Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: Chine et enseignement supérieur

Nouvelles routes de la soie et enseignement supérieur : vers de nouveaux modèles d’internationalisation ?

L'impact des routes de la soie sur l'enseignement supérieur dans le monde.

Qu’on l’appelle Silk road, OBOR (One Belt, One Road) ou Nouvelles routes de la soie… Ce projet d’un nouveau monde façonné à la main des Chinois est titanesque, hallucinant, fascinant, au-delà du réel, presque fictionnel, mégalomaniaque… Les qualificatifs manquent pour décrire ces nouvelles « routes de la soie ». Quelle que soit l’opinion — positive ou négative — que l’on peut avoir de ce projet, il aura un impact certain sur le monde et sur celui de l’enseignement supérieur. Ce serait une faute grave de l’ignorer et de ne pas l’intégrer dans sa stratégie, d’autant que les universités chinoises vont développer des initiatives le… Savoir plus >

« Il faut démytifier la puissance chinoise »

Valérie Niquet, maître de recherche, spécialiste de l’Asie à la Fondation pour la recherche stratégique vient de publier, chez Tallandier, « La puissance chinoise en 100 questions. Un géant fragile ? ». Cet ouvrage très complet ausculte sans concession le géant asiatique qui fait l’objet d’une fascination quelquefois aveugle. Entre puissance et limites d’un modèle souvent paradoxal. Entretien.

Chine : le dragon dans la bergerie

  À l’heure où le nouveau ministre de l’Éducation entre en fonction, je débute une trilogie sur la mondialisation de l’enseignement supérieur en présentant trois systèmes aux logiques d’influence différentes (Chine, Iran et Arabie Saoudite). Ce premier post concerne la Chine qui utilise efficacement son système d’Enseignement supérieur — en pleine expansion  — au service d’un soft power, à la fois à l’interne (la montée en gamme de ses universités d’élite) et à l’externe par l’envoi d’étudiants à l’étranger et le développement d’un réseau impressionnant d’Instituts Confucius. Concernant les étudiants de ces pays, je distingue deux catégories, les « fils de nantis » à… Savoir plus >

Les business schools, c’est aussi de la géopolitique

  Nous sommes dans le dur : Brexit assumé, investiture de Trump, montée en puissance de la Russie (je reviens du Gaidars Forum, le Davos russe), confirmation des ambitions chinoises, iraniennes… Les nouveaux acteurs de la géopolitique mondiale préparent leurs scénarios. Faut-il s’en effrayer ? Non. Ce sont des faits, il faut s’y adapter. À nous de jouer la partie avec nos cartes, d’être conscients de nos atouts. Et pour nous, business schools d’être fiers de cette vitalité exceptionnelle depuis plus de 30 ans. La géopolitique que ce soit dans les entreprises ou dans les business schools s’impose comme l’outil de compréhension… Savoir plus >