Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: classe inversée

Dis, c’est quoi un bon prof ?

  Marie-Hélène FASQUEL est certainement à l’avant-garde de la pédagogie. Professeure d’anglais au lycée international Nelson Mandela (Nantes), elle a été finaliste, en 2017, du Global Teacher Prize, le « Championnat du monde de la pédagogie » en quelque sorte. À la fois passionnée et pragmatique, elle (re)donne envie d’apprendre à ses élèves parce qu’elle écoute d’abord leurs besoins. Ses méthodes pédagogiques, très interactives, utilisent les nouvelles technologies pour donner vie aux œuvres et aux auteurs étudiés, et ses élèves diffusent leur production sur internet. Ils adorent. Ne manquez pas en fin de post les ressources et liens proposés par Marie-Hélène FASQUEL ainsi… Savoir plus >

Réussir l’école du futur. Stratégie, outils, pédagogie innovante : l’essentiel en 20 tweets

Je partage avec vous la veille que j’effectue sur l’école du futur, les Edtechs, l’innovation pédagogique. Ces 20 tweets sélectionnés illustrent les dernières tendances pour réfléchir et agir. Ils sont classés en trois parties : stratégies de changement, outils pratiques, pédagogie innovante.

Les 7 questions taboues de l’école du futur

Parlons-en ! Dans ma veille, j’ai identifié la parution du livre blanc de la CEGOS sur l’école et la formation du futur avec sept questions taboues. Comme pour moi, il n’y en a pas, j’ai décidé d’y répondre ! Mais avant de démarrer, rapide retour sur le Festival de géopolitique. Il s’est très bien passé, forte affluence, débats passionnants. Cela démontre que le choix de la géopolitique est pertinent. La demande est là, avec pour cette édition, la présence notable de professeurs de tous horizons (collège, lycée, enseignement supérieur). Ravi donc puisque que la question pédagogique du « comment enseigner la géopolitique ? »… Savoir plus >

Quels mots clés pour l’école du futur en 2015 ?

Avant de me lancer dans leur analyse, je reste émerveillé et enthousiaste : il n’y a plus aucune limite dans l’optimisation de l’apprentissage. Si je prends ma casquette de professeur – j’ai enseigné, l’international, la stratégie, la finance ou la géopolitique – les perspectives de développement et d’application sont quasiment illimitées dans ce que je peux enseigner, valider, montrer, vérifier auprès des étudiants. C’est fantastique ! Par contre, attention au faire, à la mise en place, au suivi. Cela nécessite des préparations gigantesques.