De la créativité à l'innovation

Tout à déclarer ! Des universitaires français et belges qui échangent sur leurs innovations pédagogiques…

Film de l’événement téléchargeable sur : https://www.youtube.com/watch?v=gwpRnEWeZOA

Article en format PDF : Hack’Apprendre Lille 2016

Impression

Une frontière invisible qui sépare deux régions particulièrement riches en établissements d’enseignement supérieur et de recherche : les Hauts de France et la Wallonie. Des communautés de pédagogues, enseignants et formateurs, qui se posent souvent les mêmes questions : Comment innover en pédagogie ? Comment enseigner différemment ? Comment partager sur nos pratiques pédagogiques et progresser de manière collective ? Comment bénéficier de l’apport des uns et des autres qui expérimentent avec leurs étudiants ? Peut-on imaginer, de part et d’autre de la frontière, une communauté apprenante impliquée dans une dynamique collective d’innovation pédagogique ?

Telles ont été les interrogations à l’origine de ce Hack’ Apprendre 2016, sorte de Hackathon pédagogique organisé le 18 novembre 2016 par le Laboratoire d’Innovation Pédagogique (LIP) de l’Université Catholique de Lille en collaboration avec le Louvain Learning Lab. (LLL) de l’Université Catholique de Louvain. La méthodologie choisie a été celle d’un atelier co-élaboratif semblable à celui qui avait réuni plus ou moins les mêmes acteurs à Louvain le 13 novembre 2015 (https://www.uclouvain.be/517519.html) et qui s’était interrogé sur ce que pouvait devenir l’université en 2035 ! (https://www.facebook.com/events/816192091861190).

Une communauté interculturelle aux acteurs multiples. Pour cette édition lilloise, la participation a été particulièrement variée avec plus de 80 enseignants et formateurs appartenant à une trentaine d’établissement différents d’enseignement supérieur et de recherche : YNCREA (Groupe HEI-ISA-ISEN), Bibliothèque Universitaire Vauban de Lille, Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille, Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), IESEG, EDHEC, Université de Lille (Lille1, Lille2, Lille3), Université d’Artois, CGU de Dunkerque, ULCO, Ecole de Mines de Douai, ICAM, Institut de Formation Pédagogique (IFP), Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants (IIPEI), Ecole Centrale de Lille, Université de Valenciennes, Centre Culturel Vauban de Lille, CLARIFE de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines (FLSH) de l’Université Catholique de Lille, Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) de la COMUE Lille Nord de France, SKEMA, Université Catholique de Louvain, Centre de Formation Pédagogique (CPEONS) de Bruxelles, Haute Ecole Léonard de Vinci Parnasse (ISEI), Helb Llya Prigogine, Université de Mons, Haute Ecole de Louvain la Neuve en Hainaut, SAIO de Lille 1, Institut d’Enseignement Supérieur Pédagogique (IESP) de Nivelles,…

Tout à déclarer ! Tel était le mot d’ordre pour lancer les débats. Les participants se sont regroupés en équipe de 7 à 8 pour une série d’exercices alternant les phases de divergence et de convergence. Du codesign pour générer de nouvelles idées ! Rencontres improbables franco-wallonnes pour des exercices parfois déroutants ! Jugez-en par vous-même. Il a s’agit pour chacun, en guise de brise-glace, de déclarer l’événement le plus incroyable et merveilleux lui étant arrivé, de s’imaginer ensuite membre actif d’une association de collectionneurs de voiture, de naturalistes, d’antiquaires ou de club de sport désireux de partager leurs passions, de construire un totem le plus haut possible pour leur village insulaire et d’échanger ensuite sur leurs pratiques de chasse et de pêche, des plus traditionnelles au plus innovantes ! Des exercices ludiques et dynamiques, en équipe et inter-équipe, qui ont bougé les neurones,… mais aussi les tableaux sur roulettes.

Plusieurs heures d’inspiration dans le respect et la bienveillance, sans intervention d’experts aux idées préconçues, le tout pour produire de la matière à la production finale, celle de proposer huit formats de communautés apprenantes et d’organisations pour échanger de manière efficace entre les acteurs de l’innovation pédagogique. L’idée étant de poursuivre l’atelier par une programmation expérimentale destinée à construire dans la durée cet écosystème innovant. Des idées créatives à l’innovation en passant par le prototypage itératif,… en d’autres termes, des paroles aux actes !

Commentaires (2)

  1. De Oliveira

    Matière à un atelier de réflexion :
    La pédagogie par les professionnels de la pédagogie : un art chronophage de faire passer le bla-bla pour de l’innovation ?

    Répondre
  2. JC2

    Merci pour votre commentaire que je trouve à la fois éclairé et constructif. Je vous invite et dès le 9 décembre prochain (si vous êtes libre) à nous rejoindre à Lille pour un atelier similaire avec des professionnels de la pédagogie où vous découvrirez avec surprise que ces temps de travail sont productifs, quoi qu’on en pense. Il suffit pour cela de m’envoyer un mail. Je réponds dans les 24 heures. Bonne semaine à vous. Cordialement, JC2

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>