De la créativité à l'innovation

Ecole

La continuité pédagogique sans faire cours… c’est magistral !

Comment assurer la continuité pédagogique quand tous ses élèves sont confinés en période de pandémie ? Telle a été la question que se sont posée tous les établissements scolaires, jusqu’à universitaires, pendant le confinement dû à la COVID-19. Mais comment le faire 100% à distance quand la pédagogie de son établissement, inspirée de Freinet et Montessori, est entièrement basée sur un enseignement sans cours magistraux ? C’est pourtant le challenge qui a été relevé pendant 2 mois par l’équipe pédagogique du Collège Enjoy School de Cagnes-sur-Mer dirigée par Christelle CAUCHETEUX et qui m’a fait le plaisir d’échanger avec moi sur leurs méthodes « réinventées » d’enseignement à distance alors que tous leurs élèves se sont retrouvés confinés chacun chez eux comme partout en France et dans bien d’autres pays. Ci-dessous l’article de Christelle et de son équipe pédagogique, à prendre comme une très belle source d’inspiration illustrée de réalisations bien concrètes. Le 12 mars 2020 soir, le Président de la République Emmanuel Macron annonce la fermeture des écoles. Dans la foulée, le soir même, Christelle, notre directrice pédagogique, utilise le fil WhatsApp des parents d’élèves pour annoncer que, dès le lendemain à 9H00, les cours auraient lieu 100% en visioconférence (classe virtuelle)… Savoir plus >

Quand les profs attrapent le virus… du partiel confiné !

Quid de la continuité des évaluations en période de confinement ! La situation actuelle, pandémie du coronavirus oblige, qui sépare physiquement les enseignants de leurs élèves, chacun chez eux, pose le problème des cours, mais pas uniquement. La nécessité d’organiser des examens en plus de ces cours à distance plongent en effet bon nombre d’enseignants dans l’embarras. Comment faire pour assurer aussi la continuité des évaluations ? Il est en effet plus difficile de concevoir des devoirs et examens à distance que d’enseigner en ligne. Tout dépend bien sûr de la nature de ces examens, contrôles de connaissances, mobilisation de connaissances, devoirs individuels ou en équipes, mises en situation… A chaque typologie suffit sa peine !Suite à un post récent sur ce blog, dans lequel je présentais ma première expérience de « devoir renversé non surveillé et confiné en équipes » avec mes étudiants de licence de biologie, j’ai été contacté par une collègue, Karine CAYROU, intervenante et formatrice en marketing et communication digitale à l’ISCPA de Toulouse. Devant préparer une épreuve de partiel pour ses étudiants confinés, elle a eu envie de s’inspirer de ce que j’expérimentais en classe renversée. Nous avons échangé sur son projet et elle a construit un… Savoir plus >

Designer son projet, tout un art… une piste avec MOSAIC Lille 2020 ?

Et si vous vous laissiez entrainer dans une semaine hyper-créative ? Cela pourrait vous entrainer dans des projets innovants ? Depuis 2015, l’Université Catholique de Lille et sa Design School HEMiSF4iRE organisent chaque année avec le groupe YNCREA une École de Printemps en Management de la Créativité appelée aussi « MOSAIC Lille ». La 6ème édition de cet événement se déroulera du 11 au 15 mai 2020 dans les locaux de l’Université Catholique de Lille. Elle s’inscrira dans le projet Lille Capitale Mondiale du Design 2020 avec une thématique qui s’adresse au monde professionnel, mais aussi au grand public : Designer son projet… tout un art !Une thématique artistique. Entrepreneurs, managers, universitaires, étudiants, citoyens… pourront durant 2 à 5 jours participer à des ateliers, conférences et expositions auxquels ils se seront inscrits. Venez découvrir le programme de MOSAIC Lille 2020. Au programme, la découverte des bénéfices de la pratique de l’art pour innover dans ses projets, en transformant ses méthodes de travail et ses interactions avec ses collaborateurs. Des conférences et rencontres ponctuées de plus d’une vingtaine d’ateliers collaboratifs tous plus surprenants les uns que les autres avec quelques moments exceptionnels, jugez-en plutôt : Bouffons en mode « Cirque du Soleil »,… Savoir plus >

Moi aussi, j’ai renversé ma classe !

On me rétorque souvent que ma méthode de classe renversée ne peut pas s’appliquer partout, ni pour toutes les matières. Qu’elle est davantage faite pour des étudiants d’université que pour des élèves de lycée ou de collègue. Pourtant, partout où je me déplace, dans les établissements de l’hexagone ou les colloques dédiés à la pédagogie, je rencontre des enseignants qui expérimentent des méthodes innovantes inspirées de la classe renversée et ceci quel que soit l’âge de leurs élèves ou la matière. Personne ne « copie-colle » la méthode, ce qui est une très bonne chose, mais tous s’en inspire et l’adapte à leur contexte spécifique. Il en est même qui se contente de « renverser » un seul chapitre de leur cours et non l’ensemble, ce qui est une très bonne manière de commencer ! Enfin, je reçois fréquemment des messages de collègues qui me présentent leurs expériences, ce qui nous permet de faire des échanges de bonnes pratiques. Très récemment, j’ai reçu un mail de Simon TOURNERIE, enseignant de SVT en lycée, qui met en place des formes de pédagogies actives dans sa classe depuis plusieurs années. Ci-dessous son témoignage qui sera publié dans la Lettre Card’inno de l’Académie de Poitiers qui précédera… Savoir plus >

La classe « renversée » s’invite chez sa cousine « mutuelle » !

Comment remodeler sa salle de classe et sa pédagogie ? Comment le faire en repensant complètement sa façon d’enseigner et d’organiser l’espace avec ses élèves ? A Vincent FAILLET, Professeur Agrégé et Docteur en Sciences de l’Education,  qui m’a demandé si ma classe « renversée » pouvait rejoindre son dernier ouvrage, j’ai répondu par l’affirmative. Qu’elles s’appellent mutuelles, inversées, renversées, flexibles… ou toutes autres dénominations, ces classes sont tout simplement plus collaboratives. On dit même qu’elles peuvent être plus « intelligentes » ! A chacun de se faire sa propre opinion. Pour ma part, je suis parti de l’idée que « la meilleure façon d’apprendre était d’enseigner ! ». Alors je me suis inspiré de cette maxime pour renverser ma classe, transformer les élèves en professeur et le professeur en élève, avec une méthode qui permet de favoriser les apprentissages par l’interaction entre les pairs. En parcourant maintenant l’ouvrage de Vincent Faillet, aux éditions CANOPE, je me rends compte que ma classe est finalement aussi « mutuelle » !  Alors grand merci à l’auteur pour m’avoir laissé carte blanche dans les dernières pages de son ouvrage. Un témoignage que vous retrouverez dans ce post, en espérant qu’il vous inspire ! Quel est le principe de la classe renversée ?… Savoir plus >

Le SPOC renversé… une adaptation originale de la classe renversée à l’Ecole Navale de Brest !

Décidément, l’Ecole Navale de Brest est un établissement très créatif ! Cette école a clairement décidé d’expérimenter en innovation pédagogique comme le montre cette expérience de l’un de ses enseignants Pierre MOUNEYROU, Formateur en mécanique navale et Conseiller pédagogique. A l’instar de son collègue Alcino FERREIRA, renverseur de classe en anglais, Pierre MOUNEYROU innove en créant avec ses étudiants des SPOC renversés, autrement dit en DIY ! Une expérience à découvrir sur ce blog car très belle illustration de la façon d’utiliser le e-Learning en mode collaboratif ! Très inspirant ! Objectifs pédagogiques du SPOC inspiré de « la Classe renversée« . Dispensés dans le cadre de la formation scientifique des élèves ingénieurs de l’école navale, le cours « SPOC ENERG » participe à la formation des futurs spécialistes « ENERG » aux installations mécaniques des bâtiments de la marine nationale. Cette séance formative expérimentale a pour objectifs de développer des compétences professionnelles, des connaissances techniques et théoriques sur la propulsion des navires, la production de froid et la production d’eau, mais aussi de développer des compétences transverses nécessaires à l’emploi telles que la coopération, la collaboration et la communication dans le cadre d’un projet, utiliser des outils numériques, discerner des informations… Savoir plus >

La classe renversée en anglais… Embarquement immédiat à l’Ecole Navale !

Article à télécharger sur : https://www.innovation-pedagogique.fr/article5828.html La classe renversée a inspiré un enseignant d’anglais Alcino FERREIRA qui a mis en place un dispositif d’enseignement-apprentissage utilisé pour le cours d’anglais maritime à l’École Navale de Brest. Le dispositif est un exemple de classe renversée (Cailliez, 2017) dans lequel les apprenants préparent et dispensent une partie de l’enseignement au bénéfice de leurs pairs. Il encourage une posture active des apprenants, en supprimant du cours les tâches passives. Ainsi la préparation des médias et documents utilisés se fait collaborativement, en séance au lieu d’être réalisée hors temps de présence et individuellement. Dans le dispositif présenté, l’enseignant guide les apprenants à travers les étapes suivantes : la sélection d’un ou plusieurs médias (enregistrement audio, vidéo ou texte), la détermination des objectifs linguistiques que ces médias permettrontd’atteindre (exprimés en termes de grammaire, de lexique ou communicationnels-fonctionnels), la préparation des supports d’apprentissage (choix et création des tâches d’apprentissage et des documents afférents), et leur vérification par l’enseignant,la conduite de la séance elle-même, par les pairs-enseignants, en binômes, après ajout éventuel de l’enseignant. La première partie de ce texte décrit l’organisation du dispositif, la gestion du temps de préparation et de mise en œuvre. La seconde partie… Savoir plus >

Un fablab ouvert pour une école ouverte !

Et pourquoi ne pas imaginer davantage de nouveaux lieux, tiers-lieux, fablab… dans les écoles ? A condition bien sûr de les accompagner d’une véritable méthode pédagogique, ce qui n’est pas toujours le cas. L’illustration que j’ai voulu partager avec vous est un exemple de ce qu’il faut faire en la matière, c’est celle de ToutKouLeur : pour un collège upside-down and inside-out ! Une pédagogie ouverte, conceptualisée par Patrick Saoula, professeur de biotechnologie et sciences appliquées, concilie et dépasse les concepts de classe inversée, renversée et mutualisée. Les enjeux de « TouKouleur – salle ouverte » s’articulent autour de la validation de compétences transversales, de l’autonomie des élèves, d’une éducation artistique et culturelle, d’une ouverture vers l’extérieur et le développement de partenariats, d’un meilleur accompagnement des élèves dans l’évolution et l’évaluation de leurs apprentissages et d’actions pour améliorer le respect et la tolérance de chacun dans le principe de laïcité. « ToutKouleur » c’est aussi l’installation au cœur de l’établissement d’une « classe ouverte » ou 4ème lieu, véritable fablab d’innovation et d’expérimentation : les collégiens ont la possibilité d’imaginer, créer ou de participer à des activités autour de thématiques qu’ils choisissent avec une salle mettant à leur disposition le matériel et… Savoir plus >