Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: Grenoble Ecole de Management

Grandes Écoles : pourquoi tant de haine ?!

Alors que la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) publiait le 16 mars dernier, un sondage sur leur perception par les Français, force est de constater que malgré un accueil positif, les Grandes Ecoles ne sont pas reconnues à leur juste valeur par l’Etat. Au regard de leurs apports en termes d’image, de compétitivité et de croissance, pourquoi vit-on cette schizophrénie française ?

Innovation pédagogique et mondialisation : avez-vous atteint vos objectifs ? 20 tweets pour le savoir !

Déjà six semaines que l’année 2016 a démarré et quelle profusion d’informations, d’innovations et d’idées pour l’Enseignement supérieur ! Six semaines soit près de 12% de l’année ! Êtes-vous en phase avec vos objectifs ? Ce premier break me donne l’occasion de vous aider en revenant sur deux thématiques qui me sont chères : l’innovation pédagogique et la mondialisation, à travers une sélection de 20 tweets et le retour sur quelques-unes de mes publications.

À quoi sert la Recherche dans les business schools ?

« À remettre en cause les idées reçues et à formuler de bonnes questions. Quant à trouver des solutions, c’est le job des consultants. » Entretien avec Vincent Mangematin, directeur de la Recherche, Grenoble Ecole de Management.        

Grenoble – GIANT : les ingrédients de la réussite d’une technopôle

C’est souvent à l’occasion de mes déplacements que je me rends compte combien le modèle grenoblois Recherche/Enseignement supérieur/Industrie reste porteur. Dernier exemple l’Iran où, l’un de mes interlocuteurs – diplômé de Grenoble INP – vantait les qualités de notre écosystème. Autant d’ « ambassadeurs spontanés » de ce que nous appelons aujourd’hui GIANT – Information Energy Health, campus mondial d’innovation dont GEM est membre fondateur et qui organisait, la semaine dernière, son meeting annuel, le HIGH LEVEL FORUM à Tsukuba au Japon. Retour sur cette réussite qui traverse les générations.

@EducationDay Twitter dans l’Enseignement supérieur : l’outil de l’événement et de l’expertise

Si Twitter a une réelle utilité dans le Supérieur, sa nature ne le positionne pas comme un concurrent majeur comme j’ai pu l’écrire pour Linkedin (recrutement, marque employeur, compétences, classements, etc). Après les classements, la semaine dernière, sur l’influence des écoles et des directeurs sur Twitter, voici mon retour d’usage du réseau à l’occasion de l’#EducationDay.

La vague entrepreneuriale : mode ou changement d’ère ?

  L’entrepreneuriat est redevenu un thème porteur, identifié comme l’un des leviers de croissance de notre économie. La CGE en a fait le thème de son Congrès national, tous les établissements d’enseignement supérieur – universités, écoles d’ingénieurs, business schools -, le monde du numérique, les co-workers, les réseaux féminins, s’en sont emparés. À l’heure où nos étudiants du MS Entrepreneurs bouclent leur mission création, voici ma vision de l’entrepreneuriat.  

Linkedin dans l’Enseignement supérieur. Pourquoi s’y intéresser de (très) près ?

  Retour sur le développement d’un réseau social qui risque de bousculer le paysage de l’Enseignement supérieur : Linkedin et ses 350 millions de membres ! J’ai souvent exprimé qu’Amazon et Google seraient nos plus durs concurrents, préfiguration de l’ « Uber school » décrite par @RocheLoick dans l’un de ses récents posts « Demain sera leader de l’éducation une structure qui ne possédera aucune école ». Mais j’aurais dû également évoquer Linkedin. En quoi ce réseau va-t-il changer le visage de l’enseignement supérieur ? Menaces et opportunités.

Agents de recrutement international : incontournables pour se lancer

Je me suis beaucoup exprimé sur l’école du futur ces derniers temps avec, si j’en crois vos réactions et les débats suscités sur les réseaux sociaux, beaucoup de succès. L’ensemble de l’écosystème réagit et nous partageons les mêmes idées, nous sommes sur la bonne voie ! L’école du futur, c’est également l’international, notre avenir en dépend. Aujourd’hui, je reviens sur un élément politique : comment un établissement de l’Enseignement supérieur peut-il développer efficacement le volet « recrutement d’étudiants étrangers » ?

« Je suis Charlie » : quand le temps de l’Action succède à celui de l’Émotion

Nous, directeur et directeur adjoint de GEM, avons souhaité co-signer ce billet commun. Une seule voix, une seule parole pour marquer modestement de notre plume ce que nous ressentons et proposons à la suite des événements dramatiques que notre pays a traversés.       Après ce jour de marche républicaine pour rendre hommage aux 17 personnes assassinées par des djihadistes les 7, 8 et 9 janvier 2015 et défendre la liberté d’expression, le temps des questions viendra — faille insupportable dans le renseignement ? Part de responsabilité de l’État ? Sans doute aussi, part de notre propre responsabilité ? …