De la créativité à l'innovation

De quoi sera fait demain ? Faut-il être devin pour s’y préparer ?… ou plus raisonnablement prospectiviste !

Dossier consultable en flipping book (l’ouvrir avec Google Chrome) sur : http://www.univ-catholille.fr/ebooks/VE-n65-oct2016/index.html

De quoi sera fait demain ? Quel futur nous attend dans ce monde en perpétuelle mutation ? Faut-il être astrologue ou devin pour s’y préparer,… ou plus raisonnablement prospectiviste ?VE Prospective

La prospective est une démarche itérative à la fois pragmatique et holistique. Elle nous prépare à affronter demain. Elle nous aide à envisager l’avenir en nous inspirant du passé comme du présent, tout en tenant compte de l’évolution de notre environnement et de nos comportements. Elle est indiciblement liée à la notion d’écosystèmes, entendus comme des ensembles dynamiques d’acteurs vivants qui interagissent avec leur milieu. Alors quoi de plus normal que l’Université Catholique de Lille s’engage dans une démarche de prospection et de compréhension des écosystèmes innovants pour assurer ses missions d’éducation, de recherche et de service à la société.

L’Université Catholique de Lille est elle-même un véritable écosystème innovant, investi dans son époque et ouvert sur le temps. Elle a créé en 2014 un Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants (IIPEI) dont le rôle est de s’intéresser à l’avenir en s’appuyant notamment sur des analyses et des intuitions. Il s’agit de se sentir responsable de notre avenir en le prenant en main, de l’envisager comme un édifice à construire et non comme un destin qui nous échappe ou comme la simple résultante d’actions humaines sur lesquelles seuls quelques-uns auraient prises. S’inspirant de la formule de Gaston Berger, l’université doit « voir loin, voir large, analyser en profondeur, penser à l’homme, prendre des risques ». Par ses travaux de prospection, elle ne cherche pas à prédire l’avenir, mais à éclairer l’action présente à la lumière des futurs possibles, voire même impossibles. En cela, la prospection nous permet de penser cet avenir avec lucidité et détermination, pour qu’il soit le plus favorable possible à l’épanouissement de l’Humanité.

Un grand merci à l’IIPEI pour avoir préparé et orchestré, sous la houlette de Paul de Puybusque, le programme de ce dossier spécial qui nous livre ici une vingtaine d’articles consacrés aux multiples facettes de la prospective. La variété des approches et des thèmes fournis seront pour le lecteur une bonne initiation s’il est tenté un jour de s’engager en prospective. Souhaitons qu’il puisse avoir envie de continuer son chemin, d’avoir la tête dans les étoiles tout en gardant les pieds sur terre pour marcher vers un avenir souhaité et non subi.

Bonne lecture !

Be Sociable, Share!

Commentaires (2)

  1. François

    En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le monde de demain sera un monde informatisé et robotisé. Le numérique et le digital influenceront les sociétés et la vie des hommes. Ces concepts seront à prendre en considération.

    Répondre
  2. Philippe Cadique

    Mieux vaudrait peut-être initier à la lecture de la science-fiction.
    Exemple avec ce dossier sur « Science-fiction et prospective » : https://www.futuribles.com/fr/revue/413/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *