Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: frais de scolarité

Le financement de l’éducation, ce tabou français

droits de scolarité

Retour sur mon intervention lors de la conférence organisée par Educpros le 25 mai dernier sur le financement de l’Enseignement supérieur. Où je rappelais — une fois de plus — que l’Education a un coût. Qu’en prendre pleinement conscience ouvrira la nécessaire réflexion stratégique quant à son financement dans une perspective systémique où chaque composante de l’Enseignement supérieur français se renforce pour le bien de toutes ses parties prenantes (étudiants, familles, enseignants, personnels supports, etc) mais également des entreprises et du pays dans son ensemble.

Pour un Observatoire de TOUT l’Enseignement supérieur, transparent et fiable

Entretien avec Christian Liberos, directeur associé, cabinet KPMG, sur l’initiative de l’Observatoire de l’Enseignement supérieur. J’ai saisi l’occasion de la publication fin 2015 pour faire le point sur des questions délicates que sont les notions de coût de l’enseignement, de dette étudiante ou de frais de scolarité. En Grande-Bretagne et Afrique du sud, l’augmentation de frais de scolarité a entrainé des manifestations monstres et la dette des étudiants US égale l’encours de la dette des prêts à la consommation ! En France, il est difficile d’avoir une vision claire, les sources divergent. Il me semble essentiel de bâtir des indicateurs fiables… Savoir plus >

Rien de neuf sous le soleil du Supérieur

En pleine forme pour cette rentrée, je remarque cependant que l’actualité estivale de l’Enseignement supérieur se répète inlassablement, un vrai marronnier comme disent les journalistes ! Mêmes questionnements, du « copier/coller » depuis des années ! Celles et ceux qui pensent qu’en reproduisant toujours les mêmes comportements et discours, le changement va s’opérer, se trompent lourdement.

Souhaitons-nous vraiment que nos petits-enfants fassent des études supérieures ?

Dans mes lectures du Parisien samedi 2 mai, à peine remis de l’article sur « Le plagiat nouvelle plaie des examens » – coup de projecteur sur la face cachée de l’école du futur – où visiblement certains tirent une certaine gloriole dans la triche technologique -, je tombe sur un deuxième, encore plus dramatique, concernant la dette étudiante américaine ! On savait qu’elle était vertigineuse. Barak Obama l’a confirmé avec une première mesure de garantie des prêts par l’État fédéral. Mais quand on doit partir dans la vie avec -150 000 dollars au compteur, cela fait réfléchir.