Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: financement de l’enseigenement supérieur

Le financement de l’éducation, ce tabou français

droits de scolarité

Retour sur mon intervention lors de la conférence organisée par Educpros le 25 mai dernier sur le financement de l’Enseignement supérieur. Où je rappelais — une fois de plus — que l’Education a un coût. Qu’en prendre pleinement conscience ouvrira la nécessaire réflexion stratégique quant à son financement dans une perspective systémique où chaque composante de l’Enseignement supérieur français se renforce pour le bien de toutes ses parties prenantes (étudiants, familles, enseignants, personnels supports, etc) mais également des entreprises et du pays dans son ensemble.

Grandes écoles : clap de fin ou expansion ?

Emballement et feu roulant de déclarations ces dernières semaines sur l’avenir des grandes écoles et des business schools françaises de la part de Bernard Ramanantsoa, « Sommes-nous au bord du groufre ? » ; de Bernard Belletante (emlyon) ou de plus récentes, d’Alice Guilhon (Skema) sur l’éventuelle départ de son école à l’étranger, du président de la CCI de Paris sur AEF à propos du Qatar et de Singapour « pas contre l’idée d’investir dans HEC » ou de Sylvia Lacoste (Kedge) dans The Conversation « les écoles doivent-elles devenir des entreprises comme les autres ? ». Ça cogite beaucoup dans l’enseignement supérieur mais nos préoccupations ne s’expriment pas (ou plus)… Savoir plus >

« L1, L2, L3, M1, M2… n’ont aucune existence légale »

Alors que le ministère de l’enseignement supérieur lance une concertation sur les modalités d’accès à l’université en vue de limiter l’échec en licence, interview avec Laurent Daudet, professeur à l’Université Paris-Diderot, l’un des deux coordinateurs du rapport proposé par Terra Nova sur les rythmes universitaires. Qui rappelle que la licence n’est pas une durée mais une somme de crédits, en l’occurrence 180, et propose que chaque étudiant puisse les valider à son rythme, quitte à en suivre moins quand il aura besoin d’accompagnement. Objectif : accompagner la réussite plutôt que de causer l’abandon ! 

Chine : le dragon dans la bergerie

  À l’heure où le nouveau ministre de l’Éducation entre en fonction, je débute une trilogie sur la mondialisation de l’enseignement supérieur en présentant trois systèmes aux logiques d’influence différentes (Chine, Iran et Arabie Saoudite). Ce premier post concerne la Chine qui utilise efficacement son système d’Enseignement supérieur — en pleine expansion  — au service d’un soft power, à la fois à l’interne (la montée en gamme de ses universités d’élite) et à l’externe par l’envoi d’étudiants à l’étranger et le développement d’un réseau impressionnant d’Instituts Confucius. Concernant les étudiants de ces pays, je distingue deux catégories, les « fils de nantis » à… Savoir plus >

Grandes Écoles : pourquoi tant de haine ?!

Alors que la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) publiait le 16 mars dernier, un sondage sur leur perception par les Français, force est de constater que malgré un accueil positif, les Grandes Ecoles ne sont pas reconnues à leur juste valeur par l’Etat. Au regard de leurs apports en termes d’image, de compétitivité et de croissance, pourquoi vit-on cette schizophrénie française ?

Innovation pédagogique et mondialisation : avez-vous atteint vos objectifs ? 20 tweets pour le savoir !

Déjà six semaines que l’année 2016 a démarré et quelle profusion d’informations, d’innovations et d’idées pour l’Enseignement supérieur ! Six semaines soit près de 12% de l’année ! Êtes-vous en phase avec vos objectifs ? Ce premier break me donne l’occasion de vous aider en revenant sur deux thématiques qui me sont chères : l’innovation pédagogique et la mondialisation, à travers une sélection de 20 tweets et le retour sur quelques-unes de mes publications.

Pour un Observatoire de TOUT l’Enseignement supérieur, transparent et fiable

Entretien avec Christian Liberos, directeur associé, cabinet KPMG, sur l’initiative de l’Observatoire de l’Enseignement supérieur. J’ai saisi l’occasion de la publication fin 2015 pour faire le point sur des questions délicates que sont les notions de coût de l’enseignement, de dette étudiante ou de frais de scolarité. En Grande-Bretagne et Afrique du sud, l’augmentation de frais de scolarité a entrainé des manifestations monstres et la dette des étudiants US égale l’encours de la dette des prêts à la consommation ! En France, il est difficile d’avoir une vision claire, les sources divergent. Il me semble essentiel de bâtir des indicateurs fiables… Savoir plus >

« Comment l’argent dynamite le système éducatif »

Le sous-titre de School business, dernier livre d’Arnaud Parienty a fait un certain bruit dans le landernau éducatif ! Oui, le secteur privé est bien devenu une composante importante de l’écosystème. Que l’on soit pour ou contre, il joue un rôle grandissant surtout à l’international. Comment lire cette évolution sans chausser sa paire de lunettes idéologiques ? Risque ou opportunité ? Compétition ou coopération ?

L’Enseignement supérieur dans tous ses États !

  Un faisceau d’éléments me donne à penser que l’État se cherche (encore) une politique pour l’Enseignement Supérieur… démission non remplacée  de Geneviève Fioraso ; « rétrogradation » de ministre à secrétaire d’État ; blocage des fonds universitaires ; interrogations sur le business modèle des écoles de management ou d’ingénieurs ; création d’un groupe de réflexion « stratégie ESR » piloté par Bernard Monthubert, président de l’université de Toulouse… À l’aune des politiques de certains pays étrangers très en pointe, je souhaite prendre le recul nécessaire pour poser la question du rôle de l’État (français) dans la stratégie et le développement de l’ESR.