Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: géopolitique

Ma rentrée de directeur : enjeux et exercice de prospective

Reposé et d’attaque pour ma 18ème rentrée à GEM, Grenoble Ecole de Management. Enthousiasme et passion sont toujours au rendez-vous ! De quoi sera composée cette année académique ? Je vous propose de le découvrir ainsi qu’un exercice de prospective/perspective tout personnel pour cette reprise de blogging.

Avis de tempête géopolitique sur l’enseignement supérieur

Au-delà du basculement de l’enseignement supérieur vers l’Asie qui s’exprime, en autres, par l’envolée de leurs établissements — en particulier chinois —dans les classements, les changements géopolitiques impactent la vision et le management des institutions d’enseignements supérieurs de notre sphère d’influence. Pour Bernard Belloc (ancien président de Toulouse 1), « l’enseignement supérieur en France subit l’internationalisation plus qu’elle n’en tire parti », l’Etat ne jouant pas un rôle clair et moteur. Comment réagir ? À quelle échelle ? Et si l’Europe prenait (enfin) les choses en main ?

La Géopolitique, incontournable clé du monde

  Le pari était audacieux. Intégrer la géopolitique dans la pensée et les études de nos étudiants de grande école de management. Une matière transversale par excellence, qui se situe au carrefour de la stratégie, de la politique, de l’économie et de la géographie. Pari réussi, au vu de son évolution comme compétence et soft skill de l’école du futur mondialisée et comme nouvelle matière enseignée au lycée (cf l’annonce du ministre de l’Education nationale). Nous fêtons également avec fierté le 10ème anniversaire du Festival de Géopolitique de Grenoble ! Un événement à suivre sur place ou online dont l’affluence conforte nos… Savoir plus >

Rétroviseur, rétroviseur… que vois-tu ?

Au seuil des vacances, jetons un coup d’œil dans le rétroviseur… Pour nous, GEM, c’est une belle année qui s’achève avec de bons résultats et beaucoup de projets stimulants. Sur mon blog, là aussi, des succès, de belles rencontres. Je pense, entre autres, à Martine Depas (FINANCIÈRE DE COURCELLES) et son interview « Comment l’éducation devient un marché » ou celle de Godefroy de Bentzmann (DEVOTEAM), «  35 millions d’actifs devront changer de métier » sur l’impact du digitalisation sur les organisations et les compétences. La question de l’école est également revenue sur le devant de la scène médiatique. Plusieurs Unes du Parisien ont… Savoir plus >

IRAN, on a envie d’y croire !

Entre révolution islamique, terrorisme et nucléaire, l’ancienne Perse n’a pas donné d’elle-même une image très attractive depuis des décennies. Il y a cependant une face à (re)découvrir de cette grande nation dans tous les sens du terme — sa population dépasse, d’ailleurs, les 80 millions d’habitants. L’enseignement supérieur et la fougue de sa jeunesse en sont d’ardents porte-paroles. Contrairement à l’Arabie saoudite, l’Iran qui conclue cette trilogie, est porteuse d’une longue tradition universitaire et dépositaire d’une civilisation qui disputait à la Grèce — il y a 25 siècles — l’hégémonie sur le monde méditerranéen, l’Asie mineure et le monde tout court ! Relire à… Savoir plus >

Les business schools, c’est aussi de la géopolitique

  Nous sommes dans le dur : Brexit assumé, investiture de Trump, montée en puissance de la Russie (je reviens du Gaidars Forum, le Davos russe), confirmation des ambitions chinoises, iraniennes… Les nouveaux acteurs de la géopolitique mondiale préparent leurs scénarios. Faut-il s’en effrayer ? Non. Ce sont des faits, il faut s’y adapter. À nous de jouer la partie avec nos cartes, d’être conscients de nos atouts. Et pour nous, business schools d’être fiers de cette vitalité exceptionnelle depuis plus de 30 ans. La géopolitique que ce soit dans les entreprises ou dans les business schools s’impose comme l’outil de compréhension… Savoir plus >

Paradis fiscaux, faut-il les enseigner ?

                      Que faire ? Depuis quinze ans, j’ai pris le parti de parler des paradis fiscaux, dans un souci de transparence, sans manichéisme. Parce qu’il s’agit de géopolitique et de culture générale. J’ai d’ailleurs écrit, fin 2015, une Note Clé à ce propos ainsi qu’une tribune dans le Huffington Post, sans compter mes conférences et mes cours qui abordent le sujet. Rassurez-vous ! Les directeurs de GEM ne sont pas sur la liste des Panama papers !

« L’école sera le théâtre de rivalités de plus en plus grandes »

Entretien avec Hugues MOUSSY, normalien, agrégé et docteur en histoire, spécialiste d’éducation dans une organisation internationale. Le discours international sur l’éducation met en avant son potentiel économique et ses vertus pacificatrices. Pourtant, l’éducation a fait l’objet, au cours des quinze dernières années, d’attaques violentes et meurtrières dans certaines régions du monde. A mesure que la mondialisation progresse, l’Ecole se révèle être un lieu de rivalités et de tensions, sur fond de crispations identitaires et de résistances culturelles. Hugues MOUSSY en appelle à une géopolitique de l’éducation comme outil de compréhension de la diversité éducative et d’aide à la décision politique…. Savoir plus >

Innovation pédagogique et mondialisation : avez-vous atteint vos objectifs ? 20 tweets pour le savoir !

Déjà six semaines que l’année 2016 a démarré et quelle profusion d’informations, d’innovations et d’idées pour l’Enseignement supérieur ! Six semaines soit près de 12% de l’année ! Êtes-vous en phase avec vos objectifs ? Ce premier break me donne l’occasion de vous aider en revenant sur deux thématiques qui me sont chères : l’innovation pédagogique et la mondialisation, à travers une sélection de 20 tweets et le retour sur quelques-unes de mes publications.

L’Enseignement supérieur, secteur stratégique pour les pays émergents

L’actualité me donne l’occasion de revenir sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur, l’Enseignement supérieur dans les pays émergents. La conférence GBSN- Global Business School Network à Manille du 4 au 6 novembre à laquelle j’ai participé, mon voyage en Iran, toutes les conférences régionales AACSB ou EFMD, le programme EDAF (EFMD) participent de cette dynamique d’ouverture. Parce que ces pays sont désormais acteurs de l’écosystème mondial de l’Éducation, parce que leurs leaders déploient une énergie incroyable, je vous livre mes convictions sur le sujet.