De la créativité à l'innovation

Innovation pédagogique

Quand le coronavirus invente le « devoir renversé » confiné en équipes !

Une pandémie virale peut-elle pousser un enseignant à innover ? La lutte contre le coronavirus peut-elle obliger les profs à revoir considérablement leur façon de travailler ? C’est ce que l’on observe partout en France dans le monde de l’éducation avec la maintenant très célèbre « continuité pédagogique ». Mais tout n’est pas évident à faire en ligne, en distanciel comme on aime à le dire chez les adeptes du MOOC et du E-learning. Par exemple, comment organiser des examens ou tout simplement du contrôle continu quand on n’est pas dans la même pièce ? Et comment le faire, particulièrement, quand son enseignement est organisé de manière collaborative et que chacun des ses élèves est confiné chez lui ?Le confinement peut nous amener à plus de créativité, quelque soit la matière et il nous invite aussi à innover dans le domaine de l’évaluation. Pour un professeur de génétique moléculaire comme moi et qui de plus, a le « coronavirus »… dans son programme de cours, c’est un clin d’œil du destin ou un hasard heureux que de devoir se creuser les méninges (hémisphères droits et gauches), pour trouver une solution. Comment continuer à « renverser » ma classe à distance pour mon contrôle continu alors que… Savoir plus >

10/20… la note idéale pour progresser en innovation pédagogique !

Comment innover en pédagogie de manière efficace, c’est à dire avec ses élèves ? Comment réussir dans cette gageur lorsque l’on est enseignant et que l’on propose à ses élèves une nouvelle méthode de travail ? Avant de partager avec vous la méthode qui été imaginée dans ce domaine par la classe renversée, laissez-moi vous inviter à résoudre une petite énigme. Essayer de trouver la solution à cette question curieuse qui m’a été posée un jour et ne m’a pas laissé indifférent ! Pour cela, je vous plonge dans la situation qui a été la mienne, il y a quelques années de cela, à l’occasion d’un atelier collaboratif auquel je participais avec des chefs d’entreprise désireux de mieux connaître les jeunes diplômés amenés à être embauchés chez eux. Un expert des générations X, Y et autres Z demanda aux participants de répondre à une question quelque peu énigmatique. Il nous était permis pour cela de réfléchir en groupe, mais aussi de se connecter sur internet si nécessaire, pour trouver la solution. Une dizaine de minutes nous a alors été octroyée pour répondre à cette question : « En 1492, il se passa dans l’histoire de l’humanité deux événements extraordinaires, deux… Savoir plus >