Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: enseignement

Cette « contre-culture » économique qui nous plombe

Pierre Robert, professeur agrégé de sciences économiques et sociales, est l’auteur d’une étude réalisée pour l’Institut SAPIENS — Comment élever le niveau des Français en économie ? Si ce travail a rencontré un grand succès, il a également relancé le débat sur la délicate question de son enseignement et de la place de l’économie dans le débat public. Discipline méconnue des Français, l’économie est desservie par une représentation très simpliste dans les médias, par le fait qu’elle n’est pas toujours bien enseignée et que ses chercheurs ne s’efforcent pas de remédier à cette mauvaise image. Pierre Robert s’attache aujourd’hui à conceptualiser une… Savoir plus >

Cette école où effort et plaisir se rencontrent

La publication des résultats de l’étude PISA vient de nous rappeler une fois de plus l’importance d’un système éducatif performant. C’est l’occasion de donner la parole à l’un de ses fins connaisseurs, acteur engagé et crédible, Jean-Michel Blanquer qui publie L’école de demain. Personnalisation, effort, plaisir, savoirs fondamentaux, des mots que l’auteur place très haut dans ses propositions pour une école renouvelée. Intéressante mise en perspective (continuité ?) d’un actuel directeur de grande école de management (ESSEC) au parcours ministériel et éducatif conséquent dans l’Éducation nationale.      

« L’école sera le théâtre de rivalités de plus en plus grandes »

Entretien avec Hugues MOUSSY, normalien, agrégé et docteur en histoire, spécialiste d’éducation dans une organisation internationale. Le discours international sur l’éducation met en avant son potentiel économique et ses vertus pacificatrices. Pourtant, l’éducation a fait l’objet, au cours des quinze dernières années, d’attaques violentes et meurtrières dans certaines régions du monde. A mesure que la mondialisation progresse, l’Ecole se révèle être un lieu de rivalités et de tensions, sur fond de crispations identitaires et de résistances culturelles. Hugues MOUSSY en appelle à une géopolitique de l’éducation comme outil de compréhension de la diversité éducative et d’aide à la décision politique…. Savoir plus >

Et pourquoi pas un G20 Education ?

Rêvons un peu. A l’heure où le sort de l’économie mondiale se joue peut-être à Cannes, et que des décisions lourdes seront prises, pourquoi ne pas imaginer un G20 de l’éducation supérieure ? De l’e-G8 consacré à l’internet, à celui des entreprises (Business 20 du Medef), aux jeunes entrepreneurs G20 YES (Young Entrepreneur Summit) ou aux syndicats (L20 Labour), n’est-ce pas le moment de lancer le E20, World Higher Education Summit ? Les études (OCDE) ne cessent de le démontrer, plus une population est éduquée plus son économie est prospère et dynamique. Alors pourquoi ne pas se servir de ce… Savoir plus >

Le BAC sert-il encore à quelque chose ?

Chaque année, le rituel est immuable. Lycéens décontractés, stressés ou en pleurs, les médias nous resservent les stéréotypes des candidats à un examen qui peine à s’adapter au monde qui change. Nouveauté de ce cru : l’accent mis sur la fraude… téléphones portables et autres iPhones offrent de nouvelles perspectives aux tricheurs que la machine éducation nationale a du mal à juguler ! Mais revenons sur le fond : cet examen a-t-il encore un intérêt ? OUI. C’est un moment fort à la fois personnel, familial et national. Le bac est un élément de notre culture, il suscite chez bon nombre d’entre nous une… Savoir plus >

L’invité du blog : Jean-Marie Mazière, directeur de l’antenne grenobloise de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment.

En novembre 2010, l’UNESCO reconnaissait le repas dominical à la française et la formation compagnonnique, au titre du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Si le premier a fait les grands titres de la presse, le second est passé inaperçu. Dommage car c’est à la fois une formation originale et unique dont j’admire la rigueur et la créativité, la relation étroite maître-compagnon et la réalisation du chef-d’oeuvre. J’ai donc décidé de vous faire partager ma rencontre avec Jean-Marie Mazière. Comment devient-on compagnon du tour de France ? Jean-Marie Mazière (JMM) : C’est un long parcours qui démarre à 16-18 ans et se… Savoir plus >