De la créativité à l'innovation

Le SPOC renversé… une adaptation originale de la classe renversée à l’Ecole Navale de Brest !

Décidément, l’Ecole Navale de Brest est un établissement très créatif ! Cette école a clairement décidé d’expérimenter en innovation pédagogique comme le montre cette expérience de l’un de ses enseignants Pierre MOUNEYROU, Formateur en mécanique navale et Conseiller pédagogique. A l’instar de son collègue Alcino FERREIRA, renverseur de classe en anglais, Pierre MOUNEYROU innove en créant avec ses étudiants des SPOC renversés, autrement dit en DIY ! Une expérience à découvrir sur ce blog car très belle illustration de la façon d’utiliser le e-Learning en mode collaboratif ! Très inspirant !

Objectifs pédagogiques du SPOC inspiré de « la Classe renversée« . Dispensés dans le cadre de la formation scientifique des élèves ingénieurs de l’école navale, le cours « SPOC ENERG » participe à la formation des futurs spécialistes « ENERG » aux installations mécaniques des bâtiments de la marine nationale. Cette séance formative expérimentale a pour objectifs de développer des compétences professionnelles, des connaissances techniques et théoriques sur la propulsion des navires, la production de froid et la production d’eau, mais aussi de développer des compétences transverses nécessaires à l’emploi telles que la coopération, la collaboration et la communication dans le cadre d’un projet, utiliser des outils numériques, discerner des informations importantes dans la documentation techniques et les synthétiser, savoir « pitcher », reformuler les connaissances et les enseigner aux autres, savoir résoudre des problèmes complexes lors d’atelier d’avaries flash ;

Principe du cours « SPOC ENERG ». En classe renversée, les élèves doivent créer un Small Private Online Courses (SPOC), c’est-à-dire des vidéos, de la documentation de cours et des évaluations. Le SPOC créé par les élèves spécialistes du domaine est à destination des élèves de 3ème année (non spécialistes du domaine), et est mis en ligne sous la plateforme Moodle de l’Ecole navale. Le principe est basé sur un apprentissage coopératif et le DIY (do it yourself). Le sujet général du cours est décliné en plusieurs sous–thèmes, chacun étant attribué à un groupe.

Organisation du cours. La séance est prévue pour 16 élèves répartis en 4 groupes. Ils disposent d’environ 33 UI sur une semaine pour livrer leurs productions (le SPOC). Chaque équipe (4 élèves) traite d’une thématique liée au sujet général. L’intention pédagogique. Le cours est basé sur un apprentissage coopératif. Les élèves coopèrent au sein de leur groupe et entre groupe pour co-élaborer leur savoir, les vidéos et les évaluations.

Coopération entre groupes. Le cours se déroule en plusieurs temps : l’organisation en équipe projet avec la distribution des rôles, la formulation des objectifs et la rédaction de la feuille de route; la recherche et synthèse documentaire ; la compréhension, la reformulation et l’idéation ; le prototypage (story-board, storytelling, réalisation des supports et tournage) et enfin la médiatisation.

Rôle de l’étudiant. Au cours de la première phase, les étudiants exploitent la documentation, la synthétisent en isolant les notions importantes. Ils s’approprient les connaissances du sujet et l’enseignent aux autres groupes lors « d’ateliers de mise en commun ». Ils élaborent ensuite un plan de formation en cohérence avec les objectifs d’apprentissage (adaptés aux étudiants visés), scénarisent le cours, rédigent le storyboard et préparent leur pitch (storytelling).
La deuxième phase correspond au prototypage, c’est-à-dire la réalisation des vidéos et des évaluations formatives du SPOC. Elles sont au format PITCH (3 à 5 minutes), elles doivent être percutantes, susciter l’intérêt.

La réalisation des séquences vidéos. A l’issue, ils médiatisent l’ensemble de leurs productions sur la plateforme « MOODLE ». Les rôles de l’enseignant : lors des séances de SPOC, son rôle est primordial pour la réussite de la séance dans un contexte d’apprentissage coopératif. Pour cela, il adopte diverses postures. Il est facilitateur et animateur de séance. Il soutient les échanges entre les élèves, mais aussi entre les groupes. Il organise des ateliers coopératifs tout en régulant les débats. Mais c’est aussi : un consultant technique (spécialiste du thème) car es élèves doivent construire leur savoir mais ils peuvent aussi faire appel à un expert en cas de blocage et un conseiller pédagogique (en ce qui concerne la mise en forme du scénario pédagogique et l’emploi des outils numériques). Son dernier rôle est de se positionner en tant qu’élève lors de la classe renversée, de jouer au candide et de questionner les enseignants que sont devenus les élèves-officiers.

Les ressources. Les conditions d’apprentissage sont soutenues par la réalisation du projet « SPOC » et la mise en œuvre des outils appropriés. Ils peuvent être simples : des tableaux blancs roulants pour la gestion de projet et enseigner aux autres, des paperboards pour le story-board, des écrans collaboratifs pour la mise en commun. Ils sont aussi techniques : mise en œuvre du studio (rapidmooc©), réalisation des montages vidéos et des évaluations formatives sous la plateforme moodle. L’espace d’apprentissage a été pensé en ilots orientés vers le centre de la salle afin de faciliter la liberté de mouvement des étudiants, la coopération entre groupe et la mise en œuvre de la phase d’enseignement (classe renversée).

La classe renversée (1er retour d’expérience) :  Réalisé en octobre et novembre 2018, le cours « SPOC ENERG » est toujours en phase expérimentale. Le retour positif des élèves ainsi que l’engagement observé des étudiants durant la formation nous ont conduits à poursuivre le renouvellement de l’expérience en 2019. Lors de sondages effectués à chaud, nos étudiants saluent l’aspect ludique, innovant et créatif du cours. Ils plébiscitent le travail d’équipe et la gestion de projet. Ils ont l’impression désormais de bien maitriser le sujet et le thème travaillé. Ils définissent le cours comme étant un excellent exercice d’éloquence et comme étant utile aux autres (étudiants). Ils préconisent de développer la méthode pour tout cours demandant un besoin de maitrise. Ils soulignent cependant l’aspect chronophage de la séance et le rapport temps-contenu qu’ils jugent faible.

Transférabilité du projet : Les premières évaluations très positives du cours, nous ont motivé à transférer le concept de classe renversée sur une autre formation scientifique liée également aux domaines de la mécanique. Cette formation basée sur une classe renversée avec création de vidéo est conçue comme une mise en situation professionnelle de référence.
Cette expérience nous incite à identifier les cours que l’on pourrait adapter en s’inspirant de la méthode.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *