Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: Enseignement supérieur

Financement de l’Enseignement supérieur. Et si on renversait la table ?

Raul Magni Berton, professeur de Science Politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble a récemment lancé un pavé dans la marre sur un sujet hautement explosif en France, le financement de l’Enseignement supérieur qui pèse 0,6% de son PIB (en deçà de la moyenne européenne). L’université pourtant en manque de financement de manière récurrente innove peu en la matière. L’idée qu’il a proposée dans une étude du Think Tank Génération libre ? Adapter à la France, le système pilote testé aux Etats-Unis dans l’Oregon depuis 2013 qui offre un accès gratuit à l’Enseignement supérieur en contrepartie du reversement de 3% de… Savoir plus >

Clap de fin d’année, recommencer ou se réinventer ?

Et quelle année ! Si particulière même si le temps des vacances arrive. Comment faire un break dans ce flux d’actualité COVID où tout évolue en permanence alors que la rentrée se  finalise. Nous avons fait le choix — que j’assume — de donner de la visibilité, de jalonner cette future année pour donner un cadre à toute notre communauté malgré les incertitudes. Mais revenons sur les (mes) 10 événements clé vécus pendant de cette période inédite.

J38 – Etudiants étrangers : quels seront les flux mondiaux post-covid ?

International, études, business schools, réussite

J38 – Étudiants étrangers : quels seront les flux mondiaux post-covid ? / Changement d’ère (n°8) Ils sont à l’heure actuelle la principale préoccupation des tous les Deans des b-schools du monde entier : les étudiants internationaux qui ont été acceptés vont-ils réellement pouvoir venir du fait de la crise sanitaire ? L’inquiétude est encore plus palpable dans les pays qui ont fait de l’accueil d’étudiants étrangers une véritable activité. Je pense notamment à la Grande-Bretagne et surtout à l’Australie.

2020 : quels défis pour l’Enseignement supérieur ?

En ce début d’année, sonne l’heure des bilans ou… des perspectives. Olivier Rollot s’attelle aux perspectives – avec talent – pour ces 20 défis que va devoir relever l’enseignement supérieur (je n’ose imaginer le nombre de défis en 2030 !). J’ai choisi de rebondir sur ces 20 thèmes en soulignant pourquoi certains sont plus prégnants pour les b-schools et immodestement d’en ajouter quelques-uns !

Démocratiser l’enseignement supérieur

Interview de M. Martin Andler, professeur émérite de mathématiques à l’Université Versailles Saint-Quentin et co-rédacteur du rapport “Viser plus haut” de Terra Nova. Le think tank a publié — en octobre 2019 — ce rapport sur la nécessaire démocratisation de l’enseignement supérieur. Dans les établissements les plus sélectifs, les classes supérieures dominent et les élèves les plus défavorisés sont majoritairement dans des filières courtes. Martin Andler revient sur les solutions possibles pour pallier les inégalités économiques mais aussi géographiques que subissent les élèves dès le collège et le lycée, afin que l’Enseignement supérieur soit le plus démocratique possible.

Les établissements éducatifs doivent rester des sanctuaires de la pensée et du respect  

J’ai souvent évoqué dans mes différentes publications ma joie d’exercer mon métier de directeur d’école, ses missions passionnantes et les très belles possibilités d’évolution. C’est ce qui me fait me lever chaque matin avec enthousiasme avec la très belle récompense de voir évoluer, s’épanouir et réussir mes étudiants. La question qui m’interpelle aujourd’hui, dans ce post plus personnel, concerne l’avenir de l’Enseignement supérieur et, plus particulièrement, le responsable d’établissement que je suis. Ces réflexions sont la conséquence d’un certain nombre d’événements dramatiques qui vont selon moi vont avoir un impact durable.

Va y avoir du sport

Si les sportifs de haut niveau continuent à s’arracher dans les entreprises, le sport dans sa pratique plus traditionnelle apporte un plus tant à la personne qu’à son profil professionnel. N’empêche que la manière de l’intégrer dans les établissements du supérieur fait encore débat. À l’heure où le XV de France démarre la Coupe du monde au Japon et où les Brûleurs de loups, Hockeyeurs grenoblois, savourent leur victoire au Championnat de France (d’ailleurs clin d’œil à quelques joueurs aussi étudiants à Grenoble École de Management / GEM ! qui sont dans l’équipe) — voici ce que je pense de la question… Savoir plus >

2019 : ce qui nous attend…

L’année 2019 promet de profonds changements dans la sphère de l’Enseignement supérieur. À la fois menaces et opportunités : la réforme de la formation continue tout comme celle du lycée et du baccalauréat dont les enjeux et conséquences sont encore inconnus (j’ai traité ce sujet dans mon précédent post). L’impact sur l’Enseignement supérieur à moyen terme sera certain, nous devons être prêts pour 2021. Au vu de nos dispositifs d’assurance qualité, ce n’est pas une adaptation qui s’effectuera en un mois. Je pense également à la mondialisation de l’Enseignement supérieur qui tous les jours apporte son lot d’informations sur de nouvelles… Savoir plus >

Le financement de l’éducation, ce tabou français

droits de scolarité

Retour sur mon intervention lors de la conférence organisée par Educpros le 25 mai dernier sur le financement de l’Enseignement supérieur. Où je rappelais — une fois de plus — que l’Education a un coût. Qu’en prendre pleinement conscience ouvrira la nécessaire réflexion stratégique quant à son financement dans une perspective systémique où chaque composante de l’Enseignement supérieur français se renforce pour le bien de toutes ses parties prenantes (étudiants, familles, enseignants, personnels supports, etc) mais également des entreprises et du pays dans son ensemble.

Avis de tempête géopolitique sur l’enseignement supérieur

Au-delà du basculement de l’enseignement supérieur vers l’Asie qui s’exprime, en autres, par l’envolée de leurs établissements — en particulier chinois —dans les classements, les changements géopolitiques impactent la vision et le management des institutions d’enseignements supérieurs de notre sphère d’influence. Pour Bernard Belloc (ancien président de Toulouse 1), « l’enseignement supérieur en France subit l’internationalisation plus qu’elle n’en tire parti », l’Etat ne jouant pas un rôle clair et moteur. Comment réagir ? À quelle échelle ? Et si l’Europe prenait (enfin) les choses en main ?