De la créativité à l'innovation

La Silicon Valley est-elle toujours aussi innovante ? Learning expedition à Palo Alto sous l’objectif de Florence Leray

Un film de Florence LERAY, journaliste et enseignante en prospective à l’Université Catholique de Lyon, à visionner sur : https://www.youtube.com/watch?v=gpgafG4R3xk

L’Université Catholique de Lille a créé en septembre 2014 son Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants qui a organisé son premier voyage apprenant (Learning expedition) à Palo Alto (San Francisco, Californie) en janvier 2015. Celui a réuni une quinzaine de participants et tout autant d’invités et intervenants, notamment californiens, lors de cette semaine consacrée aux visites et interactions. C’était la deuxième « sortie » de l’Institut après sa participation en novembre 2014 au Séminaire de l’Université de la Singularité à Amsterdam, dont nous avons parlé sur ce blog, qui lui a permis notamment de mieux comprendre l’approche transhumaniste de certains courants de pensée américain.

IMG_5292

L’INSTITUT INTERNATIONAL DE PROSPECTIVE SUR LES ECOSYSTEMES INNOVANTS,… KESAKO ?

Tout est bien expliqué dans le film de Florence Leray que vous pouvez visionner via cette page, mais en voici quelques pistes de compréhension :

C’est quoi un écosystème innovant ? Un écosystème est un lieu physique unifié doté d’entreprises innovantes, de structures académiques de pointe et traversé par des réseaux d’acteurs transverses et interdisciplinaires. L’idée est d’en dresser une sorte de typologie. Les pratiques au sens de modes d’organisation : l’idée est de dresser le panorama raisonné des pratiques qui émergent et de leur rapport à la dimension technologique.

Pourquoi un Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants ? Il s’agit de créer l’environnement intellectuel et méthodologique qui permet à une entreprise de penser et de transformer son activité dans le long terme. Il s’agit de le faire en intégrant les enjeux liés aux mutations technologiques et scientifiques et leurs conséquences sur le plan sociétal, éthique et philosophique. La promesse est tenue si le client de l’institut y trouve un panorama assez complet des pratiques émergentes en matière d’innovation.

Le périmètre de l’Institut. Au départ, il y a une distinction claire entre le tronc commun de l’Institut et les zones d’intérêt spécifiques de ses clients. Ceux-ci ont tous des métiers déterminés et sont naturellement intéressés à comprendre les enjeux technologiques de leurs métiers. Cependant, l’Institut ne peut pas servir ce type de besoins en « tronc commun ». Il ne peut porter son attention que sur quelques technologies de référence du fait à la fois de leur rapide évolution et de leur caractère transversal aux problématiques posées. De façon non exhaustive mais volontairement limitative, trois technologies sont étudiées de façon plus précise : les technologies de l’information, celles du vivant et celles du climat.

Deux idées majeurs à mettre en avant : Faciliter par les entreprises la compréhension pratiques des modes d’innovation et l’accès aux écosystèmes qui la facilitent. Favoriser l’innovation au sens large et notamment sur les questions d’évolution de leur propre business model. Situer cette innovation technologique « de rupture » autour des questions « de civilisation » incontournables, même du point de vue de la seule gestion de l’entreprise. L’Institut cherche à pointer les problématiques émergentes, les « controverses » plutôt que des positions affirmées : l’enjeu étant que les acteurs et clients de l’institut acquièrent des « outils » pour comprendre les enjeux par eux-mêmes et les traduisent dans leur propre problématique d’entreprise.

La boîte à outils de l’Institut : les échanges entre les membres de l’Institut, les apports d’expériences et de connaissances réalisées par des experts ponctuels, des universitaires et des voyages au sein des différents écosystèmes

Et enfin, si vous voulez en savoir plus dans la langue de Palo Alto :  

A LEARNING EXPEDITION IN PALO ALTO,… WHY ? By Michel SALOFF COSTE. To help university, public institution and company to have a better understanding of future trends, innovation, business design and entrepreneurship Michel Saloff Coste is organizing « Futurissima, a world innovation tour ». The focus is on futures studies and keys ideas, people and place who foster and shape innovation around the world. In California we are preaparing a learning expedition and a strategic seminar in the area of San Francisco. Most of the seminar will take place at Palo Alto. »Futurissima World Innovation Tour » is a new type of gathering between thought leadership from business, policy, education and media, mixing expertise in innovation and learning. In the innovation economy growth is about doing new things instead of just doing more ofthe same. Power is vertical but potential is horizontal. The innovation economy is less about vertical meetings between people doing similar things and more about horizontal meetings between people doing different things discussing what new things can be done next. Futirissima offers leaders the venue and network to do that, bridging silos and exploring new encounters. We minimize the amount of panels. Everybody is a speaker. We are maximum fifty people, sometimes the max limit is set lower. We mix group discussions with plenary discussions where everyone takes part. There are many breaks. The meeting is all about spontaneous engagement and getting new contacts and ideas. Our meetings are invitation-only. We follow the Chatham House Rule, ideas can be shared, but without attributions. Participants can speak freely. The Futurissima network is a partnership. The Executive Partners seed the discussions with Challenges. They co-organize and host the special gathering and learning expedition around the world. We also have Strategic Partners, non-profit organizations that take part in developing the network, and regular Partners, members of the network.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>