Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: CEFDG

Trop de reconnaissance tuerait-elle la reconnaissance ?

Cette question, je me la pose depuis quelques temps au vu de l’inflation du nombre d’instances et d’organisations de certification, labellisation, accréditation. Une question à laquelle je n’ai pas de réponse définitive. Il faut être honnête, les accréditations, labels et autres types de reconnaissance sont des marqueurs importants de la qualité d’un établissement. GEM ne serait pas le GEM qu’il est devenu à sans ses accréditations, tout comme d’ailleurs nos collègues/concurrents français. J’ai souvent évoqué les avantages pour une institution de se lancer dans ces démarches et je reste persuadé de leur importance stratégique.

Business schools : stratégie, vous avez dit stratégie ?

business school Strategie

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une école annonce son plan stratégique ou la révision de son PGE (Programme Grande Ecole). GEM n’y échappe pas puisque nous sommes nous-mêmes en train de plancher sur le nôtre. Cet exercice est devenu une figure imposée depuis plusieurs années, sous la houlette des accréditations internationales (AACSB, AMBA Equis ou EPAS) ou nationale (CEFDG)

Dans la boîte noire de la CEFDG

Entretien avec Guillaume Talut, doctorant en Sciences de gestion, dont le titre de la thèse m’a interpellé, « La normalisation des formations supérieures de gestion en action : une analyse pragmatique des pratiques rhétoriques de la Commission d’Evaluation des Formations et Diplômes de Gestion (CEFDG) ». Premier voyage dans la boîte noire d’une Commission nationale d’évaluation.

Accréditations et business schools : les dernières tendances

Il y a quelques jours se terminait la Conférence annuelle de l’EFMD à Rome, je saisis cette occasion pour faire le point sur les accréditations, l’un des facteurs de la réussite internationale des Business schools françaises. Sans elles, jamais GEM n’aurait pu atteindre son niveau. Comment fonctionnent-elles, à quelles conditions en faire des accélérateurs de changement et de développement, quelles tendances ? Fier également d’avoir reçu à Rome la nouvelle accréditation de l’EFMD pour notre Mooc « Penser global ».

Le Bachelor, ce n’est pas que de la télé réalité…

            Est-ce le nouveau champ de bataille entre écoles et universités ? En tout cas le format du bachelor attire : court, professionnalisant, à dimension internationale. Les étudiants plébiscitent cette voie depuis quelques années. Avantages et limites de ce bachelor qui n’est pas seulement l’un des mots-clés les plus populaires sur Google trends – attention on parle alors de télé-réalité ! Y aurait-il corrélation ? ;=)