MOOC : un outil de visibilité

L’ICD, une école de commerce en 5 ans, vient de lancer un MOOC hyper spécialisé sur le commerce omnicanal. Une initiative qui vise à renforcer la notoriété de l’école et de ses enseignants, selon Tawhid Chtioui, directeur national de l’ICD. Un MOOC après tout c’est aussi un investissement marketing. Démonstration.

TC web

Encore un MOOC ?

Peut-être, mais nous sommes sur un sujet jamais abordé dans une « business school ». C’est un outil pour mesurer l’évolution des pratiques qui permet de faire véritablement le point sur la discipline. Nous avons le sentiment d’accompagner les entreprises dans leur développement en apportant du contenu. Les autres écoles sont plutôt centrées autour du management et peu sur le commerce pur. Cela nous permet donc de nous rendre encore plus visible sur notre cœur de métier, à savoir la formation de mangers du développement commercial et marketing.
Avec ce MOOC, vous visez plusieurs cibles ?

Les entreprises c’est sûr. Mais aussi les diplômés qui attendent de nous une mise à niveau de leurs connaissances. C’est aussi une façon originale de présenter de nouveaux métiers. Avec ce support, nous affichons notre différence car dire que nous sommes une grande école de commerce n’est plus suffisant. Nous proposons un argument fort de différenciation et d’affirmation de notre identité d’école pour le commerce.

Tout le monde fait son MOOC presque par obligation, non ?

Un MOOC vient en complément d’une approche plus classique en présentiel.  L’essentiel est de réaliser des produits ciblés avec une vraie promesse sur le fond. Les MOOC doivent être pensés et réfléchis en lien avec une stratégie globale et ne doivent évidemment pas  coller à la mode.

Avez-vous bâti un modèle économique ?

Nous sommes hébergés sur openclassroomqui propose une certification  par le biais d’un compte premium qui coûte 20 € / mois. Ce qui est peu mais c’est le deal que nous avons passé avec la société partenaire qui souhaite avant tout diffuser des connaissances. De notre côté, nous ne cherchons pas nécessairement la rentabilité. La visibilité de nos programmes est plus importante et nous apporte par ricochet de nouveaux candidats en formation continue. A terme, il n’est pas exclu que nous proposions de nouveaux programmes sur la base de formations à distance. Ce qui changera notre modèle.

Pourquoi ces moocs proposés par openclassroom sont si peu chers ?

Très franchement j’aurais imaginé que cela couterait plus cher d’accéder à la certification (puisque la formation en soi est gratuite). Mais la philosophie de la plate-forme OpenClassRoom est de proposer des prix très accessibles, notamment pour des pays en développement. Mais je le répète, nous sommes plutôt dans un investissement sur la notoriété. Prenons un exemple qui illustre cette stratégie : nous n’arrivions pas à trouver le profil adéquat pour le recrutement d’unenseignant en marketing. Grâce à notre MOOC nous avons acquis une certaine visibilité qui a généré des candidatures et au final le recrutement d’un excellent candidat.

Irez-vous sur FUN ? Est-ce compliqué pour un établissement privé comme le vôtre ?

L’avantage d’Openclasroom est le rôle d’accompagnement sur les aspects techniques et non seulement le rôle de simple plate-forme de diffusion. En ce qui nous concerne, nous préférons nous concentrer sur le contenu et laisser la technique aux experts.

Vos statistiques sont-elles bonnes ?

Nous sommes à près de 1000 inscrits après 2 semaines et nous visons le chiffre de 10 000. C’est une réussite en matière de mise en place, de mobilisation des équipes, de sensibilisation des étudiants et de contacts externes. Avant toute chose, la création d’un MOOC fait bouger les lignes au sein de l’organisation.

Cela vous coûte-t-il cher ?

Un Mooc coûte autour de 20 000 € en frais technique. Mais la vraie valeur réside dans le contenu, le temps passé par les enseignants et l’accompagnement. Tout le travail des enseignants est valorisé dans leur plan de charge et ils sont intéressés à la réussite grâce aux droits d’auteurs. La notoriété est également une récompense induite. Et ce n’est pas négligeable quand on enseigne.

 

This entry was posted on Lundi, janvier 4th, 2016 at 12:20 and is filed under Non classé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “MOOC : un outil de visibilité”

  1. Do-Khac Says:

    Bonjour,

    si je comprends bien :
    pour obtenir une certification au cours sur le commerce omnicanal, je dois souscrire un compte premium de 20 euros par mois, ce qui me donne l’accès à votre seul cours.

    Et si je mets trois mois pour compléter votre cours, je dois régler 60 euros ?

    Cordialement
    Tru Do-Khac

Leave a Reply