De la créativité à l'innovation

Le QCM intelligent au service de la classe renversée. Qu’en pensent les étudiants ?

Dès la deuxième séance de classe renversée en génétique moléculaire,  il a été proposé aux étudiants de construire un QCM intelligent, soit un questionnaire à choix multiple de réponses, mais pour lequel on ne peut répondre en cochant les cases au hasard. En effet, la règle du jeu est différente de celle des QCM habituels ou même des QCM inversés : elle précise que pour obtenir les points, il faut non seulement trouver (et cocher) les bonnes réponses, mais aussi justifier pourquoi les autres sont fausses ! Ce qui rend le QCM bien plus intelligent… L’idée est aussi de proposer aux étudiants une méthode ludique pour préparer des questions d’examen ou de contrôle continu en rapport avec chapitres qu’ils construisent ensemble. Voici leurs impressions, positives et négatives, suite à l’expérimentation.

3d man choice

Impressions positives : Voir les fondamentaux de tous les chapitres ; piéger les autres – cela permet d’apprendre au fur et à mesure – jouer sur les mots dans la question ; pouvoir piéger les autres – les questions permettent de mieux appréhender le cours ; un exercice qui permet de situer à quel niveau de précision, nous nous situons dans le cours – exercice utile car il stimule notre curiosité et nous donne envie de connaître le contenu des autres chapitres – la création de QCM peut permettre de voir les points qui ne sont pas encore compris ; elle permet de voir le travail des autres groupes et nos connaissances sur le sujet – avoir la possibilité de corriger les réponses et donc de retenir nos erreurs – utile car c’est un travail en groupe ; chacun donne son avis sur la question – on apprend des choses sur les chapitres des autres groupes ; utile pour tester ses connaissances – j’ai aimé construire une question et répondre avec l’aide d’un groupe ; le travail en commun est très aidant ; cela aide à mieux se concentrer – intéressant de reformuler une question à partir du cours ; permet de voir comment on construit un QCM et donc comment on doit apprendre le cours – la construction d’un QCM permet de déterminer les points de notre chapitre qui sont déjà assez construits, clairs pour d’autres personnes – permet de découvrir le chapitre des autres sans voir le cours construit – utile car on est interrogé sur les chapitres des autres, donc on peut savoir sur quoi ils ont travaillé – j’ai aimé le fait, lors de la réalisation du QCM, de trouver autant de propositions fausses et vraies ; ceci nous permet de bien comprendre les erreurs possibles que l’on peut faire dans nos chapitres – exercice intéressant – permet d’apprendre en recherchant les informations par nous-mêmes – on peut avoir un aperçu de ce que les autres ont fait ; ça nous permet de réfléchir sur une question et de commencer à travailler un cours que l’on a pas vu – cela permet de prendre connaissance petit à petit des autres chapitres, ceux traités par les autres groupes ; on peut faire des recherches précises dans un temps restreint – cela permet de savoir ce qui est important dans le cours, de partager avec les autres ; on connait des questions sur les autres sujets – il est intéressant de faire les QCM nous-mêmes et d’y répondre ; on retient mieux – cela permet de réfléchir sur les possibles questions d’examen et les moyens de réviser pour l’examen – la création d’un QCM ; inventer une question en rapport avec le chapitre préparé ; répondre aux questions des autres – cela permet de voir ce que les autres travaillent – permet de se replonger rapidement dans nos cours en regardant un point particulier – cela permet de nous évaluer et d’évaluer les autres par rapport au chapitre – faire un QCM est très bien pour trouver des questions sur notre propre dossier ; ça remet les idées en place – un exercice utile ; on a réfléchi à ce qui était important dans notre chapitre ; un QCM de plusieurs questions pour mieux cerner le sujet ; on a dû répondre sur un autre chapitre = intéressant – très intéressant de construire une question et de répondre sur un chapitre non fait – cela permet de voir ce qu’ont fait les autres groupes ; j’ai bien aimé ; cela permet de voir le sujet et ce qu’il y aura dedans – créer sa propre question et voir si on a compris et si on se souvient de ce que l’on a fait la fois dernière – exercice utile qui permet de faire un mini-résumé sur le chapitre en une question – permet de se rendre compte de ce que l’on a retenu et compris ; permet également de résumer les choses les plus importantes du chapitre – j’ai aimé répondre au QCM de l’autre groupe car il a fallu faire des recherches et je pense que l’apprentissage est plus efficace de cette manière – les 15 premières minutes permettaient de réviser un peu et cela permettait de trouver une question intéressante sur notre cours – élaborer des questions compréhensibles pour les étudiants – j’ai aimé l’exercice parce qu’il demande que nous comprenions l’information avant le cours et c’est une bonne méthode de voir ce que nous savons – exercice intéressant car il permet de nous remettre en question par rapport à ce que l’on a compris ; permet de faire des recherches sur une partie du cours sur laquelle on n’a pas encore travaillé – découverte du sujet d’un autre groupe ; réflexion sur un chapitre qui n’est pas le nôtre – interactif – exercice qui permet de se focaliser sur une partie de la séance précédente, pour voir si on a compris ou non ; exercice interactif

Impressions négatives : Réponses au QCM trop courtes, pas de correction ; on ne connait pas les autres questions (pas de réflexion, car sur internet) – il est difficile de construire une question sur un chapitre qui n’est pas fini ; il est rare que l’on soit à 6 étudiants à réfléchir sur une seule question de QCM – inutile car tout le monde cherche les réponses sur internet (aucune réflexion) ; manque de temps – répondre à des questions sur un cours que nous n’avons pas fait (questions des autres) en 5 minutes ne nous permet pas de bien cerner la partie des autres – pour y répondre, on fait appel à plus d’internet qu’à notre culture personnelle, c’est dommage – peut-être un peu trop tôt pour créer un QCM sur notre chapitre, car peu de travail réalisé (une seule séance) – la difficulté de trouver les réponses à proposer – certaines réponses étaient plutôt faciles – on ne voit pas la correction ; manque d’un peu de temps – les problèmes de groupe quand une personne n’est pas d’accord avec les autres – un peu long par rapport à la quantité d’informations étudiées en 20 minutes – je ne trouve pas très utile de faire des QCM avant d’avoir ne serait-ce que lu le cours ; on ne retient pas forcément en cherchant directement sur internet une réponse précise – impossibilité de vérifier les réponses – les questions ne sont pas de la même difficulté, en fonction des groupes qui les ont faites, donc les notes ne sont pas forcément équitables – on n’a pas vu la correction pour notre QCM (du coup, c’est moins intéressant) – trop rapide – le niveau des questions est aléatoire en fonction des groupes ; on n’est pas jugé de la même façon (il faudrait faire tous les QCM, ceux de tous les groupes) ; temps court pour effectuer les recherches nécessaires – comme vous ne vérifiez pas, on n’est pas sûr que les réponses sont exactes – nous ne savons pas vraiment ce qu’attend le groupe par rapport à la formulation des questions – on en apprend un peu sur les autres chapitres, mais pas assez ; la question est trop précise – on peut se tromper au niveau des réponses ; sans avoir un cours, répondre aux questions est difficile – problèmes si on a peu de connaissances sur les chapitres des autres groupes – difficulté pour trouver une seule question et des réponses fausses sans qu’elles soient trop évidentes – ne pas avoir beaucoup de temps pour chercher les informations ; beaucoup d’informations à trier – un peu vif au réveil – les réponses ne sont pas vérifiées par le professeur, donc pas forcément précises et exactes – les recherches étaient sur internet, donc au final je ne sais pas si c’était réellement utile – il faudrait donner les consignes de notation plus tôt, car on aurait fait une question plus difficile si on avait su que l’on avait droit aux documents sur internet – on n’a pas eu la correction, on ne sait pas où sont nos erreurs – on n’a eu la question que d’un seul groupe – dur de se faire comprendre dans la formulation de la question – il aurait été utile de voir les questions de tous les groupes pour s’informer un peu sur les autres chapitres – « difficile » de répondre à une question sur un chapitre que l’on a pas étudié – j’ai moins aimé faire le QCM ; trouver des réponses négatives ou positives s’est avéré plus compliqué que prévu – c’était court pour réaliser le QCM ; cela aurait été bien que l’on ait tous un QCM de chaque groupe pour voir où les autres en sont – pas beaucoup de temps pour répondre et chercher les réponses – RAS – parfois mauvaise compréhension des questions des autres ; difficile de juger les explications plus ou moins pertinentes des autres et d’attribuer une note – QCM avec un choix de réponses mal exprimées parfois – j’ai pas aimé ce QCM ; je trouve cela inutile car je n’ai pas de connaissances sur le chapitre concerné ; je n’ai rien appris – pas assez de temps pour répondre aux QCM des autres ; pas super pratique si on n’a jamais lu les chapitres des autres

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *