De la créativité à l'innovation

La classe renversée en anglais… Embarquement immédiat à l’Ecole Navale !

Article à télécharger sur : https://www.innovation-pedagogique.fr/article5828.html

La classe renversée a inspiré un enseignant d’anglais Alcino FERREIRA qui a mis en place un dispositif d’enseignement-apprentissage utilisé pour le cours d’anglais maritime à l’École Navale de Brest. Le dispositif est un exemple de classe renversée (Cailliez, 2017) dans lequel les apprenants préparent et dispensent une partie de l’enseignement au bénéfice de leurs pairs. Il encourage une posture active des apprenants, en supprimant du cours les tâches passives. Ainsi la préparation des médias et documents utilisés se fait collaborativement, en séance au lieu d’être réalisée hors temps de présence et individuellement. Dans le dispositif présenté, l’enseignant guide les apprenants à travers les étapes suivantes : la sélection d’un ou plusieurs médias (enregistrement audio, vidéo ou texte), la détermination des objectifs linguistiques que ces médias permettrontd’atteindre (exprimés en termes de grammaire, de lexique ou communicationnels-fonctionnels), la préparation des supports d’apprentissage (choix et création des tâches d’apprentissage et des documents afférents), et leur vérification par l’enseignant,la conduite de la séance elle-même, par les pairs-enseignants, en binômes, après ajout éventuel de l’enseignant.

La première partie de ce texte décrit l’organisation du dispositif, la gestion du temps de préparation et de mise en œuvre. La seconde partie est une analyse de la qualité des documents produits, des avantages et des contraintes de la méthode ainsi que des conditions nécessaires à sa mise en œuvre. Parmi les avantages, et au-delà du fait que le dispositif encourage une posture active chez les apprenants et semble avoir un effet sur l’empreinte mémorielle des séances en classe renversée, c’est le bénéfice en matière de métacognition qui semble être le principal atout de la méthode.

Cette expérience a fait l’objet d’un article, d’une communication au colloque QPES 2019, « (Faire) coopérer pour (faire) apprendre ? », une publication sous licence CC by sa nc

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *