Valoriser l'université en produisant des contenus dédiés aux grands événements, l'exemple des JO

Dans les universités, nous avons pris conscience de l’importance de la présence média de nos chercheurs pour valoriser nos établissements. Une fois dit cela, reste le comment dans un monde d’infobésité aux pratiques d’informations de plus en plus segmentées. Souvent, nous pratiquons le communiqué de presse, arme nécessaire mais très limitée. Il faut donc mieux s’organiser et proposer des solutions adaptées aux chercheurs qui sans cela se tournent plus naturellement vers le CNRS ou, pour les meilleurs d’entre eux, vers les médias eux-mêmes… oubliant de mentionner leur université. Que faire ?

Aider les médias

Les solutions sont multiples et nous en testons plusieurs parallèlement ou de façon complémentaire. Je ne vais pas présenter de plans complets (je garde ça pour moi) mais un exemple : coller à l’actualité. La parole universitaire est souvent supérieure à beaucoup d’autres. Le statut crédibilise le propos et l’universitaire devient vite un expert aux yeux du journaliste. Cependant, si vous ne vous mettez pas dans le champ de vision de ce dernier, c’est l’échec assuré. il faut être utile, créer un sujet intéressant ou apporter une expertise à un sujet étranger mais jugé intéressant par le journaliste.

Proposer plusieurs angles sur le même sujet : ici, les JO

Nous avons donc sorti un hors série de notre magazine externe, consacré 100% aux JO. Nous y avons réuni dix experts aux disciplines diverses puis produit une version pdf et une version eBook enrichie (docs, vidéos…).

Notre accroche pour les journalistes deux semaines avant l’ouverture des JO était celle ci : « Dans le magazine Cogito* hors-série spécial JO, 10 experts de l’Université de Poitiers décortiquent pour vous l’événement à travers des articles documentés, des interviews et des vidéos. A l’aube de l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres, les spécialistes de l’Université de Poitiers ouvrent le débat sur les origines des jeux, leur impact sur les villes d’accueil, les comités d’organisation, les particularités des différentes disciplines et les enjeux économiques, politiques et environnementaux.« 

Un sujet, plusieurs angles

Les angles choisis recouvraient plusieurs disciplines :
– histoire
– culture
– management
– sport & science (performance : cyclisme, basket, sprint…)
– droit
– marketing

Nous avons eu des retombées média (radio, presse & Internet) dans la presse locale, nationale et spécialisée… même si tous les experts n’ont pas été repris.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *