lors du récent Festival de géopolitique qui s’est tenu à GEM, du 13 au 16 mars. Encore une très belle édition et une fréquentation en hausse. L’Europe ne pourra pas se faire sans une culture commune européenne d’éducation supérieure et d’éducation. Évitant toute standardisation, il doit y avoir une formation commune à la citoyenneté et au-delà aux actions concrètes que l’Europe développe.  

Alliances dans l’Enseignement supérieur : le retour

« L’heure est (de nouveau) aux alliances » titre Olivier Rollot à la Une de l’Essentiel du sup daté du 1/3/2019. Il a raison, l’avenir de l’enseignement supérieur passera par la constitution d’alliances. Pourquoi et comment ?