Big Data : tout le monde doit s’y mettre

Fondamentales pour l’analyse prédictive, les Big Data permettent aux organisations de gagner en performance et de créer de la valeur. Selon tous les experts, c’est l’un des grands défis numériques de la décennie. Or d’après une étude IDC publiée en septembre 2012, seules 8% des entreprises françaises avaient mis en place des solutions adaptées. Et quand il s’agit des services publics on en est encore plus loin. Avec Stéphan Clémençon, professeur spécialisé à Télécom Paris Tech, revenons sur cet aspect du digital qu’il faudra impérativement intégrer dans les schémas directeurs numériques de toutes les organisations.

Pouvez-vous nous rappeler ce que sont les Big Data ?

Notre monde génère de plus en plus de données dans des formats variés et des volumes inégalés. Ce ne sont plus uniquement des chiffres mais aussi des graphes, des images, des textes… Certes l’analyse des textes n’est pas nouvelle, mais les quantités en jeu sont énormes. L’objectif  est donc de changer d’échelle pour passer à une véritable « analyse des données massives ». Une approche du type Big Data permet de traiter l’ensemble sur différents systèmes d’information et en temps réel. Nous sommes convaincus que c’est un progrès technologique significatif et que cela va créer de la valeur.

Pour quelle raison il est impératif de s’équiper ?

Auparavant, l’information était dans un schéma propriétaire. Or aujourd’hui, elle est partout et il faut la collecter dans les meilleures conditions, notamment sur les réseaux. En conséquence, les grandes organisations s’équipent doucement et se posent la question de la conduite du changement. C’est toute une culture que les dirigeants doivent impérativement intégrer pour être encore plus performants grâce à l’analyse des données.

Les Big Data peuvent-elles vraiment rendre notre système plus performant ? Dans ce cadre,  la mission d’Etalab qui consiste à ouvrir les données publiques est-elle fondamentale? 

Absolument. Cela permet de générer des informations importantes pour prévoir et anticiper. Comme mathématicien, je suis convaincu que l’analyse des data rend plus efficace les grandes organisations.  En mettant simplement à disposition les données, l’évaluation des politiques publiques sera par exemple beaucoup plus transparente.

Est-on suffisamment équipé en France ?

Une chose est sûre : en France nous avons d’excellents mathématiciens. Or ce sont eux qui sont à la source du traitement mathématique des informations. En revanche, je ne peux pas affirmer que cette dimension soit prise en compte dans les schémas directeurs numériques des administrations et des grandes entreprises.

C’est une brique en plus ? C’est donc un coût supplémentaire pour les organisations ?

C’est un vrai changement et une nouvelle manière de penser son système d’information. La démarche doit faire partie des projets dès le départ. Il n’y a plus d’un côté ceux qui collectent l’information et de l’autre ceux qui l’analysent. Aujourd’hui, cela se fait simultanément : l’informatique doit être conciliée avec l’analytique pour influer sur la stratégie et la politique d’établissement.

Pouvez-vous nous dire un mot sur la formation MS Big Data que vous proposez au sein de Télécom Paris Tech ?

Il s’agit d’un mastère spécialisé de la CGE. Il a été conçu au travers des besoins : informatique, stockage et calcul distribué, analyse sémantique, machine learning. Il y aussi du droit, de l’économie et du business. C’est tout cela le Big Data.

 

 

 

Be Sociable, Share!

This entry was posted on lundi, janvier 6th, 2014 at 8:00 and is filed under Interview. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Big Data : tout le monde doit s’y mettre”

  1. Jean-Marie PINCEMIN Says:

    Pour information et pour découvrir une partie des multiples usages du Big Data, veuillez noter la journée « Big Data et Infobésité », organisée à Niort le 20 mars 2014, avec de nombreux invités, dont le vice-président de Monster Worldwide.
    http://www.bigdata-niort.fr/
    Jean-Marie PINCEMIN
    Université de Poitiers

Leave a Reply