De la créativité à l'innovation

Expérience

Des universitaires qui s’initient aux serious games,… qu’en pensent-ils ?

Découvrez la manifestation en cliquant sur son clip :  https://youtu.be/mQDhAHpiMlc Le 26 mars 2015, lors des Ateliers Pédagogiques du Laboratoire d’Innovation Pédagogique (LIP) de l’Université Catholique de Lille, 50 universitaires (professeurs, ingénieurs, administratifs) de l’Université Catholique de Lille et de quelques autres établissements d’enseignement supérieur et de recherche ont découvert les serious games (SG). Ils ont appris à les construire en équipes, puis à y jouer. L’animation de cet atelier a été faite par Marion GERARD (Ingénieur pédagogique, Service d’Informatique Documentaire de la Bibliothèque de l’Université Catholique de Lille), Julian ALVAREZ (Professeur associé à l’Université de Lille 1) et Olivier IRRMANN (Enseignant-Chercheur dans le groupe HEI-ISA-ISEN), experts en la matière. Le programme de l’atelier a été le suivant :

Quand l’innovation pédagogique peut déplaire (faire peur) aux (très bons) étudiants,… Pas de panique !

Texte complet en format PDF à télécharger sur : Les étudiants n’aiment pas toujours le DIY Les étudiants aiment-ils vraiment les innovations pédagogiques ? Tout au moins peut-on (doit-on) se demander si tous les étudiants aiment toutes les innovations pédagogiques ? That is the question. Suite à la 5ème séance de mon cours de génétique moléculaire en DIY et alors qu’il en reste encore 7 à 8, certains de mes étudiants (sans doute parmi les meilleurs d’un point de vue académique) ont voulu discuter avec moi de la méthode (qu’ils avaient accepté de suivre à plus de 80% d’entre eux, quand je la leur avais présentée) et me livrer leurs impressions. S’en est donc suivie en fin de séance une discussion à bâtons rompus (vraiment forte intéressante) qui leur a permis d’échanger avec moi leurs points de vue sur l’innovation pédagogique dans laquelle ils sont engagés depuis 5 cours, soit 10 heures de travail en équipes. Au cours de cet échange, en cercle sympathique autour du professeur, seuls 5 à 6 étudiants sur les 36 présents ont osé prendre (mobilisé ?) la parole et dire clairement que bien que cette nouvelle méthode de travail leur plaise, ils se font beaucoup de… Savoir plus >

Des administrateurs et des salariés en intelligence collective : créativité assurée pour l’entreprise !

Téléchargez le document complet en PDF avec les illustrations sur : ST Industries 18 décembre 2014 Six administrateurs et sept salariés d’une entreprise, dont le président du conseil d’administration et le directeur général, qui se retrouvent pour passer la journée ensemble,… voilà qui est plutôt original. Qu’ils le fassent dans une salle de pédagogie expérimentale au cœur d’une université, c’est encore plus surprenant ! C’est pourtant ce qui est arrivé le 18 décembre 2014 dans le Learning lab. au Laboratoire d’Innovation Pédagogique (LIP) de l’Université Catholique de Lille, écosystème innovant choisi par ST Industries, une entreprise d’insertion de Tourcoing spécialisée dans le contrôle qualité, le conditionnement, la remise en conformité, le montage et dont les trois grands axes sont le social, la qualité et l’écoute client. Le Learning lab. qui les accueille est un lieu propice au travail collaboratif et à l’application de méthodes d’animation qui stimulent la créativité. Ces dernières leur sont proposées par Delphine CARISSIMO (Institut de l’Entrepreneuriat et Ecole des Doctorants) et Jean-Charles CAILLIEZ (Laboratoire d’Innovation Pédagogique et Ecole des Doctorants) dans le cadre d’un atelier collaboratif. Le découpage de la journée, ainsi que le protocole, ont été préparés lors d’une réunion préalable avec la direction de l’entreprise…. Savoir plus >

Mon premier cours en classe renversée. Je l’aime,… moi non plus !

Texte complet en PDF à télécharger sur : Réactions première séance DIY (7 janvier 2015) A la fin du premier cours de génétique moléculaire en DIY (Do it Yourself), il a été demandé aux étudiants en licence 3 de sciences de la vie de la Faculté de Gestion, Economie et Sciences (FGES) de l’Université Catholique de Lille de donner leurs premiers sentiments sur la méthodologie de « classe renversée » (DIY). La consigne était d’écrire pour chacun d’entre eux, deux phrases positives et deux autres négatives. Lors de cette première séance de deux heures, les étudiants répartis en 6 groupes de 6 à 7 personnes se sont distribué des rôles de responsabilité (du groupe, de la publication des chapitres, de la collecte des informations, de l’iconographie, de la formulation des questions). Ils ont ensuite travaillé sur la constitution des plans de chacun des 6 chapitres à construire (la structure des différentes molécules d’ADN et d’ARN, la réplication et les mécanismes de réparation de l’ADN, la transcription et les modifications post-transcriptionnelles des ARN messagers, la régulation des gènes et le contrôle de la transcription, a synthèse des ARN de transfert et des ARN ribosomiques, le code génétique et la traduction des… Savoir plus >