De la créativité à l'innovation

Un jeu de rôle universitaire pour une résolution à l’ONU !

Cliquez sur ce lien pour accéder à la résolution : Résolution_MUN_20

Des étudiants peuvent-ils rédiger une résolution à l’Assemblée Générale des Nations Unies ? Sont-ils capables de travailler en équipe, dans le cadre d’un jeu de rôle, pour rédiger une résolution qui n’a rien à envier à celles qui sont réellement votées à New-York ? La réponse à cette question est positive, qui vous est apportée par l’expérience, menée de puis 2011 à l’Université Catholique de Lille par Anne-Sophie LOISON, designer pédagogique chez HEMiSF4iRE Design School. La semaine du 10 décembre 2020 sous sa houlette, 120 étudiants du Model United Nations (MUN) ont relevé le défi de réaliser, cette année à 100% en ligne, une simulation de débat à l’Assemblé Générale des Nations Unies. Au terme de 4 séances de préparation, dont une mémorable avec le truculent Bruno Parmentier, les étudiants, regroupés en délégation internationales et devenus diplomates le temps d’une journée, se sont entendus pour livrer au monde des solutions afin de « Nourrir l’humanité durablement ».

Qu’est-ce que le MUN ?  Le MUN, acronyme de Model United Nations, ou Modélisation des Nations Unies en français, est un authentique jeu de rôle de diplomatie multilatérale qui consiste à reproduire les travaux de l’Assemblée générale ou d’autres organes des Nations Unies pour initier les lycéens et étudiants à la citoyenneté mondiale. Au cours de cet exercice, les participants travaillent en équipe pour défendre la position d’un pays sur un thème de négociation. L’objectif est de parvenir à l’adoption par consensus d’une résolution sur un thème de négociation choisi.

Une édition 2020 entièrement digitale. Le décor, les costumes, la scénarisation de la journée créent un climat propice à la négociation : drapeaux, costumes formels, discours officiels, etc., sont autant d’éléments indispensables à la réussite de l’exercice. Bien que l’édition 2020 se soit déroulée en visioconférence, chacun a porté un soin particulier à sa tenue. Les étudiants ont également remplacé leur photo de profil par le drapeau du pays qu’ils représentaient ou choisi un arrière-plan virtuel de circonstance, comme le Machu Picchu pour le Pérou, ou l’Assemblée générale des Nations Unies pour la présidence. On s’y serait cru !

Le déroulement de la journée de conférence. Nourrir l’humanité durablement sans pour autant détruire la planète : c’est le défi qui a mobilisé pendant cette journée 40 délégations (120 étudiants) de pays membres de l’ONU. Durant la matinée, un représentant de chaque délégation était invité à prendre la parole et à exposer, dans un discours formel de 2 minutes 30, la position de son pays. Dans le même temps, les délégations avaient la possibilité de réagir aux propositions entendues et reprises sur le site de débat en ligne https://cartodebat.com/. L’introduction d’un espace de débat numérique dans le jeu a permis d’élever le niveau de précision et l’intensité des négociations à travers l’argumentation en ligne.

A l’issue de la première phase de jeu, le Président de l’Assemblée suspend la séance. S’ouvre alors un temps informel de négociations entre délégations. Pour cela, les délégués sont « transportés » aléatoirement dans les salles de discussion Zoom qui ont été renommées en fonction des thèmes les plus fréquemment développés par les délégations : « réduire le gaspillage alimentaire », « réduire les pertes alimentaires », « l’urgence alimentaire pour 800 millions de personnes », « développer la recherche », « développer des systèmes durables de gestion de l’eau », etc. Chaque salle ou commission dispose alors d’une quarantaine de minutes pour négocier et commencer à rédiger un premier projet de résolution sur le thème attribué. Les consignes données pour ce premier round de négociation sont les suivantes :

1 – Choisir un animateur et un rédacteur par groupe (chaque groupe compte entre 8 et 10 délégués) ;

2 – Définir les termes du sujet. C’est une étape importante qui permet de s’en tenir au sujet attribué. Par exemple, la commission traitant du gaspillage alimentaire ne doit pas discuter des pertes alimentaires ;

3 – Sous forme de « brainstorming », mettre à contribution son esprit créatif et lister les solutions des délégations à la question posée. C’est la phase de divergence ;

4 – Faire un choix parmi les propositions formulées pour n’en retenir que 5 maximum (phase de convergence), et rédiger un projet de résolution à partager avec les autres délégués lors du retour en plénière.

Lors du retour en plénière, un délégué rapporteur partage avec l’Assemblée réunie les actions privilégiées par sa commission. Puis le travail des commissions reprend pour un second round de négociation. Durant ce tour, les délégués sont autorisés à passer d’une commission à l’autre pour influencer la négociation et faire entendre leurs arguments afin que ceux-ci soient repris dans la résolution finale. Le tout bien sûr dans un esprit de consensus, selon les règles et procédures des Nations Unies : https://www.youtube.com/watch?v=toRkkJ_CxYU&ab_channel=UnitedNations

Vous pouvez retrouver ici le texte commun Résolution_MUN_20 qui a été adopté à l’unanimité des délégations présentes à l’issue de la Conférence.

Si vous souhaitez organiser une Simulation ONU Modèle dans votre lycée ou université, il vous suffit de contacter Anne-Sophie LOISON (anne-sophie.loison@univ-catholille.fr)

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.