De la créativité à l'innovation

Témoignage

Les soirées de l’étudiant créateur. Une idée vraiment originale proposée par IES, un institut de l’entrepreneuriat qui challenge les idées !

Un institut de l’entrepreneuriat peut-il être innovant ? La question peut en effet se poser. En d’autres termes, comment telle structure peut accompagner différemment de jeunes créateurs d’entreprises en challengeant leurs projets. Ce petit film réalisé en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Grand Lille a voulu faire lumière sur une des actions phares de L’Institut de l’Entrepreneuriat (IES) de l’Université Catholique de Lille, dirigé et animé par Catherine DERVAUX et Delphine CARISSIMO. En l’occurrence, les Soirées de l’Etudiant Créateur ! En octobre 2011, l’IES en collaboration avec la CCI Grand Lille réinventaient les cours du soir, de façon inédite, pour proposer une formation originale à la création d’entreprises aux étudiants et jeunes diplômés du Nord Pas-de-Calais Picardie, aujourd’hui les Hauts de France. Plus de 200 jeunes porteurs de projets motivés ont suivi ces modules interactifs dispensés par des experts de la Région. Une expérience à découvrir. Un retour en images sur ce succès, juste en cliquant sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=_67ayugsvFs

Du smurtz à Paris ! Des profs de lycées créatifs pour une rentrée sous le signe de l’innovation pédagogique

Peut-on organiser une rentrée scolaire sous le signe de l’innovation pédagogique ? Peut-on proposer à des professeurs de lycée la veille de leur premier cours d’imaginer, non seulement de pouvoir enseigner différemment, mais aussi d’inventer ensemble de nouvelles matières, qui plus est qui n’existent pas ? Insensé, non ? Et pourtant, le défi a été relevé le 1er septembre 2015 par les lycées Paul Claudel et Hulst de Paris (7ème arrondissement) lors d’un atelier co-élaboratif qui a réuni plus de 150 personnes, animé par Jean-Charles CAILLIEZ (Directeur du Laboratoire d’Innovation Pédagogique de l’Université Catholique de Lille). Le défi qui a été proposé aux participants a été celui d’inventer ensemble de nouvelles matières transdisciplinaires, baptisées pour l’occasion cours de « smurtz », ce qui ne veut rien dire, mais dont on peut faire ce que l’on veut.

Comment passer d’une bonne idée à une véritable innovation ? Un seul chemin,… celui de l’expérimentation !

Comment passer d’une bonne idée à une véritable innovation ? Très certainement en passant par le prototypage, c’est à dire l’expérimentation. Un exemple est donné avec la classe renversée, une expérimentation menée avec un enseignant et ses étudiants à l’Université Catholique de Lille. A découvrir en cliquant sur ce petit film explicatif, tournée à l’occasion d’un atelier créatif avec l’entreprise KIABI à l’occasion de son événement « Innovation Play » qui a été organisé du 24 au 26 novembre 2015. L’innovation pédagogique comme une illustration L’innovation pédagogique est une dynamique vitale en éducation, mais aussi un processus continu.

Un « serious game » simple et ludique pour aider les étudiants à utiliser une bibliothèque. A vous de jouer !

Un « serious game » pour comprendre l’utilisation d’une bibliothèque universitaire et l’enseigner aux étudiants.  Il fallait y penser ! Voilà qui a été fait par la Bibliothèque de l’Université Catholique de Lille ces derniers mois par une équipe de développement composée de Marion GERARD, ingénieure pédagogique et Liora LOCHE, bibliothécaire chargée de la communication. Un duo particulièrement créatif ! Découvrez le film qui vous le décrit en cliquant sur ce lien ou sur l’illustration suivante Ce jeu est né d’un double constat, un écart entre les pratiques des « digital natives » et l’offre de formation traditionnelle (problème de motivation) et le fait que les étudiants ne savent pas faire de recherches pertinents (problème de perte de temps ou mauvaises habitudes). Il fallait donc trouver un moyen ludique pour former les étudiants et notamment les plus jeunes d’entre eux à la recherche documentaire. Cette génération d’étudiants est créative, multi-tâches, hyper-connectée, franche et directe. Elle aime les succès collectifs plutôt que la performance individuelle. Elle a l’esprit d’équipe. Elle aime rechercher des astuces pour aller encore plus vite et au but. Les serious games (SG) sont donc des méthodes pouvant rendre plus attrayantes les explications données à ces étudiants pour les aider à mieux utiliser la bibliothèque. Les trois grandes fonctionnalités de… Savoir plus >

De la créativité à l’innovation pédagogique, un exemple de prototypage avec la classe renversée

La créativité permet d’avoir de nouvelles idées. L’expérimentation ou prototypage permet de les transformer en de véritables innovations. Cela est vrai dans tous les domaines d’activités, dont celui de la pédagogie. Un exemple est détaillé ici avec de nombreuses illustrations. C’est l’aventure de la « classe renversée », un idée originale que l’on essaye de transformer en innovation. Une réalisation des studios MEDIACUT, Tourcoing.

La classe renversée à l’université,… seulement 10 minutes pour découvrir cette nouvelle pédagogie en DIY !

La classe renversée est une méthode pédagogique en « do it yourself » (littéralement « faites-le vous-même ! »). Elle a été créée à l’Université Catholique de Lille, il y a deux ans, pour mon cours de génétique moléculaire destiné à des étudiants de troisième année de licence de biologie. L’enseignement magistral y est abandonné au profit d’une méthodologie innovante et collaborative dont le but est de sortir les apprenants d’une certaine passivité et de les mettre en situation active d’apprentissage. Le changement de posture est bilatéral. D’une part, les étudiants passent de l’état de consommateurs à celui de constructeurs du savoir. Ils vont bâtir le cours sans qu’aucun document ne leur soit fourni. D’autre part, l’enseignant passe de la production et de la transmission du cours à l’accompagnement des étudiants dans la construction de ce savoir. Vous pouvez la découvrir pendant seulement 10 minutes en cliquant sur cette photo ou sur : https://www.youtube.com/watch?v=ni7DeV3iOQk

La Silicon Valley est-elle toujours aussi innovante ? Learning expedition à Palo Alto sous l’objectif de Florence Leray

Un film de Florence LERAY, journaliste et enseignante en prospective à l’Université Catholique de Lyon, à visionner sur : https://www.youtube.com/watch?v=gpgafG4R3xk L’Université Catholique de Lille a créé en septembre 2014 son Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants qui a organisé son premier voyage apprenant (Learning expedition) à Palo Alto (San Francisco, Californie) en janvier 2015. Celui a réuni une quinzaine de participants et tout autant d’invités et intervenants, notamment californiens, lors de cette semaine consacrée aux visites et interactions. C’était la deuxième « sortie » de l’Institut après sa participation en novembre 2014 au Séminaire de l’Université de la Singularité à Amsterdam, dont nous avons parlé sur ce blog, qui lui a permis notamment de mieux comprendre l’approche transhumaniste de certains courants de pensée américain. L’INSTITUT INTERNATIONAL DE PROSPECTIVE SUR LES ECOSYSTEMES INNOVANTS,… KESAKO ? Tout est bien expliqué dans le film de Florence Leray que vous pouvez visionner via cette page, mais en voici quelques pistes de compréhension :

Des doctorants qui recrutent en job dating « inversé » ! Pourquoi pas ?

Texte complet en PDF avec illustrations à télécharger sur : Job dating inversé pour des doctorants qui recrutent Peut-on imaginer des doctorants qui fassent passer un entretien d’embauche à des managers ou à des chefs d’entreprise ? Qui plus est, sur un poste de chercheur ! Sorte de « classe inversée », mais complètement adaptée à la procédure de recrutement. Le job dating « inversé », voilà peut-être une nouvelle idée pour réfléchir aux motivations à mettre en avant dans cette situation ? A méditer… Lors de la dernière journée des Doctoriales 2015, événement organisé à Marcq-en-Barœul par le Collège Doctoral « Lille Nord de France », sous la responsabilité de Laurence DUCHIEN (direction du département « Carrières et Emplois »), Nathalie BERTEAUX (direction administrative) et Aïcha AARAB (chargée de la formation doctorale), un atelier interactif et collaboratif a eu lieu le 17 avril 2015 qui a permis à une soixantaine de doctorants de disciplines différentes de s’intéresser à la manière dont les entreprises pouvaient les recruter. L’exercice original qui leur été proposé était le job dating « inversé », en d’autres termes la simulation d’entretiens d’embauche où les doctorants jouent eux-mêmes le rôle des recruteurs (direction générale, direction des ressources humaines et direction de la recherche) et ces derniers le rôle… Savoir plus >

Comment développer sa créativité ? Une approche en équipe par les écosystèmes innovants de MOSAIC Lille !

Découvrez l’Ecole de Printemps en Management de la Créativité MOSAIC Lille 2015 par son film (20 minutes) en cliquant sur MOSAIC Lille 2015, une réalisation de David FREMY et Laurent GODIN (Medialab, FLSH, Université Catholique de Lille)    Télécharger son programme sur Programme MOSAIC Lille Ecole de printemps 2015 Dans la foulée de MOSAIC Montréal, de MOSAIC Barcelone et de MOSAIC Strasbourg, l’Université Catholique de Lille a lancé en avril 2015 sa première Ecole en Management de la Créativité organisée par ses Facultés et le Groupe HEI-ISA-ISEN. Plus de 100 personnes, participants (entreprises, écoles et universités), animateurs, chercheurs et organisateurs ont travaillé ensemble pendant 5 jours (dont deux consacrés spécifiquement à la recherche) dans 3 écosystèmes innovants : Learning Lab., ADICODE et Living Lab. Regroupés en équipes de 8 à10 participants, ils ont participé à des ateliers créatifs qui leur ont permis de transformer leurs problématiques d’entreprise. Les méthodes de travail collaboratif (codesign) qu’ils ont utilisées pendant les 3 jours du programme hors-recherche leur ont permis très concrètement d’aborder le changement de posture, la conception de produits ou de service, le passage de la créativité à l’innovation par le prototypage et l’intégration des communautés d’usager par les living labs.  Un programme particulièrement riche et diversifié qui… Savoir plus >

La pédagogie de la « classe renversée » illustrée lors d’une interview de Pierre Giorgini sur la chaîne Grand Lille TV

Pour visionner le reportage sur Grand Lille TV, cliquez sur ce lien.  Découvrez le principe et l’ambiance des cours en « pédagogie renversée » ou DIY (Do It Yourself) dans ce petit reportage tourné récemment par Grand Lille TV pour sa rubrique « C’est le Nord ». Cela se passe dans le cours de Microbiologie de Jean-Charles CAILLIEZ en première année de master « Food Tech » de l’Institut Supérieur d’Agriculture (ISA) avec des étudiants provenant d’une dizaine de pays différents. Ce petit film a été réalisé à l’occasion d’une interview de Pierre GIORGINI, Président-Recteur de l’Université Catholique de Lille consacrée aux nouvelles pratiques pédagogiques et aux écosystèmes innovants. Le cours en DIY est original. Il va beaucoup plus loin que la classe inversée car il permet aux étudiants de construire eux-mêmes le contenu de leur cours, de le partager et même de l’expliquer au professeur. C’est notamment la technique des « tableaux tournants » qui permet cette communication particulière en incitant les étudiants à écrire sur les murs ou sur des tableaux à roulettes. Plutôt innovant, non ?