De la créativité à l'innovation

Premier jour de classe renversée. Qu’en pensent les étudiants appartenant à deux promos de licence différentes ?

La troisième année de prototypage de la « classe renversée » a débuté ce mois de janvier 2016. Comme je l’ai détaillé dans mes posts précédents, le cours de génétique moléculaire en DIY a été présenté à une promotion d’étudiants en  troisième année de licence de sciences de la vie à la FGES de l’Université Catholique de Lille. 48 de ces étudiants sont dans un parcours de licence générale et 20 d’entre d’eux sont en licence dite Agroqual, organisée par l’Institut Supérieur d’Agriculture (ISA) de Lille, beaucoup plus appliquée (ces 20 étudiants sont en alternance en entreprise). Le principe de ce cours est présenté dans cette petite vidéo explicative. Il leur avait été demandé, quelques semaines avant le début du module et après présentation de la méthode, de donner leur avis sur celle-ci, avant même de l’avoir utilisée et de mesurer en % leur envie de se lancer dans cette pédagogie renversée. Les deux groupes d’étudiants suivent la classe renversée, mais en séances différentes : 6 équipes de 8 étudiants pour les L3 et 3 équipes de 6 à 7 étudiants pour la licence Agroqual.

avis-positif-et-negatif-sur-le-web

Voici leurs impressions à la fin de la première séance, sachant qu’il leur a été demandé comme dans les évaluations précédentes de donner obligatoirement autant de points de satisfaction que d’insatisfaction.

Impressions positives des L3

On peut écrire sur les murs – grande salle (x2) – salle très bien équipée (x12) et fonctionnelle – sujet intéressant (x3) – tables bien disposées (x6) – il ne faut pas être hyper concentré pendant 2 heures – bonne ambiance de travail (x4) – bon matériel (ordinateurs, salle de travail, tables pour les groupes) (x4) – professeur disponible (x2), à l’écoute – apprendre à utiliser un document partagé sur Google doc est efficace (x2) – interactif car visibilité sur Google doc et en tables rondes – travail en équipe (x10) – on s’est mis rapidement à travailler en groupe – liberté de travail – travail transversal – bonne entente dans le groupe – moins fatiguant qu’un cours habituel – salle sympa – c’est intéressant pour comprendre car on est obligé de chercher – la salle est nickel – le groupe est motivé à 90% – une bonne organisation – bonne communication dans le groupe (x2) – salle bien aménagée pour ce type de cours (x2) – pouvoir travailler en équipe et se répartir les tâches – l’entraide, la communication au sein de l’équipe – l’atmosphère de travail, l’organisation de la salle et les documents et moyens mis à disposition – les explications claires (x2) et les directives précises du professeur – salle pratique pour le travail en groupe, disponibilité des tableaux pour chaque groupe et bon accès à internet – travail en Google doc partagé hyper pratique (qui devrait être envisagé dans beaucoup d’autres cours) – cela permet de s’investir dans son propre cours – bonne équipe avec laquelle on pourra bien travailler – le travail en équipe est intéressant avec beaucoup d’interactions (x3) – le sujet du chapitre sur lequel j’ai commencé à travailler – travailler en autonomie – pouvoir travailler de façon « plus adulte » – la recherche d’informations (x2) qui permet de mieux comprendre le cours et le retenir (x2) – on peut prendre des pauses à tous moments pour s’aérer – on peut choisir la partie du travail que l’on préfère – groupe sympathique (x2) avec bonne entente – ambiance détendue, mais sérieuse – la répartition en groupe est très intéressante (x2) – une organisation libre – on peut utiliser tous les supports – première séance très convenable par son organisation et le matériel disponible dans la salle – bonne entente et cohésion dans le groupe de travail (évolution à voir…) – travail de groupe très constructif et productif (x2) – salle de travail agréable et plaisante pour le travail en groupe – on est libre de travailler comme on veut – séance ouverte – bonne organisation dans le groupe – bonne répartition du travail dans le groupe (x2) – apprendre des autres

Impressions négatives des L3

Difficile de faire un plan (x4) quand on n’a pas d’informations (on ne sait pas quoi mettre dans le plan) – c’est long de faire un plan – beaucoup trop de personnes par groupe (x6) – pas assez de place – pas de cadre – peu de sources d’information – chapitres déjà en partie vus les années précédentes (peu intéressant) – on ne sait pas si nos recherches sont exactes – on a pris trop de temps pour faire le plan – il est difficile de s’organiser – les sujets se chevauchent – difficile de communiquer ou de se mettre d’accord parfois dans un grand groupe – trouver un plan qui convient à tout le monde car il y a plusieurs façons de le présenter – il aurait fallu nous dire de revoir nos chapitres de l’année dernière car nous n’avons plus de souvenirs – j’ai eu l’impression que le groupe n’a pas été très efficace ; on ne savait pas trop où aller (l’organisation était meilleure à la fin de l’heure) – j’ai entendu que l’on allait changer de chapitre à chaque séance ; j’espère que non car je n’y vois pas d’intérêt (perte de temps lorsque l’on va devoir lire ce que les autres ont fait) – on n’a pas eu le temps de réellement avancer dans le chapitre – le cours a fini à 9h50 au lieu de 10h – manque d’ordinateurs (x4) – je travaille mieux, seul chez moi – certains sont tentés de ne pas travailler – pas mal de temps perdu – mal organisé – parfois, une mauvaise entente – c’est dur de travailler dans un groupe dans lequel on n’a moins d’affinité qu’avec ses amis – chapitre un peu catalogue (trop d’informations) – prof un peu « speed » quand il explique et pas assez à l’écoute des équipes (à mon sens) – le cours a lieu à chaque fois à 8h (pas cool) (x4) – un peu bruyant (x2) – inquiet pour l’apprentissage des chapitres – difficulté pour comprendre les parties rédigées par les autres – compréhension et faible quantité de sources trouvées – la luminosité de la salle est trop forte à 8h du matin (pour se réveiller tranquillement) – j’aurais bien aimé un petit déjeuner et un café en arrivant… déception – départ difficile d’un point de vue motivation et émulsion du groupe – cours de 2 heures un peu court, après un départ laborieux, bonne suite dans la seconde heure (il faudrait envisager des séances de 3 ou 4 heures) – si un groupe traine, l’ensemble de la promo sera pénalisé – on n’a pas le choix du sujet – peur qu’il y ait trop de travail personnel à faire en dehors des cours – c’est compliqué de faire un plan quand on se demande s’il faut aller ou pas dans le détail ? – consulter les chapitres rédigés par les autres groupes – une séance de 2 heures passe trop vite (comme c’est un travail en groupe, on ne peut pas être aussi efficace que seul) – on ne peut pas écrire sur « tous » les murs – la forme des tables – on ne sait pas si le cours est complet – on ne travaille pas tout le cours en une seule séance – le créneau 8h-10h n’est pas possible car on doit forcément amener un PC pour pouvoir travailler (c’est lourd) – consignes pas forcément très claires sur la rédaction des chapitres et leur répartition dans les équipes – l’organisation de la rédaction – je n’ai pas compris comment on allait travailler sur tous les chapitres ? – difficile de démarrer sur quelque chose que l’on ne connait pas (un peu brouillon au départ) – réseau internet lent (x2) et laborieux – c’est difficile de connaître le fond du cours à partir d’internet car il y a plein d’infos différentes – on effectue les mêmes recherches – humeur des équipiers – salle froide (pas assez chauffée) – moins facile pour la compréhension – on ne connaitra pas en profondeur tous les chapitres – complexité et volume du sujet – problème de visibilité pour les groupes situés dans les coins de la salle – temps de travail relativement court par rapport à ce qui est demandé et par rapport au temps de concentration – pas assez de livres – un chapitre difficile qui demande beaucoup d’informations – on n’aborde pas toujours l’ensemble du contenu du chapitre (ce qui est fait par les autres) – chapitre vaste – difficulté à rester concentrés – éviter les redondances d’informations – j’ai eu faim (besoin d’une pause goûter) (x2) – énormément de travail – on ne sait pas par où commencer – communication insuffisante – ce n’est pas facile de rester concentré quand on est libre

Impressions positives des licences Agroqual

Le fait de réaliser le plan permet aussi d’acquérir des informations, j’aime bien – j’aime bien aussi le fait de pouvoir lire beaucoup de choses sur internet et sur le sujet ; cela me permet de me faire un avis sur le sujet ­­- les explications en commun permettent de faire le point – faire des recherches par soi-même – échanger ensemble – explication du professeur sur les tableaux – entraide possible car on peut discuter – j’aime bien mon groupe – le cours récapitulatif, très interactif – usage du matériel très intéressant, car je n’avais pas la possibilité d’avoir un ordinateur – la préparation du travail dans le groupe avec cohésion – la présentation des points clés du cours – une interaction claire sur la remise à niveau des bases en génétique – concept intéressant que celui de faire nous-mêmes le cours – le point du cours fait avec tout le monde était clair et intéressant ; je pense que c’est intéressant de le faire à chaque séance – le partage de document est pas mal ; cela permet de faire un cours complet, rédigé par tout le monde – la répartition des tâches dans notre groupe – les explications par le professeur – pouvoir avoir plusieurs sources et chercher les informations par soi-même, ce qui nous rend plus attentifs et plus impliqués – les petits rappels – travailler sur un document partagé et voir la progression du travail – travail en groupe sur différents supports comme les tableaux et les ordinateurs, puis partager les informations – explication des fondamentaux – travail de groupe assez constructif – salle hyperfonctionnelle, parfaitement adaptée – les bouquins mis à disposition sont très utiles – découverte de Google doc qui est intéressant pour le monde professionnel – explications claires des bases de la matière ; bonne écoute des questions et réponses précises – recherche bibliographique – discussion et bonne ambiance de travail – les explication sur les brins codants et non codants (le sens de lecture et de fabrication) et les explications sur la polymérisation des acides nucléiques des eucaryotes et des procaryotes – aide et explications du professeur – bonne ambiance dans les groupes et entre les groupes – la salle est très bien organisée et permet de bien travailler – le travail sur un même document – le rappel des connaissances m’a permis de beaucoup mieux comprendre le cours et notre chapitre – le fait de cherchera soi-même les informations et les définitions

Impressions négatives des licences Agroqual

Au début, c’était un peu flou, on ne savait pas trop où on allait – manque de cadre, on part un peu dans tout sans vraiment avoir quelqu’un pour nous dire : OK, c’est comme ça ! – notre structure de cours parait un peu brouillon – on ne connait pas très bien la génétique, donc on ne sait pas jusqu’où aller, à quel moment on doit s’arrêter dans nos recherches ; il faudrait plutôt faire un petit cours d’introduction avant de commencer nos recherches – j’étais un peu perdu au début car n’ayant pas de connaissances en génétique, je n’avais pas bien compris le cadre du chapitre à faire – réaliser le cours interactif en premier me semble plus intéressant – le nombre de personnes dans le groupe est restreint et avec peu de connaissances – le fait de ne pas avoir le choix du chapitre – l’utilisation de Google doc est bien, mais cela fait un peu brouillon – on se focalise seulement sur un sujet parmi les trois exploités ce matin par la promo – on risque d’avoir des problèmes dans la restitution des connaissances avec des fautes possibles puisque nous faisons les cours nous-mêmes – c’est pas facile de commencer directement par la transcription – je regrette d’avoir oublié mes cours de DUT pour cette séance ; je les ramènerai à la prochaine – n’ayant aucune base en génétique, il m’est difficile de connaître le niveau auquel le cours doit aboutir ? – le fait de chercher seulement une partie des informations, de faire un chapitre et pas les autres ; du coup, on a encore moins d’informations qu’avec un cours magistral – ne pas avoir eu un cours sur les bases de l’ADN pour comprendre mieux la suite du chapitre – avoir une large plateforme de travail et avoir du mal à savoir où chercher l’information et à cibler ce qui peut être intéressant – il n’est pas facile de construire le cours – trop tôt le matin ; 9h serait plus idéal – besoin d’un temps d’adaptation à cette nouvelle méthode d’apprentissage – difficulté à plonger dans une matière inconnue – cette matière semble déconnectée du motif pour lequel je suis dans cette formation (lier le scolaire au professionnel du point de vue du contenu) – il serait intéressant d’avoir les diapos de cours pour avoir un appui – pas de cours d’introduction sur les bases de la génétique – cibler les informations – utiles des non utiles – explication au milieu du cours ; j’aurais préféré au début pour ne pas être coupé dans notre élan – ne pas être impliqués dans la construction des autres chapitres – pas forcément de travail en groupe sur une même partie du cours – début un peu flou car le sujet est large et nécessite d’avoir déjà des connaissances – des difficultés à chercher les bonnes informations sur le sujet – travailler sur un même document est difficile et compliqué entre 5 personnes

Be Sociable, Share!

Commentaire (1)

  1. Soret

    Cher JC2,
    C’est bizarre, j’ai toujours plus de points de satisfaction que d’insatisfaction quand je te lis !
    Bravo aussi pour la petite video explicative, super d’avoir toujours le son et l’image sous différentes formes.
    Bonne journée
    Dorothée Soret

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *