Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: Linkedin

25 tweets radicaux sur l’école du futur

  Quelques réflexions préalables sur l’école du futur…  Nous ne vivons pas dans un monde manichéen. Au vu de mes rencontres, veille et recherches, la pure technologie ne supplantera ni la pédagogie, ni le rôle de l’humain dans les apprentissages. Loin s’en faut. Certains tweets et publications commencent à discuter les résultats d’un apprentissage univoque via les technologies en termes de résultats et d’engagement.

« Comment l’argent dynamite le système éducatif »

Le sous-titre de School business, dernier livre d’Arnaud Parienty a fait un certain bruit dans le landernau éducatif ! Oui, le secteur privé est bien devenu une composante importante de l’écosystème. Que l’on soit pour ou contre, il joue un rôle grandissant surtout à l’international. Comment lire cette évolution sans chausser sa paire de lunettes idéologiques ? Risque ou opportunité ? Compétition ou coopération ?

Tous Ubers ?

Uber, ubérisation ou « capitalisme de plateforme » comme le décrivait The Economist, n’est-ce pas l’un des mots-clé de l’année 2015 ? Menace, innovation, opportunité ? Il s’est vêtu de nombreux habits. Mais qu’en est-il de l’ubérisation annoncée de l’Enseignement supérieur ? Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé du supérieur, s’en inquiétait, début décembre 2015, en refusant l’« ubérisation » basée sur « des diplômes low cost sans accompagnement ». Mon point de vue de Directeur d’établissement alors que le CES 2016 de Las Vegas consacre une journée complète à l’impact de la high tech sur l’Éducation, et que Linkedin rebat déjà les cartes des classements mondiaux à coups d’algorithmes… Savoir plus >

Comment travailler avec Linkedin (… et d’autres) ?

Au final, quelle attitude adopter vis à vis de Linkedin ? La semaine dernière, j’abordais le pourquoi. Aujourd’hui, parlons du comment. Dans les années à venir, les business schools vivront au coeur d’un écosystème mondial dont l’une des portes d’entrée sera les réseaux sociaux, Linkedin en tête. Je considère qu’il faut apprendre à mieux travailler ensemble dans un logique d’expérimentation et de projets.

Linkedin dans l’Enseignement supérieur. Pourquoi s’y intéresser de (très) près ?

  Retour sur le développement d’un réseau social qui risque de bousculer le paysage de l’Enseignement supérieur : Linkedin et ses 350 millions de membres ! J’ai souvent exprimé qu’Amazon et Google seraient nos plus durs concurrents, préfiguration de l’ « Uber school » décrite par @RocheLoick dans l’un de ses récents posts « Demain sera leader de l’éducation une structure qui ne possédera aucune école ». Mais j’aurais dû également évoquer Linkedin. En quoi ce réseau va-t-il changer le visage de l’enseignement supérieur ? Menaces et opportunités.