De la créativité à l'innovation

Archives de mots clés: Licences

Au tiers de la classe renversée… avis positifs et négatifs des étudiants !

Au tiers de l’avancée de la classe renversée et pour sa 7ème saison, il est intéressant de noter les avis des 48 étudiants de licence impliqués dans cette pédagogie en DIY. Depuis janvier 2020, 4 séances de 2 heures ont eu lieu sur les 13 prévues. Les 3 premières séances ont été consacrées à la rédaction des chapitres, ce que l’on appelle la phase de production. Lors de la 4ème séance, les étudiants ont commencé à lire et analyser le contenu des chapitres construits par les autres équipes. A la fin de chaque séance, on leur demande de donner un avis positif et un avis négatif, si possible argumentés… de manière à pouvoir progresser lors de la séance suivante. Chacun des 48 étudiant est obligé de donner deux avis quel que soit son sentiment général sur la séance. Découvrez ci-dessous leurs avis après 4 séances de cours : Impressions positives sur la séance 1 : Intéressant ; cours et récapitulation à la fin de la séance (x3) – tableaux pour écrire ; communication dans le groupe – récapitulatif en groupe (en classe entière) ; déterminer le plan en groupe – on apprend de nouvelles choses par nous-même ; on comprend… Savoir plus >

Classe renversée et licence inversée,… la faculté d’innover ! (Partie 2)

La licence inversée en droit Objectifs de la licence en mode OWOC La méthode de licence inversée, telle que nous la menons depuis deux ans, est une approche qui cherche à optimiser l’acquisition des connaissances des étudiants en fonction de leur propre mode d’apprentissage. Elle leur propose de travailler les matières fondamentales par thèmes, chacun d’entre eux n’étant développés que sur une seule et même semaine. C’est l’approche OWOC (« one week, one course »). La théorie est couplée à la méthodologie et à la mise en pratique par le biais de séances de travaux encadrés. Le découpage de la semaine est construit pour permettre à l’étudiant d’avoir le temps de passer d’un apprentissage en surface (réalisé par la lecture d’un pré-read) à un apprentissage en profondeur (qui donne ensuite du sens à la connaissance acquise). Ce mode d’apprentissage doit être déployé progressivement sur tous les cursus de la première année de licence aux masters. Aujourd’hui, engagé en L1, L2 et M1, il s’appliquera dès l’année prochaine à plus de 1300 étudiants. A chaque cours, sa semaine ! La licence inversée en droit, à ce jour unique en France, est innovante pour plusieurs raisons. Elle met l’accent sur le rôle de l’étudiant dans sa… Savoir plus >

Classe renversée et licence inversée,… la faculté d’innover ! (Partie 1)

Force est de constater qu’en ce début de XXIème siècle, une majorité d’étudiants souhaite être plus active dans l’acquisition de ses connaissances. Ces étudiants veulent échanger différemment avec leurs enseignants, voire établir avec eux un véritable dialogue. Partant de ce constat, une réflexion a été menée à l’Université Catholique de Lille qui regroupe notamment  5 facultés (droit, médecine et maïeutique, gestion économie et sciences, lettres et sciences humaines, théologie) pour 7000 étudiants. Elle a conduit en 2012 à un programme ambitieux intitulé « Horizon 2020 » qui a incité les enseignants-chercheurs à s’engager dans des expérimentations d’innovation pédagogique. Pour cela, des ateliers de créativité ont été organisés qui ont permis de se demander comment faire évoluer les méthodes d’enseignement ? Ils ont conduit à décider comment construire certains de ces enseignements de manière différente, pour placer notamment le contenu des interventions des enseignants dans une autre perspective que celle traditionnellement envisagée, à savoir conduire les étudiants vers un développement de leurs capacités réflexive et critique. La pédagogie inversée, sous ses différentes formes, est l’une des pistes qui a été choisie au côté d’autres comme l’utilisation de cartes mentales, la construction de serious game, l’usage de WebTV et de Wiki radio, l’enseignement à distance… Savoir plus >