Réflexions à chaud

Bien difficile de faire cours hier matin. Que dire en effet en tant qu’éducateur, parent, citoyen, et plus fondamentalement comme être humain après ces terribles événements qui ont endeuillé la capitale en ce funeste vendredi 13 ?

L’équation est connue : l’ignorance conduit à la peur, la peur mène à la haine et la haine trouve sa résolution par la violence. Seule l’éducation – en ce qu’elle lutte contre l’obscurantisme – peut casser cette spirale. Mais pour gagner ce combat contre la haine, le désir ou l’orgueil, il faut développer l’altruisme, l’amour, la tendresse et la compassion. Or que fait notre école aujourd’hui de ces valeurs ? Est-on bien certain qu’elle constitue le lieu de leur actualisation ? On peut en douter.

Or, dans l’urgence des lendemains de tragédie, il est peut-être le moment d’y réfléchir si on veut un jour, peut-être, changer le monde.

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under pédagogie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *