Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: EDAF

Mes convictions pour l’enseignement supérieur en Afrique

L’Afrique, territoire de tous les imaginaires ne laisse personne indifférent encore moins le monde de l’enseignement supérieur. À la fois décrié par les dérives qui minent son image (Ecole fantôme, faux diplômes) et convoité comme nouveau territoire de développement, les grandes manœuvres ont débuté. En témoigne l’arrivée des « grandes » marques de l’éducation (Centrale, Dauphine, ESSEC…) qui investissent les lieux. Pour ma part, je me mobilise à chaque fois qu’il est possible d’apporter une aide concrète comme ce livre édité avec l’INSEAM ou via EDAF (Deans Across Frontiers) dont je suis membre du board. Une excellente idée portée par l’EFMD que je soutiens,… Savoir plus >

Enseignement supérieur : Et si l’Afrique tenait ses promesses ?

À l’occasion du 8ème Festival géopolitique (Dynamiques africaines), nous avons souhaité une conférence sur l’Enseignement supérieur. Parce qu’il s’agit d’un facteur clé de développement dont les jeunes élites africaines s’emparent. À travers mes posts sur les pays émergents, mes engagements – mentoring EFMD, ceux de GEM – programme PAPTE… et l’actualité récente, l’Afrique interpelle. Comme le précisait récemment Sylvie Brunel lors du #ReDakar2016, « 400 millions de jeunes vont arriver sur le marché du travail en 2030 ! » Les problèmes sont immenses – démographiques, structurels, corruption… – mais la révolution de l’Enseignement supérieur africain est en marche. Défis et solutions.

L’Enseignement supérieur, secteur stratégique pour les pays émergents

L’actualité me donne l’occasion de revenir sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur, l’Enseignement supérieur dans les pays émergents. La conférence GBSN- Global Business School Network à Manille du 4 au 6 novembre à laquelle j’ai participé, mon voyage en Iran, toutes les conférences régionales AACSB ou EFMD, le programme EDAF (EFMD) participent de cette dynamique d’ouverture. Parce que ces pays sont désormais acteurs de l’écosystème mondial de l’Éducation, parce que leurs leaders déploient une énergie incroyable, je vous livre mes convictions sur le sujet.