Le blog de Jean-François Fiorina

Archives de mots clés: réforme de la licence

L’école passe le code

  Gilles Babinet, multi-entrepreneur est le « digital champion » de la France auprès de la Commission Européenne. Il appelle à une profonde refondation du système éducatif avec des mesures très ciblées comme l’apprentissage du codage informatique à l’école et surtout une nouvelle gouvernance de l’université basée sur une forte autonomie des établissements, bien au-delà de celle actée par la loi Pécresse en 2007. Il a publié plusieurs ouvrages sur la question digitale. Il est l’auteur ou co-auteur de plusieurs rapports publiés par l’Institut Montaigne en 2013, Pour un « New Deal » numérique ou en 2017, « Enseignement supérieur et numérique, connectez-vous ! » Interview.

« L1, L2, L3, M1, M2… n’ont aucune existence légale »

Alors que le ministère de l’enseignement supérieur lance une concertation sur les modalités d’accès à l’université en vue de limiter l’échec en licence, interview avec Laurent Daudet, professeur à l’Université Paris-Diderot, l’un des deux coordinateurs du rapport proposé par Terra Nova sur les rythmes universitaires. Qui rappelle que la licence n’est pas une durée mais une somme de crédits, en l’occurrence 180, et propose que chaque étudiant puisse les valider à son rythme, quitte à en suivre moins quand il aura besoin d’accompagnement. Objectif : accompagner la réussite plutôt que de causer l’abandon ! 

Et l’Europe se tut…

Avant d’aborder la (toute petite) place tenue par l’Europe dans la campagne présidentielle, je souhaite revenir sur celle de l’Enseignement supérieur et sur certaines propositions du nouveau président. J’espère que les décisions seront rapides et claires, en particulier sur deux points, car ce sont des urgences symboliques et sensibles : Le nombre de places réservées en classes préparatoires aux 5% à 6% des meilleurs élèves des lycées. Est-ce que cela va marcher? Pour quel objectif? La réforme de la licence. Et plus généralement la question de la mission de l’Université dans notre pays. Les trois premières années du supérieur ont-elles vocation… Savoir plus >