Pensez marque avant de penser offre

p01

Comme je l’ai déjà écrit ici et , l’offre n’est que la finalité de ce que vous faites mais pas ce que vous êtes. Si vous voulez ajouter de la valeur ajoutée, vous ne pourrez pas faire sans l’offre, mais vous ferez peu en vous en contentant. Une fois dit cela, le plus dur reste à faire afin d’échapper à la course au conformisme et aux grosses tartes à la crème (innovation, excellence, international, développement durable)… mais comment ?

 Qui ? Comment ? Quoi ?

 

Comment donc poser la question de l’identité alors même que les universités ont souvent été fondées par l’Etat ?

Le point de départ est de ne pas partir de l’offre pour définir son identité. il ne s’agit surtout pas de dire : nous faisons cela, nous le faisons différemment, et enfin, nous le faisons parce que. Il faut tout renverser, comme l’expliquait Simon Sinek dans une conférence TED en 2009. Qui sommes nous, quelles sont nos valeurs ? Comment elles nous poussent à faire les choses différemment ? Que faisons nous ? Pour résumer, « les gens n’achètent pas ce que vous faites mais pourquoi vous le faites« . Bref, il faut répondre aux aspirations ou même les susciter.

aspirationnelle

 

Ce que ça donne à l’Inalco

 

aspirationnelle-inalco

 

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que si nous nous y étions pris à l’envers, nous aurions résumé notre offre à la formation et à la recherche alors que nous disposons d’une spécificité propre autour du dialogue entre les cultures (avec quand même 200 manifestations culturelles et scientifiques dédiées par an), moteur pour notre recrutement, perspective individuelle et originale pour nos membres, réalité dans la vie de l’établissement, spécificité partagée à laquelle se raccrocher. Nous répondons à un désir : voir le monde différemment, pouvoir décaler son regard, aller au delà de tout jugement occidental. Pas besoin de l’inventer, juste de le découvrir et de le constituter en pilier de la marque. Qui d’autre propose cela ? C’est notre différence, notre valeur ajoutée, notre levier de notoriété et de légitimité.

Nous avons commencé à travailler un éditorial qui va se développer dans les mois à venir, mais notre premier acte a été de concevoir une plaquette « aspirationnelle » qui répond à la fois à notre identité et à l’aspiration de nos membres et futurs membres… à côté d’une plaquette institutionnelle répondant à d’autres usages. Le site Internet suivra.

Cette nouvelle plaquette se déplie et laisse découvrir au fur et à mesure les trois étapes définies, comme un fil rouge, avant de proposer, au final, en cadeau, une carte de la centaine de langues  et civilisations enseignées à l’Inalco.

Le choix a été fait d’une illustration douce laissant imaginer nos membres curieux de savoirs, d’échanges et de rencontres dans une atmosphère de quiétude et de respect.

Cette plaquette a reçu le prix de communication coup de cœur de l’Arces en 2015

p02p05p03p04
p06 p07 p08 p09 p10 p11 p12 p13 p14 p15 p16

 

…réalisée avec Camille Andronik (Inalco) et l’agence graphéine

Be Sociable, Share!

3 thoughts on “Pensez marque avant de penser offre

  1. Ping : Communication, 5 voeux pour 2017 | Sup, recherche et Com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *