De la créativité à l'innovation

Archives par auteur: Jean-Charles Cailliez

La classe renversée en ZIY !

Cette année, la classe renversée va entrer dans sa 8ème année d’existence et ce sera en « Zoom it Yourself » ! Jusqu’alors, elle s’était « contentée » de vivre en présentiel, c’est à dire dans une salle de classe avec 8 équipes de 6 étudiants à qui on a demandé de construire le cours par eux-mêmes et non plus de le suivre de manière classique… c’est à dire dispensé au tableau par le professeur, bien ancré sur son estrade. Bien sûr, l’année dernière avec le confinement de mars-juin 2020, la méthode avait dû s’adapter au confinement et passer à 100% en distanciel. Une classe renversée en continuité pédagogique ! Seulement, c’était après avoir commencer le travail en classe avec des étudiants en présentiel qui avaient eu le temps de construire les chapitres du cours pendant deux mois, puis de continuer à distance en utilisant la plateforme « Big Blue Button » sur Moodle. L’examen, lui-aussi à distance s’était bien déroulé. Ouf… une bonne chose de faite ! Ceci-dit, cette année, les conditions sont vraiment différentes. Tout d’abord, les étudiants sont au nombre de 64 au lieu de 48 et le challenge imposé par les conditions sanitaires dues à la pandémie de COVID-19 est de commencer… Savoir plus >

Ma classe décolle !

Accès à la vidéo : https://youtu.be/CWMM1nbIGyk Y a-t-il un âge pour faire décoller sa classe ? Doit-on attendre les dernières années d’étude pour être enfin capable d’apprendre à travailler ensemble ? Souvent, lorsque je décris ma classe renversée dans laquelle mes étudiants construisent par eux-mêmes le cours de génétique moléculaire, on me dit que cela n’est possible que parce qu’ils sont en licence de biologie et déjà maîtres de beaucoup de connaissances (les prérequis indispensables pour pouvoir résoudre toutes problématiques en lien avec la matière enseignée), voire d’autonomie et de capacité à travailler ensemble. On me dit que cette méthode est intéressante, mais qu’elle ne peut pas être menée avec des élèves n’ayant pas encore eu le baccalauréat ! En effet, comment imaginer que des élèves puissent construire un contenu de cours en équipe et le travailler de manière collaborative alors que l’enseignant ne leur a pas livré la connaissance toute prête à consommer lors du fameux cours magistral ? Cela parait logique…   L’expérience que je relais ici est peut-être une première réponse aux interrogations justifiées qui me sont adressées depuis des années, au fur et à mesure des partages d’expériences que je mène avec de nombreux enseignants « inverseurs »,… Savoir plus >

Un jeu de rôle universitaire pour une résolution à l’ONU !

Cliquez sur ce lien pour accéder à la résolution : Résolution_MUN_20 Des étudiants peuvent-ils rédiger une résolution à l’Assemblée Générale des Nations Unies ? Sont-ils capables de travailler en équipe, dans le cadre d’un jeu de rôle, pour rédiger une résolution qui n’a rien à envier à celles qui sont réellement votées à New-York ? La réponse à cette question est positive, qui vous est apportée par l’expérience, menée de puis 2011 à l’Université Catholique de Lille par Anne-Sophie LOISON, designer pédagogique chez HEMiSF4iRE Design School. La semaine du 10 décembre 2020 sous sa houlette, 120 étudiants du Model United Nations (MUN) ont relevé le défi de réaliser, cette année à 100% en ligne, une simulation de débat à l’Assemblé Générale des Nations Unies. Au terme de 4 séances de préparation, dont une mémorable avec le truculent Bruno Parmentier, les étudiants, regroupés en délégation internationales et devenus diplomates le temps d’une journée, se sont entendus pour livrer au monde des solutions afin de « Nourrir l’humanité durablement ». Qu’est-ce que le MUN ?  Le MUN, acronyme de Model United Nations, ou Modélisation des Nations Unies en français, est un authentique jeu de rôle de diplomatie multilatérale qui consiste à reproduire les… Savoir plus >

Innover en formation, mais pour quoi faire ?

Innover en formation, c’est quoi ? Innover en formation, pour quoi faire ? Deux questions interconnectées qui ont été posées à une quarantaine de professionnels, tous impliqués dans la formation continue ou initiale, à l’occasion d’un atelier collaboratif en distanciel proposé le 16 décembre 2020 par les membres du Laboratoire Innovation en Formation (un LAB en mode projet dont le nouveau nom vous sera révélé début 2021). Ce projet de LAB consacré à l’innovation en formation a été impulsé par le Conseil Régional des Hauts-de-France. Il a vu le jour en juillet 2020 sous la forme d’un partenariat entre trois acteurs régionaux qui sont l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail en Hauts-de-France (ARACT Haut-de-France), l’Université de Lille avec sa Direction de la Formation Continue et de l’Apprentissage (DFCA), ses laboratoires de recherche Trigone-CIREL  et l’Université Catholique de Lille avec sa design school HEMiSF4iRE. Le LAB s’est fixé plusieurs objectifs, dont celui de répondre aux nécessités de transformation des ingénieries de formation et pédagogiques en phase avec les besoins des publics et des entreprises, de créer les conditions d’émergence, d’accompagnement et d’ancrage des innovations en formation, de susciter la réflexion et les expérimentations, entre autres sur le digital en… Savoir plus >

Mais comment hybrider ma classe renversée ?

Deux excellentes nouvelles m’attendent en ce début d’année 2021. La première est que mes étudiants de licence de biologie seront très certainement confinés à 100% en janvier et février, ce qui m’empêchera de les voir « in real life » pour mes premiers cours de génétique moléculaire, habituellement organisés en classe renversée, et la deuxième est qu’ils seront « un peu » plus nombreux que les années précédentes, soit une classe de… 70 élèves au lieu de 50 ! Une promotion de plus grande taille pour un enseignement en mode collaboratif à distance, quoi de plus sympa me direz-vous pour un prof qui aime les challenges ? Ceci-dit, un petit coup de main (quelques pistes), à la lecture de ce post, si vous avez des idées pour que je relève ce défi, ne serait pas de refus… Innover nécessite d’être créatif, je le dis souvent lors de mes conférences ou ateliers menés avec HEMiSF4iRE Design School, mais cette fois-ci, il va falloir faire preuve d’imagination pour ne pas être obligé de retourner tout simplement au cours magistral en ligne, tel que je le dispense en première année de médecine avec ma promotion de 600 étudiants. Il parait que la contrainte est source de créativité,… Savoir plus >

Le Hang’Art Créatif… une vision entreprenante du design thinking !

Découvrez le Hang’Art Créatif POC de Lille Métropole Capitale Mondiale du Design 2020 en cliquant sur ce lien : HangArt Créatif 2020 Pourquoi les entreprises soutiendraient-elle l’innovation pédagogique ? Et pourquoi s’aventureraient-elle à le faire jusque dans le domaine de l’Art et du Design Thinking ? La question peut vous sembler étrange à première vue, mais pas tant que ça ! Elle ne l’est très certainement pas pour les collaborateurs et collaboratrices d’HEMiSF4iRE Design School et du Campus Créatif de l’Université Catholique de Lille qui viennent d’inaugurer ce vendredi 4 décembre 2020 leur Hang’Art Créatif by Entreprises & Cités en présence de Jean-Pierre LETARTRE (Président d’Entreprises & Cités) et Patrick SCAUFLAIRE (Président-Recteur).  Un projet de l’Université Catholique de Lille soutenu par la Fondation de la Catho de Lille. L’événement, comme bien d’autres, a malheureusement dû être organisé en comité restreint pour cause de restrictions sanitaires, mais ce montage vidéo réalisé par l’équipe du Medialab de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines (FLSH) de l’Université Catholique de Lille vous permet de revivre l’évènement à postériori et en quelques minutes. Espérons qu’il vous donne envie de passer par le 13, rue Lavoisier à Lille pour vous permettre de partager avec nous… Savoir plus >

La confiance, ça s’acquiert et c’est contagieux !

Pour être innovant et avoir les capacités d’entreprendre, quelle part d’importance accorder à la confiance ? La question est essentielle en ce sens que personne aujourd’hui ne parle plus d’innovation sans mettre l’accent sur cette attitude à avoir, cette règle de vie à pratiquer. Qu’il s’agisse d’entrepreneurs, de formateurs ou d’enseignants, les profils majeurs accompagnés par HEMiSF4iRE Design School, nous remarquons avec mes collaboratrices et collaborateurs qu’il est vraiment important de travailler sur la confiance pour arriver à innover dans son domaine d’activités. Aussi, à l’occasion de la 19ème édition des JOPPE 2020 organisée par BPI France, c’est sans hésitation nque nous avons accepté de monter une table ronde sur ce thème, de manière à être en capacité à répondre à des questions comme : « Comment être pleinement conscient de son potentiel pour entreprendre ? La confiance nécessite-t-elle d’avoir une certaine estime de soi ? La confiance est-elle innée ou acquise, se construit-elle au fur et à mesure des réalisations ? Faut-il s’entrainer pour avoir confiance ?« . D’importantes questions que nous avons eu le plaisir de travailler en mode interactif avec 4 intervenantes de très grande qualité en l’occurrence de Caroline SOST, Fondatrice de Living School (Paris) école maternelle et… Savoir plus >

J’ai inversé ma classe renversée !

J’ai inversé ma classe renversée ! Comment passer, au deux-tiers d’un semestre, d’une classe collaborative (classe renversée) dans laquelle les étudiants construisent eux-mêmes le contenu du cours (méthode en DIY) à une classe inversée qui reprend les caractéristiques principales des types 1, 2 et 3 de Marcel LEBRUN ? Ci-dessous des éléments de réponse avec la vidéo de mon intervention lors d’un cycle de conférences pédagogiques avec 75 enseignants organisée par Caroline DESOMBRE pour l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education (INSPE) de l’Académie de Lille HDF le 21 novembre 2020 avec la participation de Marcel LEBRUN, Professeur émérite à l’Université Catholique de Louvain. #classerenversée #classeinversée #innovationpédagogique #H4iRE

Le partage d’expérience… la marque des profs innovants !

Quelle différence majeure y a-t-il entre les enseignants qui innovent et ceux qui ne veulent pas changer de méthode ? Attention, je précise qu’aucun de ces deux profils n’a tort, ni raison. A chacun son choix et c’est tout à fait respectable. Et bien, cette différence est que les enseignants qui innovent apprécient de se réunir pour échanger sur leurs pratiques pédagogiques, qu’ils animent des blogs et qu’ils organisent des événements à ce sujet, ce que ne font pas les autres à ma connaissance. En effet, personne n’a jamais entendu parlé du colloque sur le cours magistral ou du blog sur la « classe normale » ! Les enseignants qui innovent en pédagogie, qu’ils aient tort ou raison de le faire, sont bien les seuls à participer à l’émergence de communautés apprenantes, rompant avec cet image que les profs sont des professionnels « solitaires », chacun dans leur classe, les portes fermées avec leurs élèves, et reproduisant depuis des décennies leurs activités de transmission de connaissances par le cours magistral, de réponses en classe aux questions de leurs élèves, puis d’évaluation par le contrôle continu et les examens pour les noter, voire les classer dans la foulée. Depuis la nuit des temps, les enseignants… Savoir plus >

La boîte à outils de la classe renversée !

A l’occasion de la 5ème édition du Colloque de la Classe Inversée (CLIC2020) qui s’est déroulée cette année, du 30 octobre au 1er novembre 2020, 100% en ligne pour cause de pandémie virale, j’ai eu l’opportunité d’animer un atelier sur les méthodologies collaboratives que j’utilise depuis 7 ans en « classe renversée ». Ce fût l’occasion pour 75 participants, essentiellement des enseignants de primaires, collèges et lycées, mais pas uniquement, de travailler en équipes dans un premier temps de 40 minutes pour répondre à 6 questions que je leur avais préparées pour faire des propositions de méthodes pédagogiques innovantes permettant de les résoudre. Ce temps de travail en équipe n’est pas retranscrit dans ce post qui vous invite à suivre la deuxième partie de l’atelier, à nouveau 40 minutes pendant lesquelles je tente de répondre aux mêmes 6 questions, mais avec des illustrations tout droit sorties de ma boîte à outils.  Un grand merci à Cassandra, Lossenti (en direct de Côte d’Ivoire ce jour-là) et Catherine, mes trois co-animateurs d’ateliers, bénévoles de l’Association « Inversons la Classe » (ILC) pour leur aide dans la gestion des questions avec les participants tout au long de l’atelier. Un très bel événement que celui du CLIC, dont… Savoir plus >