Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: accès à l’enseignement supérieur

« Les grandes entreprises sont encore beaucoup trop frileuses », Martin HIRSCH, créateur de l’Institut de l’Engagement

L’Institut de l’Engagement, créé en 2012 par Martin Hirsch et Claire de Mazancourt, propose à ses jeunes lauréats d’intégrer une entreprise, une collectivité ou un établissement de l’Enseignement supérieur sur la base d’un projet, après leur Service civique. « Le projet de l’Institut de l’Engagement a été de sélectionner des jeunes qui n’étaient pas dans le mainstream en utilisant ses outils plutôt que de les maintenir dans un univers parallèle qui a ses limites » explique-t-il. Une manière d’accompagner différemment leur projet d’avenir : se donner le temps de se connaître, découvrir et savoir s’ENGAGER pour être prêts à voler de ses propres… Savoir plus >

Ce « Verdun » de l’échec universitaire

Olivier Babeau, professeur des Universités et vice-président de la fondation Concorde est co-auteur d’un récent rapport publié par ce Think-tank économique dont le titre révèle l’ambition, « Bâtissons l’enseignement supérieur du XXI siècle ». Ou comment conduire la réforme de l’Enseignement supérieur vers une orientation et des cursus plus personnalisés qui valorisent l’obtention de compétences, sans spécialisation aveugle et précoce. Pour en finir avec ce « Verdun » de l’échec universitaire. Interview.

Mes 5 conseils pour louper votre orientation

  Le temps du choix est arrivé. Le site Admission Post-Bac  a ouvert cette semaine. Plus de 11 000 possibilités d’orientation s’offrent à vous lycéens. C’est une très bonne idée et un succès même si la multitude des possibilités peut dérouter au premier abord. La démarche permet de mutualiser, de centraliser les informations et donc d’optimiser ses choix. Il s’agit d’un portail d’accès à l’Enseignement supérieur. Voici les conseils à suivre pour se diriger le plus sûrement vers l’impasse en matière d’orientation !

Quelques vérités sur l’enseignement supérieur

Même si je reste optimiste et convaincu de l’importance de l’enseignement supérieur pour le développement d’un pays, je constate que certaines prises de conscience salutaires ne sont pas encore au rendez-vous. Un certain nombre de signaux devraient permettre de les stimuler ! Et quelques points de méthode s’imposent… Des signaux faibles inquiétants. J’en perçois trois. Le premier concerne le montant de la dette étudiante aux Etats-Unis. Elle dépasse 1.000 milliards de dollars ! Comment les familles et les étudiants vont-ils rembourser ? Si aucune loi n’est votée avant la prochaine rentrée universitaire les taux des prêts étudiants vont doubler (cf Le Monde du… Savoir plus >