De la créativité à l'innovation

Archives de mots clés: Management

Devenir manager de l’innovation, un nouveau challenge pour les cadres !

Plus nombreuses sont les institutions qui ont créé un poste de Directeur ou Directrice de l’Innovation. Les universités en ont fait de même avec l’apparition de leurs premiers Vice-Présidents Innovation qui rejoignent ainsi leurs collègues en charge de l’Académique, de la Recherche, de l’International et de la Vie étudiante. Devenir manager de l’innovation n’est pas chose facile, encore moins innée, d’autant plus qu’il n’y a pas de recette miracle en la matière, celle que l’on pourrait répliquer à volonté d’un établissement à un autre. Il faut donc commencer à se former, puis continuer à le faire tout au long de la vie professionnelle. Cela fait partie de « l’apprentissage en marchant », la quatrième des cinq disciplines Peter SENGE et qui caractérise le management des entreprises intelligentes. Pour aider les entreprises qui ont repéré en leur sein des collaborateurs ayant ces profils, en général issus du « middle-management », la Design School HEMiSF4iRE et le regroupent d’écoles d’ingénieurs YNCREA de l’Université Catholique de Lille ont créé une formation vraiment innovante « Devenir Manager de l’Innovation » qui s’inspire de MOSAIC Lille, l’Ecole de Printemps en management de la créativité. Cette formation se démarque de tout ce que l’on peut trouver en la matière. Plus proche d’un MBI (Master of Business and Innovation) que d’un MBA, elle est construite sur 3 axes originaux : Créativité et Design Thinking, Apprendre/Desapprendre, Connexion… Savoir plus >

Osons l’improvisation dans l’éducation et le management,… une inspiration qui nous vient du jazz !

Osez l’improvisation ! Voilà bien un conseil qu’il est peu courant d’entendre à l’école ou en entreprise… Dans un monde où l’on nous apprend à ne prendre aucun risque, qui oserait se fier à son inspiration, ses sensations du moment, tout simplement son intuition pour résoudre un problème ou s’engager dans un projet ? Et pourtant, à lecture de l’ouvrage de Franck J. BARRETT (traduit par Evelyne KUOH) : « Jazz & Leadership, Osez l’improvisation !« , on se rend compte que l’idée n’est pas si saugrenue. L’auteur, musicien lui-même, qui fait un parallèle entre le monde du jazz et celui de l’entreprise nous invite au fur et à mesure des chapitres à bousculer nos routines (maîtriser l’art de désapprendre), à oser le chaos (dire oui à l’inconnu), à expérimenter dans l’action (transformer les erreurs en apprentissages), à équilibrer entre liberté et contraintes (entre une structure minimale et une autonomie maximale), à improviser et partager les expériences, à alterner entre le followship et le leadership (pour un véritable accompagnement), à provoquer (insuffler l’envie de se dépasser) et à maîtriser le chaos.

Ecole de Printemps en Management de la Créativité MOSAIC Lille, deuxième édition (10, 11 et 12 mai 2016)

PROGRAMME DETAILLE = Mosaic 2016 Programme (15 mars 2016) Dans la foulée de MOSAIC Montréal, de MOSAIC Barcelone,  de MOSAIC Strasbourg et de MOSAIC Bangkok, l’Université Catholique de Lille avait  lancé en avril 2015 sa première Ecole en Management de la Créativité organisée par ses Facultés et le Groupe HEI-ISA-ISEN. Plus de 100 participants (entreprises, écoles et universités) avaient participé à l’événement, traversant  ensemble les différents écosystèmes innovants de l’université (Learning Lab., ADICODE et Living Lab.). Les moments-clés de ces 3 jours ont été retracés dans un film (20 minutes) que vous pouvez visionner en cliquant sur MOSAIC Lille 2015. Aujourd’hui sont lancées les inscriptions pour la deuxième édition de l’Ecole de Printemps en Management de la Créativité MOSAIC Lille 2016. L’évènement aura lieu à Lille les 10, 11 et 12 mai 2016 dans les locaux de l’Université Catholique de Lille,

La cinquième discipline… vers l’art et la pratique d’une recherche apprenante ?

La recherche, une organisation « intelligente » ? Dans son ouvrage intitulé « La Cinquième Discipline » (The Fifth Discipline, the Art & Practices of the Learning Organization, Editions FIRST, 1991), réédité en 2012 (version française cosignée avec Alain GAUTHIER, collègue de l’auteur et consultant en développement d’équipes dirigeantes), Peter SENGE, professeur au Massachussetts Institute of Technology (MIT), directeur du Learning Center de la Sloan School of Management du MIT, associé fondateur du cabinet de conseil Innovation Associates et fondateur de la Society for Organizational Learning (SOL), décrit ce que sont les organisations « intelligentes », celles qui luttent contre le cloisonnement et la dilution de leurs forces pour penser et travailler de manière globale. Son ouvrage s’adresse aux manageurs désireux d’élever le niveau de performance de leur entreprise en y associant leurs collègues dans un véritable esprit d’équipe. Les cinq disciplines qui se combinent pour construire ces organisations dites « intelligentes » sont la maîtrise personnelle, la remise en question des modèles mentaux, la vision partagée, l’apprentissage en équipe et enfin, la pensée systémique ou cinquième discipline.

Créativité et Innovation : du storytelling au storydoing !

Le Regard de JC2 sur l’édition 2013 de l’Ecole d’Automne en Management de la Créativité de Strasbourg* Texte complet avec illustrations à télécharger sur : Qréatif au coeur de SXB Du 4 au 9 novembre 2013, j’ai eu la chance de participer à l’Ecole d’Automne en Management de la Créativité, organisée à Strasbourg (SXB) pour la quatrième année consécutive par le Bureau d’Etudes Economiques Théoriques et Appliquées (BETA) de l’Université de Strasbourg en association avec MOSAIC, pôle de créativité et d’innovation d’HEC Montréal. J’en rapporte ici quelques images, celles qui m’ont  particulièrement marqué, sous une forme narrative déjà utilisée lors d’un premier épisode (ExcentriQ au cœur de YUL !), suite à la Summer School in Montréal (YUL) en juillet dernier.

Comment gérer la créativité dans une organisation innovante ? Le point de vue éclairant d’un jeune chercheur.

Il ne suffit pas de favoriser la créativité ou de développer des méthodes de co-innovation en entreprise pour penser que tout ira mieux dans le meilleur des mondes. Encore faut-il construire des équipes de créatifs et les gérer dans toute leur complexité. Ceci est le sujet d’un article remarquable, publié récemment par un jeune chercheur de Montréal, Louis-Etienne DUBOIS (doctorant à HEC Montréal et à Mines PariTech, associé au Centre de Gestion Scientifique et à l’Université Catholique de Lille dans le cadre du Laboratoire d’Innovation Pédagogique et de l’Ecole des doctorants, cofinancement de thèse porté par « Lille Métropole Communauté Urbaine » dans le cadre de sa compétence Recherche) dans la revue Gestion vol. 38, n°3 (Automne 2013) et téléchargeable en cliquant sur ; « Dubois_2013_Gestion«  Comme le souligne l’auteur, si le développement de la créativité est une priorité dans les organisations innovantes, les défis que cela entraine en matière de gestion de ces nouvelles ressources humaines sont considérables. En faire abstraction serait une erreur. Dans son article, Louis-Etienne Dubois détaille les pratiques mises en œuvre aujourd’hui par les dirigeants qui croient en l’innovation et qui permettent de bien la gérer au quotidien et d’en évaluer les rendements. Il s’appuie sur des entretiens de managers de personnels créatifs et… Savoir plus >

Manager la complexité pour « sur-vivre ». Une inspiration pour la recherche !

La Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris a accueilli le 5 juin 2013 devant plus de 500 personnes la première édition du Forum « Changer d’ère » sur la thématique « des clés pour comprendre et construire ensemble le monde de demain ». L’objectif de cette journée au programme consistant, avec huit heures de tables–rondes, ateliers et une visite de Fablab, était de susciter un dialogue intergénérationnel et pluridisciplinaire sur la nécessité de réagir face aux bouleversements engendrés par la civilisation numérique et de se mobiliser pour « faire bouger les choses »,… reculer certains murs, dont ceux défendus par les plus ardents résistants au changement. Il s’agissait aussi de ne pas se limiter à l’échange d’idées et à la confrontation d’opinions, mais de dégager aussi des axes d’actions concrètes, notamment en construisant à partir d’expériences de terrains déjà bien engagées.

Envie d’innover ? Imaginez que vous êtes une fourmi !

En matière d’intelligence, les animaux peuvent être de bon conseil. C’est sans doute vrai dans le domaine des interactions collaboratives avec le phénomène de la stigmergie. Ce terme barbare, s’il en est, désigne un mode de communication inspiré du comportement de certains insectes comme les fourmis ou les termites, chez lesquels les individus peuvent modifier leur environnement pour satisfaire à leurs besoins. Il s’agit d’un mode de communication indirect appartenant aux systèmes multi-agents. Les insectes coloniaux le pratiquent en utilisant des molécules chimiques, en l’occurence des phéromones, qu’ils fabriquent eux-mêmes avant de se les échanger entre eux ou de les déposer sur le sol. C’est la modification de l’environnement par certains qui provoque celle du comportement chez les autres. On notera par exemple la recherche de nourriture sur des pistes tracées ou la construction de certaines structures complexes (piliers, tunnels, arches, chambres,…) nécessaires à la vie de la colonie.