Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: ESC Grenoble

Quand les grandes Écoles de management chassent en meute à l’international

Billet co-écrit par Stéphan BOURCIEU, Directeur général ESC Dijon-Bourgogne, Vice-Président de Passerelle ESC et Jean-François FIORINA, Directeur de l’ESC Grenoble, Président de Passerelle ESC. « Chasser en meute à l’export ». Combien de fois a-t-on entendu cette expression comme solution au déficit du commerce extérieur français ? De Pierre Lellouche à Arnaud Montebourg, en passant par Fleur Pellerin ou encore Pierre Gattaz, nos responsables politiques et économiques exhortent régulièrement les dirigeants de PME et de grands groupes à chasser en meute, comme savent si bien le faire les Allemands, les Américains et les Chinois.

Vous avez dit Évaluation ?

S’il existait un hit parade des mots qui fâchent dans l’Enseignement supérieur, l’évaluation serait en tête ! Elle recouvre plusieurs champs : l’évaluation par les étudiants, par les tiers extérieurs (classements, par exemple) et l’évaluation interne assurée par les ressources humaines des établissements que je n’aborderai pas dans ce post. Les évaluations ? Des nécessités qui ne doivent pas faire peur ! Même si leur multiplicité dans notre secteur donne le tournis.

Dans la peau d’un directeur d’ESC

Une fois n’est pas coutume, je vous propose de m’accompagner dans mon quotidien de directeur de grande école de commerce, de l’interne vers l’externe. Vous l’aurez compris, au fil des mes posts, c’est un métier « passion », créatif, exigeant, complet que j’exerce en équipe dans un contexte de concurrence extrêmement vive.

Rencontre avec Charlotte Espitaillé, Présidente du bureau des élèves (BDE) à l’ESC Grenoble

A la veille du traditionnel et très attendu Week-End d’intégration (WEI), j’ai souhaité rencontrer un acteur clé de cet événement de la rentrée, Charlotte, la présidente du BDE. Où l’on découvre que BDE rime autant avec « fête » qu’avec « responsabilité » et « gestion d’équipes » !     Jean-François Fiorina : Président de BDE, c’est une vocation ou ça arrive par accident ? Charlotte Espitaillé : Plutôt par accident car je souhaitais partir faire des études à l’étranger. Mais compte tenu de mon investissement pendant cinq mois lors de cette longue campagne, j’ai décidé de continuer l’aventure. Et puis je ne voulais pas laisser tomber mon… Savoir plus >

La géopolitique, clé de lecture du monde

Nous ne sommes pas peu fiers d’organiser la cinquième édition du Festival de géopolitique (4/7 avril 2013).  Nous avons atteint notre « vitesse de croisière ». Cet événement jalonne la vie de notre établissement et sa reconnaissance est devenue réalité avec la présence de plus de 100 experts d’envergure. L’objectif est de rendre explicites et concrètes les mutations en cours, à l’échelle monde, pour nos étudiants, nos entreprises et nos sociétés, dans une forme originale et accessible à tous. J’en profite également pour fêter la 100ème de mes « Notes de géopolitique ». A bientôt, dès jeudi à Grenoble ou sur internet pour suivre… Savoir plus >

Impressions de rentrée, paroles d’étudiants

Un mois au compteur depuis cette rentrée 2012. L’occasion de mieux faire connaissance avec nos nouveaux étudiants fraîchement admis à l’ESC Grenoble. Cette semaine, j’ai convié quatre majors de nos concours d’entrée en 1ère et 2ème année pour une discussion à bâtons rompus. Parole à Sandra, Benoît, Virgile et Benjamin. Jean-François Fiorina : Comment vivez-vous cette rentrée ? Virgile // Tout se passe bien, je découvre la richesse des cours. Je suis vraiment allé à la rencontre des autres étudiants et comme je suis un passionné de musique, je participe à l’association Nymphony. Benoît // La partie scolaire est prenante ! Mais je… Savoir plus >

L’enseignement supérieur à la croisée des chemins…

Beaucoup d’actualité en cette période de rentrée avec la publication du rapport de l’OCDE sur l’éducation, les Assises nationales de l’enseignement, les annonces de fusion/regroupement d’écoles de commerce… Si le rapport de l’OCDE 2012, n’est pas révolutionnaire, il rappelle justement l’importance stratégique et économique de l’éducation – dès le plus jeune âge – pour un pays. Les Etats de la zone ont globalement maintenu leurs dépenses (publiques et privées) dans une période de ralentissement économiquement : les jeunes diplômés résistent mieux à la crise que les non qualifiés (mobilité sociale, rémunérations), l’enseignement supérieur booste la croissance (les Etats qui investissent dans… Savoir plus >

Qui sont les étudiants aujourd’hui ? Comment leur parler ?

Rencontre avec Julie Giraud-Avril, Western Europe University Relations Manager chez UNIVERSUM, à l’occasion de la parution, en mars dernier, du classement annuel des employeurs idéaux des étudiants de grandes écoles et universités françaises. Au menu également, l’importance de la « marque employeur » dans la stratégie de recrutement des écoles. Jean-François Fiorina : qui est UNIVERSUM ? Julie Giraud-Avril : C’est une entreprise suédoise créée il y a 22 ans par Lars Henrik. Son fondateur avait remarqué le fossé culturel qui séparait étudiants et entreprises. Il a voulu y remédier en favorisant leur rencontre dans l’objectif de mieux se comprendre, de croiser leurs besoins. L’idée… Savoir plus >

« En matière de design, la plus belle courbe, c’est celle des ventes* »

Le design est fortement présent à l’ESC Grenoble, par le double diplôme que nous avons lancé avec le Strate Collège et par sa fonction de booster de l’innovation, composante essentielle de notre ADN. J’ai souhaité faire un point sur l’état de l’art en matière de design avec un professionnel reconnu, Christophe Fillâtre, Président de l’agence Carré Noir (Groupe Publicis). Entretien. *dixit Raymond Loewy (1893-1986), designer industriel et graphiste français devenu franco-américain. Jean-François Fiorina : où en est le design en France ? Le design n’a jamais réussi à conquérir ses lettres de noblesse en France. Pas toujours très bien compris dans le… Savoir plus >

BDE : comment gérer la fête et… l’alcool ?

Plusieurs événements d’envergure viennent de se terminer avec succès à l’école (Festival de géopolitique, lancement de la chaire Information et Convergences numériques…). Cela me donne l’occasion de recentrer mon discours sur la vie interne de l’établissement. La 3ème semaine de mars voit traditionnellement se terminer l’élection du Bureau des élèves avec son corolaire, la question de des fêtes étudiantes et de l’alcool… Comme directeur de l’école, je dois assurer le bon déroulement de cette élection, sa régularité et faire passer un certain nombre de messages d’ordres juridique et pédagogique. Ce qui n’est pas toujours simple. La fête ne doit pas… Savoir plus >