Les vertus de la recherche pour la formation des managers

Nous venons de clore un cycle de formation continue avec des dirigeants d’une grande entreprise française et désormais internationale. Tout l’enjeu de la formation était d’inverser le processus de production des savoirs. J’imaginais cette démarche – à laquelle je tiens beaucoup – d’autant plus pertinente dans le cas présent, que nous nous retrouvions face à des dirigeants seniors disposant d’un grand savoir et d’une longue expérience.

Durant cette formation nous avons donc mis en place une démarche particulière visant à leur apprendre à problématiser. Nous leur demandions d’abord de décrire une situation complexe à laquelle ils avaient été un jour confrontés. Puis ils devaient faire émerger une problématique (i.e, trouver le problème saillant posé par la situation), et à partir de là, non seulement effectuer une recherche bibliographique sur le thème, mais imaginer des expérimentations de solutions, et surtout en évaluer l’impact. Bref, suivre la méthodologie d’une véritable démarche de recherche.

Le temps du bilan

Lors du bilan de cette formation exposé devant leur hiérarchie, les participants ont caricaturé notre démarche de manière humoristique, mais avec pas mal de talent : « François nous a demandé de raconter une histoire, puis nous a demandé quel était le problème, ce à quoi nous avons répondu en indiquant le symptôme mais pas la maladie. Alors François nous a demandé quel était le problème du problème, et à l’écoute de notre réponse il nous a redemandé s’il n’y avait pas un méta-problème à ce problème du problème … »

À travers ce compte-rendu frisant l’absurde, les participants ont finalement exprimé à quel point cette démarche avait été déroutante pour eux, pouvant même mener à une forme de folie (qu’ils m’attribuaient !)… Mais en même temps, c’était aussi une façon de reconnaître qu’à travers ce processus, le regard qu’ils portaient sur leur fonction avait considérablement changé. À l’issue du séminaire, cette approche « par la recherche » – qui consiste à retenir son jugement afin de faire émerger une meilleure compréhension des phénomènes – s’est révélée pour eux finalement fort pertinente.

Mais il a fallu, je l’avoue, du temps pour que cette révélation n’émerge. Nous avons dû en tant qu’équipe pédagogique maintenir le cap face aux incompréhensions émises notamment par la direction de la formation de l’entreprise, qui jouait gros sur la réussite de ce séminaire !La leçon est qu’il faut du temps pour espérer un changement de posture, voire une mutation de regard sur le monde. Dans le cas présent, il a fallu six mois d’itérations régulières avec les participants pour que la magie opère ! Preuve qu’espérer un vrai changement s’accommode mal avec une formation programmatique, qui mutile et nie ce genre de transformation de soi. Nous avons eu la chance de bénéficier de la totale confiance de l’entreprise. Comme quoi il est parfois bon de se laisser dérouter… au risque de diminuer momentanément le degré de satisfaction des participants !

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under formation continue, management, manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *