De la créativité à l'innovation

Comment se trouver un nom par une méthode de travail collaboratif ?… Il y en a sous la carapace !

Pour télécharger la version complète en PDF avec les illustrations, cliquez sur : Atelier Naming Bibliothèque (2014)

Il n’est pas facile de se trouver un nom lorsque l’on démarre une activité, que ce soit pour une société, une association ou n’importe quelle forme d’institution. Il n’est pas facile non plus de changer de nom quand on en possède un et que l’on communique avec lui depuis des années. Alors imaginez qu’il faille en trouver un nouveau… pour deux entités qui ont décidé de n’en faire qu’une !

IMG_3773C’est pourtant l’exercice auquel se sont prêté les collaborateurs des anciennes « Bibliothèque Universitaire Vauban » (BUV) et « Bibliothèque Numérique en Réseau » (BNR) de l’Université Catholique de Lille qui ne forme plus qu’une aujourd’hui. Le challenge était ardu, car comment trouver un nom pour cette nouvelle bibliothèque (http://lol.univ-catholille.fr/) qui rassemble dorénavant son activité de service en présentielle à celle en ligne ?

Pour l’exercice, le choix s’est porté sur l’organisation d’un atelier collaboratif (codesign) qui s’est déroulé dans la salle de pédagogie expérimentale (Learning Lab.) de l’Institut Catholique de Lille, animé par Jean-Charles Cailliez (Laboratoire d’Innovation Pédagogique) et dont voici, en résumé, ce qu’il a produit.


La bibliothèque en six mots, trois animaux et trois slogans. En guise d’ice-breaking, il est demandé à la dizaine de participants répartis en trois équipes de définir chacun l’image qu’ils se font de leur nouvelle bibliothèque, mais en n’utilisant qu’une seule phrase et avec seulement six mots. Le résultat donnera : Une bibliothèque innovante, en évolution permanente – Carrefour des ressources documentaires de l’université – Accueil optimisé de tous les usagers – Tous les livres, accessibles de partout – Tout est nourriture, papier et numérique – Le bio-cloud stocke le savoir scientifique – Un lieu ouvert, accueillant, connecté, à la pointe – Bibliothèques : livres, revues, e-books, ressources électroniques – Du savoir validé par des professionnels.

On demande ensuite à chacun d’imaginer (de dessiner) un animal qui puisse devenir le symbole (pourquoi pas le nouveau logo ?) de la bibliothèque. Quel animal, avec quelle base line, pourrait le mieux représenter la nouvelle entité ? Cinq minutes plus tard, temps maximal imparti pour l’exercice, on obtient : Lapin – Chat – Mouton – Colibri – Eléphant – Tortue,… mais bizarrement pas de « Rat de bibliothèque » !

Pour les slogans, les meilleurs seront : Le colibri : « Vole vers ton savoir ! » ; L’éléphant : « Hé, les fans, venez nourrir votre savoir à la bibliothèque ! » ; La tortue : « Il y en a sous la carapace ! »

Le mur des interdits. L’épreuve suivante est celle du « mur des interdits », qu’il s’agit de construire ensemble. Chaque équipe a la liberté de se connecter sur internet, mais ne dispose que de quinze minutes pour dresser une liste, la plus exhaustive possible, de tous les noms de bibliothèques, centres de documentions et établissements similaires qui existent déjà en France ou à l’étranger. La production donnera un ensemble de noms qui seront inscrits sur des tableaux avant de se voir réunis en nuages de mots.

Equipe 1 : BNF – BIMA – La-Fusée – Learning-Center – Bibliotheca-Alexandrina – Bibliothèque-des-Armées – Médiathèque – Bibliothèque-Centrale – Banque-des-Savoirs – Infothèque – Le-Guichet-du-Savoir – Rue-des-Facs – IBLA – Bibliothèque-Diocésaine – Bibliothèque-du-Patrimoine – Centre-d’Archives – LC – Bibliothèque-Royale-d’Espagne – Google-Books – BNUS – RERO – Librairies – Service-Commun-de-la-Documentation – Centre-de-Ressources-Documentaires – Bibliothèque-Mazarine – Bibliothèque-Universitaire-Vauban (BUV) – Richland-Library – Bibliothèque-Numérique-en-Réseau (BNR) – Centre-de-Documentation – Bibliothèque-Publique-d’Informations (BPI) – Bibliothèque-Sainte-Geneviève – Centre-Sèvres – Bibliobus – Institut-Dominicain-des-Etudes-Orientales (IDEO) – Bibliothèque-de-Documentation-Internationales-et-Contemporaine – Bibliothèque-de-l’Université-Catholique-de-Louvain

Equipe 2 : Infothèque-Léonard-de-Vinci – Gallica – Learning-Center – University-Library – LC – Library-of-Congress – Service-Commun-de-Documentation (SCD) – New-York-Public-Library – L’Ecole-des-Livres – Les-Jours-Heureux – Information-&-Library – Professionnels-UK – Bibliothèque-Mazarine – Bibliothèque-Numérique-Mondiale – Bibliothèque-Nationale-Universitaire-de-Strasbourg (BNUS) – MK2 – Bibliothèque-de-Mathématiques-et-Informatique (BMI) – Bibliothèque-sans-Frontières – Trinity-College-Library – Google-Livres – Google-Books – National-University-Library-System (NULS) – Learning-Ressources-Center – Bibliothèque-Diocésaine – International-Children-Digital-Library (ICDL) – Bibliothèque-Centrale – BNF – BIMA – BPI – Centre-Culturel-Britannique (CCB) – Bibliothèque-Universitaire-Vauban

Equipe 3 : BNF – IFPass – CNC – Médiathèque – Infothèque – Afertes – Bibliothèque-Municipale – Centre-de-Documentation – Centre-de-Ressources – Centre-de-Ressources-et-d’Ingénierie-de-Documentation – CDI – Pompidou – BPI – Bibliothèque-d’Alexandrie – British-Library – Centre-Culturel-Britannique – Service-Commun-de-Documentation – Bibliothèque-Universitaire – Bibliothèque-Centrale – BOD-Lian-Library – Bibliothèque-Beinecke – Biblioteca-Nacional-d’España – Bibliothèque-d’Etat-de-Berlin – Rue-des-Facs – L’Orangerie – Bibliothèque-du-Congrès – Pierpont-Morgon-Library – Illiad – Musée-d’Orsay – Bibliothèque-Apostolique-Vaticane – BIMA – La Fusée – Centre-Régional-de-Ressources-Documentaires – CRDP – L’Odyssée
Ce qui donne un nuage de mots, dont la taille de chacun est liée à sa fréquence de citation :

Les cartes mentales. Pour la suite de l’atelier, on utilise une méthode de construction de cartes mentales (heuristiques) en y ajoutant le principe des rotations du World café. Chacune de trois équipes commence la sienne en y dessinant au centre un point d’interrogation qui symbolise le nom, non encore trouvé, de la nouvelle bibliothèque. De ce point central rayonneront tous les termes qui évoquent des objets ou des services que l’on s’attend à trouver normalement dans une bibliothèque ou un centre de documentation. Chaque participant dispose de dix minutes pour commencer à noter les mots qui lui passent par la tête en les reliant aux autres, puis on effectue une première rotation de manière à changer les équipes devant chaque carte. Les trois cartes qui se remplissent et se complètent ainsi, par cette méthode, donnent le résultat suivant :

Carte 1 : Etagères (rangement – choix – rayonnage – « Lit-vier ») – livres (lire – romans – magasines – acquisition – plan-de-classement – côte) – culture (éducation – curiosité – cabinet – entreprise – bibliothécaires – formation – innovation-pédagogique) – numérique (liseuse – tablettes – iPad – accès-à-distance – internet – universel – démocratisation – électronique – énergie – troisième-révolution-industrielle) – imprimerie (renaissance) – étudiants (professeurs – conférences – ouverture – cours – MOOC – classes inversées – pédagogie – pause – repos – travail – lecture – plaisir – aider – aimer – accueillir) – public (fréquentation) – rendre-service (aide-à-la-recherche)

Carte 2 : Etagères (livres -côte – classement – rangement – libre – accès – payant – gratuit – réserve – prêt – accueil – aide – sortie – équipe – sport – collectif – comptoir-de-la-presse-numérique) – confort (canapé – café) – services (aide-à-la-recherche – consultation – surface – à-distance – téléchargement) – bibliothécaire (accueillant – survivre – LOL – compétences – bilingue – moderne – branché) – eBook (tablettes – liseuses – portail – news – Facebook – rayonnement) – usagers (toilettes – travail-en-groupe – connecté – jeune) – PC (Mac – Ipad – internet – recherche – catalogue – ressources – acquisitions – logiciels – documentaires – abonnements)

Carte 3 : Ressources (livres – catalogue – eBook – nomades – patrimoine – rétroconversion – mémoire – patrimoine-numérique-national – romans – revues – articles – en-ligne – recherche-académique – enseignement – innovation-pédagogique – collaboration – MOOC – livre-numérique) – savoir (gratuité) – liseuse (ordinateur – internet – portail – base-de-données – service-à-distance – open-access – open-science – tablettes – modernité – numérisation-du-patrimoine-imprimé – films – séries – accès-à-l’actualité – immédiat) – échange (PEB – réseau-universitaire) – sourire (accueil – public – enseignants – chercheurs – étudiants – professeurs – identité – service) – canapé (bien-être – café – muffins – cookies – thé – travail-en-groupe – rencontres – repos – réflexion – fauteuil
Ce qui donnera au final le nuage de mots suivant :

nuage mots BNRIl est alors demandé à chaque équipe de choisir 5 termes dans sa carte, complétée par les autres, qu’elle trouve particulièrement importants. Ce seront : livres – curiosité – numérique – pédagogie – aider (pour l’équipe 1), prêt – équipe – aide-à-la-recherche – portail – ressources (pour l’équipe 2) et ressources – innovation-pédagogique – open- accueil – service (pour l’équipe 3). A partir de leur association, chaque équipe devra réfléchir à un service particulier qui sera offert à l’avenir par la bibliothèque. Elle devra le présenter aux autres sous la forme d’un pitch de 5 minutes, l’occasion, pour ses membres de présenter la nouvelle bibliothèque sous un angle innovant.

Les nominés sont... Lors de la dernière séquence de l’atelier, il est demandé à chaque équipe d’imaginer des noms de bibliothèque en faisant des bissociations, en s’inspirant des pitchs qui auront été présentés juste avant, mais avec une seule restriction. Il est interdit d’utiliser les termes figurant sur le « mur des interdits ». Tout au plus, peut-on en prendre des préfixes, suffixes ou racines. Près de 40 noms différents et originaux sont ainsi trouvés en l’espace d’un quart d’heure qui donneront ce que l’on peut appeler, la liste des nominés : Discovery-thèque – MDR – Open-Lab – Library on Line (LOL) – Ressources Lab – Ressources Accueil Innovation Service Open (RAISO) – Bookstore – Centre du Savoir – Cloudbook – BIBUC – Servithèque – Lib-book – L’ebook – l’ibook – Book-lab – Open Innovation Lab – BOX – OpenLibrary – Openthèque – Vision – Carrefour Lecture – Book Lab – Co-Libris Center – Bibcloud – Liber – Biblia – Biblio@Center – Ressources l@b – Bib Center – Co-Library – COLIBRary – B-online – Medi@book – Openbook – Bibliospace.

Une liste assez variée pour permettre aux équipes de la nouvelle bibliothèque de se choisir un nouveau nom ou d’en inventer un autre s’ils ne trouvent pas leur bonheur dans cette co-production,… ce qui ne sera pas finalement pas nécessaire, car the winner is : Library on Line ! LOL !!!

Impressions des participants en fin d’atelier. Le lieu invite au travail collectif – plus on est nombreux et plus le travail doit être créatif et riche – le temps de créativité et de spontanéité (lâcher prise) demande du temps – coach super sympa et compétent – la méthode me semblait loufoque, mais je constate qu’elle a permis d’ouvrir un champ de possibles, merci ! – le mind-mapping est très stimulant pour l’imagination et la hiérarchisation des idées ; c’est juste dommage que l’on n’ait pas relié les mots à nouveau, une fois le tableau rempli, afin de mieux les hiérarchiser encore. Dans l’ensemble, une très bonne impression pour stimuler l’imagination collectivement ; la preuve est que l’on a trouvé plusieurs noms, ce qui n’était pas gagné au départ – ambiance très stimulante, amusante et créative ; qui doit malgré tout déboucher sur quelque chose de cohérent et de concret – intérêt de voir la diversité des réflexions, du cheminement, des priorités – impression d’une matinée ludique et créative qui a permis de rassembler les idées de chacun, en prenant en compte les expériences professionnelles, les différents métiers – j’ai apprécié les séances de convergence et divergence successives, permettant de stimuler la créativité. J’ai éprouvé de la joie et de l’enthousiasme à participer à ce temps. Je suis contente de ce moment et je vais continuer à y réfléchir quelques moments dans les jours qui viennent. J’ai trouvé super que l’on travaille à ce nom en équipe – j’ai aimé le côté ludique et créatif. J’ai regretté que les participants ne soient que des personnes appartenant au « monde » des bibliothèques. J’ai aimé l’interaction entre les participants – j’ai ressenti l’évolution d’une pensée, beaucoup d’idées,… un peu trop quand on arrive à froid et que l’on est déconnectée – j’ai trouvé cela ludique, intéressant et étonnant. J’étais impatiente de découvrir cette séance et curieuse de voir de quelle manière elle allait être élaborée. Un peu déçue, je pensais sortir de cette séance avec un nom définitif pour la bibliothèque – les exercices étaient stimulants. Déçue de ne pas avoir eu plus de noms au final. Le dernier exercice a finalement été le moins productif, à mon goût. Je pensais que l’on avait eu plus d’idées après les exercices.

Pour se rendre sur le site de la nouvelle bibliothèque, cliquez sur : http://lol.univ-catholille.fr/

Note de Jean-Charles Cailliez, 28 décembre 2014

Be Sociable, Share!

Commentaire (1)

  1. Denys de Mind Mapping Décision

    Merci pour cet article. Le Mind Mapping y est mentionné avec justesse. Idéal pour se plonger dans un univers sémantique donné, et jouer avec les mots. J’ajoute que des moteurs de recherche à interface visuelle peuvent aussi aider. Regarder par exemple http://answerthepublic.com ou encore http://search.carrotsearch.com/carrot2-webapp/search pour cette exploration « à facettes ». Il est alors possible de récupérer des corpus de mots, et clusters (regroupements) pour les retravailler en collectif dans une carte mentale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *